Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | LE PRESIDENT

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=


DECES DU POETE ET HOMME POLITIQUE MARTINIQUAIS AIME CESAIRE : Message de condoléances du Président de la République

   

C’est avec une profonde affliction que le peuple malien, tout entier, a appris, hier, le décès d’Aimé CESAIRE à Fort-de-France, en Martinique.

Lecture d’un passage de "La Poésie", l’oeuvre poétique intégrale de Césaire établie par Gilles Carpentier et Daniel Maximin (Seuil, 1994)

Je m’incline très respectueusement devant la dépouille de l’illustre disparu, et présente mes sincères condoléances à sa famille.

En chacun de nous, le nom d’Aimé CESAIRE éveille le souvenir d’un combattant infatigable pour la cause des peuples opprimés en général, et des peuples africains et ceux de la diaspora en particulier.

Poète et écrivain à l’œuvre particulièrement prolifique, Aimé CESAIRE est, avec un cercle d’amis, le chantre de la "Négritude" ou la Conscience de l’identité noire.

De lui, nous gardons le souvenir d’un grand humaniste et d’un homme Politique au parcours exceptionnel.

La disparition d’une si grande figure de la Culture de l’Universel nous attriste profondément. Aussi, nous mesurons la tristesse des populations de Fort-de-France, ville dont il fut le Maire pendant plus de cinquante ans.

Aimé CESAIRE n’est plus ! Mais la flamme qu’il a allumée lui survivra, entretenue par plusieurs générations de Citoyens du Monde qui se reconnaissent en son combat.

Unis dans le deuil, nous prions pour le repos d’un fils rebelle.

Dors en paix ! Koulouba, le 18 avril 2008

Le Président de la République

Amadou Toumani Touré

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009