Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL |

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=


Organisation du Secrétatriat Général de la Présidence

   

Le Secrétariat Général de la Présidence comprend une Equipe Stratégique et des Cellules.

INSTRUCTION N°02-001/S.G-P.R.M. RELATIVE A L’EQUIPE STRATEGIQUE ET AUX CELLULES DU SECRETARIAT GENERAL DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE

Vu le décret n°02-361/P.RM du 15 juillet 2002 fixant l’organisation de la Présidence de la République ;
Vu le décret n°02-341/P.RM du 9 juillet 2002 portant nomination du Secrétaire Général de la Présidence de la République ;

Article 1er : La présente instruction fixe le fonctionnement général de l’Equipe Stratégique du Secrétaire Général de la Présidence de la République, détermine les domaines de compétence et les modalités de fonctionnement des Cellules.

Chapitre I : DE L’EQUIPE STRATEGIQUE

Article 2 : Sous l’Autorité du Secrétaire Général de la Présidence de la République, l’Equipe Stratégique concourt :
- à la préparation et à la formulation des choix stratégiques de la politique du Président de la République et leur diffusion large ;
- à l’élaboration de l’agenda, au suivi et à l’évaluation de la mise en oeuvre des choix stratégiques de la politique du Président de la République.

Article 3 : L’Equipe Stratégique se réunit une fois par semaine et s’il en est besoin.
Des rencontres périodiques avec le Président de la République se tiennent à la diligence du Secrétaire Général.

Article 4 : L’Equipe Stratégique établit à l’attention du Président de la République des rapports semestriels et annuels sur l’état de mise en oeuvre des choix et objectifs stratégiques de sa politique.

Article 5 : L’Equipe Stratégique peut, pour l’accomplissement de sa mission, solliciter l’expertise de toute personne ressource ou organisme.

Chapitre II : DES CELLULES
Section 1 : Du Nombre et des Domaines de Compétence des Cellules

Article 6 : Il est créé huit (08) cellules comme suit :
- une Cellule Politique et Gouvernance,
- une Cellule Croissance Economique et Emploi,
- une Cellule Infrastructure et Filières Agropastorales,
- une Cellule Développement des Ressources Humaines,
- une Cellule Affaires Administratives et Décentralisation,
- une Cellule Sécurité Nationale,
- une Cellule Diplomatie et Maliens de l’Extérieur,
- une Cellule Communication.

Article 7 : La Cellule Politique et Gouvernance est chargée de l’analyse stratégique de la situation politique interne, de la vie des institutions et de proposer les politiques et stratégies susceptibles de promouvoir la bonne gouvernance.
A ce titre, elle exerce ses attributions dans les domaines ci-après :
-  le développement institutionnel et les réformes (Etat, Administration, Justice, …).
-  la définition des éléments d’une politique de consolidation des acquis démocratiques, de rénovation du système électoral et de promotion d’une citoyenneté nouvelle ;
-  le développement de stratégies de promotion des droits de l’homme et de l’Etat de droit ;
-  les questions de gouvernance et de lutte contre la corruption .

Article 8 : La Cellule Croissance Economique et Emploi est chargée des analyses visant à développer les politiques et stratégies susceptibles de promouvoir une croissance économique durable, fortement créatrice d’emplois.
A ce titre, elle veille au développement et à l’articulation des domaines suivants :
-  le cadre stratégique de lutte contre la pauvreté ;
-  l’émergence d’une économie compétitive et diversifiée ;
-  le nouveau partenariat entre l’Etat et le secteur privé comme moteur du développement, la mobilisation et la coordination des appuis et financements du secteur privé ;
-  la définition d’une politique fiscale favorable à la croissance et à l’emploi ;
-  la politique et les stratégies de création massive et durable d’emplois avec un accent particulier sur l’emploi des jeunes ;
-  la politique et les stratégies de mise en valeur des ressources minières, de l’artisanat, et du tourisme ;
-  la préparation aux enjeux de l’intégration économique.
Elle connaît également des questions relatives à la réforme du système monétaire et bancaire , au système financier décentralisé pour une meilleure politique de crédit et le drainage de l’épargne.

Article 9 : La Cellule Infrastructure et Filières Agropastorales est chargée des analyses relatives aux politiques et stratégies susceptibles de promouvoir l’expansion des infrastructures et le développement des ressources agropastorales.
A ce titre, elle procède aux analyses et au suivi dans les domaines suivants :
-  les éléments d’une politique cohérente d’expansion des infrastructures pour le désenclavement et le développement des potentialités de notre pays : irrigation/ eau/ transport routier, aérien, fluvial et ferroviaire/ énergie/ télécommunications et NTIC/ zones industrielles, hôtellerie et sites touristiques… ;
-  la définition de politiques et de stratégies cohérentes de promotion des filières agropastorales et leur financement ;
-  la conception des conditions d’accroissement de la production céréalière, la transformation et la commercialisation ;
-  les choix et moyens stratégiques des productions agricoles d’avenir ;
-  l’élaboration de stratégies de mise en valeur des ressources halieutiques et de l’élevage ;
-  les stratégies et programmes de protection de l’environnement.

