Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | ACTUALITES

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=


REUNION D’ALGER SUR LA SITUATION DANS LA REGION DE KIDAL : Communiqué du Gouvernement du Mali

   

Sur invitation du Gouvernement de la République Algérienne Démocratique et Populaire et sous sa médiation, une délégation du Gouvernement de la République du Mali conduite par le Ministre de l’Administration Territoriale et des Collectivités Locales, le Général de Division Kafougouna KONE, et l’Alliance Démocratique du 23 Mai pour le Changement, se sont réunis les 18, 19, 20 et 21 juillet 2008 à Alger pour examiner l’évolution de la situation dans la Région de Kidal et procéder au suivi-évaluation de l’Accord d’Alger du 04 juillet 2006.

Sur invitation du Gouvernement de la République Algérienne Démocratique et Populaire et sous sa médiation, une délégation du Gouvernement de la République du Mali conduite par le Ministre de l’Administration Territoriale et des Collectivités Locales, le Général de Division Kafougouna KONE, et l’Alliance Démocratique du 23 Mai pour le Changement, se sont réunis les 18, 19, 20 et 21 juillet 2008 à Alger pour examiner l’évolution de la situation dans la Région de Kidal et procéder au suivi-évaluation de l’Accord d’Alger du 04 juillet 2006.

Après avoir salué le retour de l’Algérie en tant que Facilitateur, les deux parties ont réaffirmé :

- leur attachement au respect de l’intégrité territoriale et de l’unité nationale du Mali ;
- leur détermination à trouver une solution durable et définitive à la crise qui sévit dans la Région de Kidal.

Convaincues de l’interdépendance entre le développement, la paix, la sécurité et la stabilité, les deux parties ont souligné :

- la pertinence et la validité de l’Accord d’Alger ;
- l’attachement de tous les Maliens à la poursuite de la consolidation de la paix, de la sécurité et du développement dans la Région.

A la suite des discussions, il a été convenu de :

- libérer toutes les personnes détenues dans les meilleurs délais ;
- créer les conditions d’un retour rapide des personnes déplacées ;
- procéder au déminage de toutes les zones affectées.

Aussi, il a été décidé de déterminer les circonstances de la mort des Officiers des Forces Armées Maliennes, le Commandant Barka Cheick et le Capitaine Oumar N’Datou ainsi que l’Imam Mohamed Ag Moussa et de tout autre cas similaire.

Les deux parties ont convenu de se rencontrer très prochainement en vue d’évaluer la mise en oeuvre des mesures arrêtées et de reprendre la concertation sur l’application de tous les autres volets restants de l’Accord d’Alger.

Bamako, le 23 juillet 2008

Le Ministre

Général de Division Kafougouna KONE

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009