Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | ACTUALITES

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=

Activités gouvernementales
CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 19 JUIN 2008
Communiqué du Conseil des Ministres du jeudi 19 juin 2008

   

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU JEUDI 19 JUIN 2008

Le Conseil des Ministres s’est réuni en session ordinaire, le jeudi 19 juin 2008 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la Présidence de son Excellence Amadou Toumani TOURE, Président de la République.

Après examen des points inscrits à l’ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes :

AU CHAPITRE DES MESURES LEGISLATIVES ET REGLEMENTAIRES :

* AU TITRE DU MINISTERE DE L’ADMINISTRATION TERRITORIALE ET DES COLLECTIVITES LOCALES :

Le Conseil des Ministres a adopté un projet de décret portant convocation du collège électoral pour l’élection d’un député à l’Assemblée Nationale et ouverture et clôture da la campagne électorale à l’occasion de ladite élection.

A la suite du décès, survenu le 22 avril 2008, du député Sagdoudine Ag ALBAKAYE, élu dans la circonscription électorale d’Ansongo, la Cour Constitutionnelle, saisie par le Président de l’Assemblée Nationale, a par arrêt du 30 mai 2008 constaté et déclaré la vacance du siège.

La loi prévoit qu’en cas de vacance de siège de député, il est procédé à une élection partielle dans un délai de trois (3) mois à l’effet de pourvoir ce siège, sauf si la vacance survient dans les douze derniers mois précédant le renouvellement général des mandats des députés.

Par le présent projet de décret, le collège électoral de la circonscription du Cercle d’Ansongo est convoqué le dimanche 24 août 2008 pour procéder à l’élection d’un député à l’Assemblée Nationale.

Si aucun candidat n’obtient la majorité absolue des suffrages exprimés au premier tour, il sera procédé à un second tour le dimanche 14 septembre 2008.

La campagne électorale à l’occasion du premier tour est ouverte le dimanche 3 août 2008 à zéro heure et close le vendredi 22 août à minuit.

En cas de second tour, la campagne électorale sera ouverte le jour suivant la proclamation définitive des résultats du premier tour et close le vendredi 12 septembre à minuit.

* AU TITRE DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION INTERNATIONALE :

Le Conseil des Ministres a adopté les projets de textes relatifs à la ratification de l’Accord de prêt, signé à Vienne le 5 mai 2008, entre la République du Mali et le Fonds de l’OPEP pour le Développement International en vue du financement de la première phase du Programme d’Appui au Développement Durable de l’Elevage au Sahel Occidental (PADESO I.

Par le présent Accord, le Fonds de l’OPEP pour le Développement International accorde à notre pays un prêt d’un montant de 4 millions 610 mille dollars des USA, soit 2 milliards 093 millions de FCFA environ.

Ce prêt va contribuer au financement de la première phase du Programme d’Appui au Développement Durable de l’Elevage au Sahel Occidental.

Ledit programme qui prend le relais du PRODESO vise à améliorer les conditions de vie des populations dans sa zone d’intervention qui couvre les régions de Kayes, Koulikoro et Ségou par l’augmentation de leurs revenus à travers la création de nouvelles activités.

Les réalisations prévues dans le cadre du programme portent notamment sur le développement des ressources en eau par la réalisation de 15 puits pastoraux, de 6 forages équipés de pompes solaires et d’infrastructures annexes, le développement d’infrastructures d’élevage et de commercialisation à travers la construction de 3 marchés à bétail et de 7 parcs de vaccination.

En outre, un appui technique et logistique sera apporté à la structure chargée de l’exécution dudit programme.

AU CHAPITRE DES MESURES INDIVIDUELLES :

Le Conseil des Ministres a procédé, au titre du Ministère de l’Energie, des Mines et de l’Eau, à la nomination de Monsieur Daouda KANE, Ingénieur Electromécanicien en qualité de Chef de Cabinet.

AU CHAPITRE DES COMMUNICATIONS ECRITES :

* AU TITRE DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION INTERNATIONALE :

Le Conseil des Ministres a examiné une communication relative aux conclusions de la 4ème Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement de l’Afrique, tenue à Yokohama du 28 au 30 mai 2008.

La Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement de l’Afrique, connue sous son sigle anglais TICAD, est une initiative lancée en 1993 par le Gouvernement Japonais pour promouvoir un dialogue politique de haut niveau entre les dirigeants africains et leurs partenaires dans le domaine du développement.

La 4ème Conférence, dénommée TICAD IV, tenue les 28 et 30 mai 2008 à Yokohama et à laquelle a pris part le Président de la République, a enregistré la participation d’une trentaine de Chefs d’Etat et de Gouvernement ainsi que des représentants des organisations internationales et régionales, du secteur privé, de la société civile ainsi que des représentants des pays d’Asie et du G.8.

La Conférence qui s’est tenue autour du thème central « Vers une Afrique qui gagne : un continent d’espoir et d’opportunités », avait pour objectif de mobiliser les efforts de la communauté internationale à aider l’Afrique à accélérer sa croissance économique, à faire des progrès notables pour la réalisation des objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) et à atténuer les effets néfastes des changements climatiques sur le continent.

La Conférence a adopté la « Déclaration de Yokohama » qui définit les principes auxquels les parties prenantes souscrivent pour faire progresser le développement en Afrique, ainsi que le « Plan d’action de Yokohama » et le « mécanisme de suivi de Yokohama » qui constituent des feuilles de route pour des initiatives concrètes aux objectifs chiffrés.

Le Sommet a été également marqué par l’annonce par le Gouvernement du Japon d’une série d’initiatives en faveur du développement de l’Afrique. Il s’agit notamment :

- du doublement de l’aide publique au développement du Japon en faveur de l’Afrique ;
- de l’octroi de 4 milliards de dollars sous forme de prêts sans intérêts en direction des pays africains afin de développer les infrastructures et l’agriculture ;
- de l’encouragement de l’investissement privé japonais en Afrique avec pour objectif de renforcer les investissements étrangers directs japonais sur le continent ;
- de la mise à la disposition des pays africains d’une part importante des ressources du Fonds de lutte contre le changement climatique créé par le Japon et doté de 10 milliards de dollars.
- de la contribution de 560 millions de dollars au fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme pour les années à venir ;
- de la formation de 100 000 personnes dans le secteur sanitaire.

Koulouba, le 19 juin 2008

Le Secrétaire Général du gouvernement

Fousseyni SAMAKE

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009