Article 10 : La Cellule Développement des Ressources Humaines est chargée des analyses relatives aux politiques et stratégies susceptibles d’assurer la satisfaction des besoins essentiels, la disponibilité de ressources humaines de qualité et leur mise en valeur permanente par :
-  la promotion d’une santé élargie ;
-  l’accès à un système scolaire et universitaire performant ;
-  la formation professionnelle appropriée et l’apprentissage ;
-  une politique vigoureuse de promotion de la jeunesse et du sport ;
-  la promotion de la femme et de la famille ;
-  la mise en place d’une protection sociale pour les différentes catégories de citoyens ;
-  l’accès à l’habitat ;
-  la promotion et le rayonnement de la culture malienne ;
-  la maîtrise des nouvelles technologies.

Article 11 : La Cellule Affaires Administratives et Décentralisation est chargée :
-  de l’analyse stratégique des affaires intérieures et de leur implication sur les équilibres politiques et sécuritaires ;
-  de la réflexion sur les choix stratégiques à développer en matière de décentralisation, de développement régional et local ;
-  du suivi du fonctionnement et de la réforme de l’administration (déconcentration, modernisation de l’administration…).

Article 12 : La Cellule Sécurité Nationale est chargée :
-  de l’analyse stratégique de la situation sécuritaire intérieure, régionale et sous-régionale ;
-  de la conception de toutes mesures visant à garantir la sécurité nationale contre les atteintes aux personnes, aux biens, aux bonnes mœurs et à l’identité culturelle nationale ;
-  des éléments d’orientation et de stratégies de lutte contre le terrorisme, le blanchiment de l’argent sale et du grand banditisme.

Article 13 : La Cellule Diplomatie et Maliens de l’Extérieur est chargée :
-  de l’analyse stratégique de la situation internationale ;
-  de la définition des éléments d’une diplomatie de mobilisation des ressources (aide publique, investissements, coopération décentralisée…) et de promotion des entreprises et produits du pays ;
-  du suivi des activités diplomatiques du Président de la République ;
-  du suivi des questions liées à la défense des intérêts et la protection des maliens établis à l’étranger, à la promotion de leur participation à l’effort de développement du pays.

Article 14 : La Cellule Communication est chargée de l’élaboration et de la mise en œuvre de la politique de communication du Président de la République.
A ce titre, elle veille :
-  aux relations avec la presse nationale et internationale, à la couverture des activités de la Présidence et l’information de l’opinion sur les éléments de la politique conduite, les stratégies et réalisations ;
-  à l’information constante de la Présidence par l’accès aux différentes sources de médias, des revues de presse quotidiennes (écrite, parlée et audiovisuelle… ;
-  au développement des moyens audiovisuels de la Présidence de la République, y compris d’un site internet.

Article 15 : Les Cellules peuvent, sur l’initiative du Secrétaire Général ou à la demande du Président de la République, connaître de toutes questions non inscrites dans les domaines ci-dessus définis mais s’y rapportant.

Section 2 : DES MODALITES DE FONCTIONNEMENT DES CELLULES

Article 16 : L’animation et la coordination des Cellules sont assurées par les Conseillers Techniques. Le nombre des Chargés de Mission par Cellule et les questions qui leurs sont confiées sont déterminés par le Secrétaire Général.
En cas d’absence ou d’empêchement d’un Conseiller Technique, son intérim est assuré par un Chargé de Mission de la même Cellule désigné à cet effet par une Note de service du Secrétaire Général.

Article 17 : Deux ou plusieurs Cellules peuvent constituées des Groupes ad hoc pour approfondir la réflexion sur des questions de grande importance, transversales ou nécessitant une approche intégrée des domaines qu’elles ont en charge. Les Groupes ad hoc sont constituées par une Note de service du Secrétaire Général de la Présidence de la République qui en définit la composition et le mandat.

Article 18 : Les résultats des travaux des Cellules et des Groupes ad hoc sont adressés au Secrétaire Général de la Présidence de la République.
Les Conseillers Techniques, sont chargés de rendre compte, une fois par semaine, au Secrétaire Général de l’état d’avancement des dossiers de leurs Cellules respectives.

Chapitre III : DISPOSITIONS FINALES

Article 19 : Le Secrétaire Général Adjoint de la Présidence de la République est chargé de l’application de la présente Instruction.

Koulouba le 9 Août 2002

Le Secrétaire Général de la Présidence de la République

MODIBO SIDIBE

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009