Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | LE PRESIDENT

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=


NOUVEL AN 2008
Allocution de Son Excellence Monsieur Amadou Toumani TOURE, Président de la République, En Réponse aux Vœux de la Presse (Koulouba, le 03 janvier 2008)

   

Monsieur le Doyen du Comité National de l’Egal Accès aux Médias d’Etat ;

Monsieur le Président du Conseil Supérieur de la Communication ;

Monsieur le Président de la Maison de la Presse ;

Mesdames, Messieurs, les Journalistes,

Je Reçois, avec un Réel Plaisir, les Vœux que vous venez, tour à tour, de Formuler pour Mes Collaborateurs, pour Ma Famille et pour Moi-même, au Nom de la Presse Malienne, des Instances de Régulation et d’Auto-Régulation des Médias.

Je vous Prie d’Accepter, en retour, les Miens, pour le Bonheur de vos Familles et le Succès de vos Entreprises.

Monsieur le Doyen du Comité National de l’Egal Accès aux Médias d’Etat,

Je voudrais vous Féliciter, ainsi que l’Ensemble des Membres du Comité, pour la manière dont vous vous êtes acquitté de votre Mission à l’Occasion des Elections Présidentielle et Législatives de 2007.

La Campagne Médiatique a été conduite de façon satisfaisante, dans le Respect des Règles, que vous avez définies et des Engagements souscrits, par les différents Candidats.

Je suis Sûr que vous tirerez les Enseignements de cette Expérience, afin que Nous puissions constamment Améliorer cet Exercice.

J’ai aussi pris Bonne note, de vos Propositions en faveur de la Mise en place d’un Organe Unique de Régulation doté de Pouvoirs et de Moyens conséquents.

Je voudrais vous Donner l’Assurance, en même temps qu’au Président du Conseil Supérieur de la Communication que ce Sujet sera abordé dans le cadre de la Réflexion globale, qui sera conduite par une Eminente Personnalité, sur Notre Système Démocratique.

Monsieur le Président du Conseil Supérieur de la Communication,

L’Année dernière, dans cette même Salle, vous aviez exprimé une Forte inquiétude au sujet des Bouquets de Télévision, par Satellite et du danger que cela peut représenter pour Notre Culture.

Cette Année, c’est l’Internet qui fait l’objet de Préoccupations identiques. Vous soulignez, à juste raison, le Pouvoir de Diffusion sans précédent du Réseau Mondial et sa Capacité à modeler les Consciences.

Le Défi que cela pose à Nos Pays, c’est moins celui d’une Régulation à l’Impact incertain, que la Formation et la Sensibilisation de Nos Peuples aux Meilleures Pratiques du Net.

La Production de Contenus Maliens, Africains constitue le véritable Enjeu d’une Présence utile et de Qualité sur le Réseau des Réseaux.

J’en veux pour Preuve l’Engouement toujours plus Grand, de Nos Compatriotes de l’Extérieur pour les Sites et Portails Internet, fournissant des Informations sur le Mali.

La Presse, par vocation, constitue un des Vecteurs essentiels pour faire connaître Nos Réalités Politiques, Economiques et Socio-culturelles aux autres.

Elle assumera encore mieux cette Mission en mettant davantage l’Accent sur le Professionnalisme, dont les Instances de Régulations, doivent demeurer les Gardiens vigilants.

Une Régulation Efficace reste le Meilleur moyen d’aider les Médias à continuer à progresser ; elle a aussi la Vertu de prévenir les Malentendus et les Incompréhensions, entre la Presse et les autres Composantes de Notre Société.

Monsieur le Président de la Maison de la Presse,

Je Me Réjouis de l’Accueil enthousiaste, que vous réservez au Projet de Construction et d’Equipement d’une Nouvelle Maison de la Presse, comme je l’avais indiqué dans la Lettre de Cadrage au Premier Ministre.

Cet Engagement traduit, Notre Volonté d’améliorer les Conditions de Travail des Journalistes et des Associations qui les représentent. S’agissant de l’Aide à la Presse, je rappelle, encore une fois, qu’il ne saurait y avoir d’Opposition de principe à son Renforcement.

Mais vous conviendrez avec Moi qu’une Evaluation des Mécanismes d’Aide existants et leur Impact sur le Développement de la Presse, Nous aiderait à faire de Nouvelles avancées.

Il vous appartient, en relation avec les Services compétents de l’Etat, d’en définir les Modalités.

Mesdames, Messieurs, du Monde des Médias,

La Fonction d’informer, je ne cesserai jamais de le répéter, est toujours une Difficile Mission.

Vous appartenez à la seule Corporation à laquelle la Société reconnaît le Droit d’avoir un Avis sur Tout et sur Tout le Monde. C’est un Redoutable Privilège que Seul le Respect de l’Ethique et de la Déontologie, permet d’assurer au mieux des Intérêts de votre Profession et de la Société.

Vous pouvez toujours compter sur mon Engagement constant, à favoriser l’Exercice du Métier de Journaliste, dans la Liberté.

Il me reste à souhaiter à Chacune et à Chacun, à vos Familles, une Bonne et Heureuse Année 2008.

Je vous remercie de votre Attention !

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009