Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | LE PRESIDENT

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=


REPONSE DU CHEF DE L’ETAT AUX VOEUX DE MADAME LA PRESIDENTE DE LA COUR SUPREME

   

Madame le Président de la Cour Suprême ;

Au seuil du Nouvel An 2007, je voudrais, Madame le Président de la Cour Suprême, vous remercier pour les vœux si aimables que vous venez d’adresser à ma famille, à mes collaborateurs, à l’ensemble de la Nation et à moi-même.

En retour, vous me permettrez de formuler mes vœux les meilleurs pour vous, pour les Conseillers à la Cour Suprême, vos collaborateurs, vos familles et pour l’ensemble de la Famille Judiciaire.

Dans votre allocution, vous avez, Madame le Président, souligné les réalisations qui ont contribué à améliorer, de façon significative, le fonctionnement du Service Public de la Justice, au cours de l’année qui s’achève :

- Renforcement des Effectifs ;

- Inauguration des bâtiments abritant les Services Centraux du Ministère de la Justice et le siège du Syndicat Autonome de la Magistrature ;

- Equipement des Juridictions et dotation en moyens logistiques.

Madame le Président de la Cour Suprême,

Mesdames, Messieurs les Conseillers,

La Justice mérite une attention particulière, car il s’agit d’un pôle essentiel à la consolidation de la paix sociale, gage de tout développement.

Aussi, j’exhorte le Gouvernement à intensifier les efforts visant à améliorer les performances de notre appareil judiciaire et à corriger les dysfonctionnements et insuffisances, qui sont de nature à creuser le fossé entre la Justice et les justiciables.

C’est aussi le lieu d’adresser mes félicitations et encouragements à l’Inspection des Services Judiciaires dont les contrôles réguliers ont permis :

- la production des pièces mensuelles ;

- la rédaction à temps des jugements ;

- la célérité perceptible dans l’examen des litiges.

Ceci est à l’honneur des femmes et des hommes qui s’investissent avec dignité et abnégation dans les Cours et Tribunaux, pour une Justice en phase avec les attentes des citoyens.

Madame le Président de la Cour Suprême ;

La promotion d’une Justice efficace et crédible passe par la volonté de tous les acteurs à cultiver les valeurs de probité et d’impartialité.

Je salue, à cet égard, votre engagement et celui de vos collègues Magistrats à ne ménager aucun effort pour assurer aux futures consultations électorales la régularité et la transparence requises.

Je demeure convaincu que vous saurez relever ce défi afin de conforter l’ancrage de notre pays dans le concert des Nations démocratiques.

Bonne et Heureuse Année 2007 !

Je vous remercie !

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009