Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | LE PRESIDENT

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=


NOUVEL AN 2008 : Allocution de Son Excellence Monsieur Amadou Toumani TOURE, Président de la République, en réponse aux vœux du Médiateur de la République

   

Madame le Médiateur de la République,

Je voudrais vous remercier, pour les félicitations adressées à ma personne, à l’issue des élections présidentielles qui se sont déroulées au cours de l’année 2007.

Ces élections constituent pour notre pays, comme je viens de le souligner précédemment, un nouveau Pas dans l’enracinement et l’approfondissement de la Démocratie.

Je suis parfaitement en phase avec vous, Madame le Médiateur de la République quand vous relevez dans vos propos que : « la Démocratie ne se limite pas à des élections, mais que la tenue régulière d’élections dans un pays, constitue incontestablement un des baromètres de la Démocratie ».

S’agissant des insuffisances relevées, lors du processus électoral et de mon engagement de confier à un personnalité, la mission de réflexion sur la vie publique, je puis dores et déjà vous assurer, que cette réflexion entend prendre en compte toutes les sensibilités, de la classe politique, de la société civile et des populations.

Madame le Médiateur de la République,

L’année qui vient de s’achever est aussi marquée, par le renforcement de la maturité et de la notoriété de votre institution, qui vient d’organiser à Bamako, le 5è Congrès de l’Association des Médiateurs et Ombudsmans de la Francophonie, avec la participation d’une soixantaine de structures homologues, qui sont venues de tous les continents.

C’est le lieu pour moi de souligner mon entière disponibilité et celle du Gouvernement, à accompagner cette dynamique qui participe de notre volonté d’œuvrer pour la promotion de la Démocratie, de l’Etat de Droit et des Droits de l’Homme, dans l’espace francophone.

J’ai aussi noté que des efforts restent à faire, malgré le dénouement heureux, de certains cas soumis à votre autorité.

J’engage par conséquent le Gouvernement, à veiller auprès des Administrations, à la prise en compte diligente des recommandations et propositions, du Médiateur de la République, qui visent à améliorer le fonctionnement des services publics, et à résoudre les difficultés des citoyens, dans leurs relations quotidiennes avec l’Administration.

Madame le Médiateur de la République,

Je voudrais pour terminer, et au seuil du Nouvel An 2008, formuler pour vous – même, pour vos collaborateurs, et pour vos familles mes vœux les meilleurs.

Bonne et Heureuse Année 2008 !

Je vous remercie de votre Attention !

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009