Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | ACTUALITES

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=


Déclaration de Lisbonne - Sommet UE-Afrique (Lisbonne, 8-9 décembre 2007)

   

Le Sommet réunissant, à Lisbonne, l’Union européenne et l’Afrique, nous a offert une occasion unique de nous pencher ensemble sur les défis qui se posent actuellement à nos deux continents et ce, l’année où nous célébrons le cinquantenaire de l’intégration européenne et le cinquantenaire du début de l’indépendance africaine.

Nous nous sommes réunis en ayant à l’esprit les leçons et les expériences du passé, mais aussi en étant convaincus que notre avenir commun exige une démarche audacieuse, qui nous permette de faire face avec confiance aux exigences de la mondialisation que connaît notre planète.

Depuis notre première rencontre, en 2000 au Caire, bien des choses ont changé. En Afrique, nous avons assisté à la création de l’Union africaine, qui offre un nouveau cadre continental pour traiter les questions africaines et qui est désormais devenue une voix reconnue du continent, ainsi que de son instrument économique, le nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique. En Europe, l’UE a vu le nombre de ses membres et de ses domaines d’activité augmenter, elle a approfondi son processus d’intégration et assumé de nouvelles responsabilités sur la scène mondiale. À l’échelle mondiale, nous comprenons mieux aujourd’hui à quel point l’interdépendance qui nous caractérise est vitale et nous sommes décidés à unir nos efforts, sur la scène internationale, pour relever les grands défis politiques de notre époque, tels que l’énergie et les changements climatiques, les migrations ou les questions de l’égalité des sexes.

Conscients de nos ambitions, conscients de tout ce que nous partageons aujourd’hui et que nous avons partagé par le passé, nous sommes résolus à bâtir un nouveau partenariat politique stratégique pour l’avenir, en dépassant nos relations traditionnelles établies sur le mode bailleurs de fonds/bénéficiaires et en nous appuyant sur des valeurs et des objectifs communs dans notre recherche de la paix et de la stabilité, de la démocratie et de l’État de droit, du progrès et du développement.

Nous développerons ce partenariat entre égaux, fondé sur l’adhésion effective de nos sociétés, afin d’obtenir des résultats significatifs au regard de nos engagements fondamentaux, à savoir : la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement, la mise en place, en Afrique, d’une architecture de paix et de sécurité robuste, le renforcement des investissements, de la croissance et de la prospérité à travers l’intégration régionale et des relations économiques plus étroites ; la promotion de la bonne gestion des affaires publiques et des droits de l’homme ; et la création de possibilités de façonner la gouvernance mondiale dans un cadre ouvert et multilatéral.

Nous sommes résolus à doter ce nouveau partenariat stratégique des moyens et instruments nécessaires, qui lui permettront d’atteindre les objectifs de la stratégie commune et du plan d’action que nous avons adoptés aujourd’hui ; pour ce faire, nous avons créé un mécanisme de suivi global et efficace, grâce auquel il sera possible d’atteindre ces objectifs et de présenter des résultats lors du troisième Sommet, qui aura lieu en 2010.

Nous sommes convaincus que ce Sommet restera dans les mémoires comme un moment de reconnaissance de la maturité et de la transformation de notre dialogue de continent à continent, ouvrant de nouvelles voies et possibilités d’actions collectives pour notre avenir commun.

PDF - 65.3 ko
Déclaration de Lisbonne
 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009