Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | ACTUALITES

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=

NOUVEL AN 2009
Voeux du Personnel de la Présidence de la République au Chef de l’Etat

   

Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat,

J’ai l’honneur et le plaisir de vous présenter, en ce début de l’année 2009, au nom de l’ensemble des personnels de la Présidence de la République, nos voeux les meilleurs de bonne santé, de bonheur, de prospérité et de longévité. J’associe à ces vœux, votre famille et tous ceux qui vous sont chers.

Je souhaite que l’année 2009 soit pour Vous, une année de succès dans l’accomplissement de la lourde et délicate mission que le Peuple malien vous a confiée.

Monsieur le Président,

Je disais tantôt avoir l’honneur et le plaisir de vous présenter nos vœux. Honneur, oui parce que pour la première fois depuis que vous m’avez renouvelé votre confiance, ce dont je vous remercie très sincèrement, je suis appelé à prendre la parole devant vous, pour exprimer les aimables pensées de nos collaborateurs. Plaisir, oui, en raison du caractère familial et convivial de la cérémonie.

JPEG - 81.3 ko
M. Diango CISSOKO, Ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République du Mali
Photo Présidence de la République du Mali

Monsieur le Président,

Je voudrais vous demander la permission de m’incliner, en notre nom à tous, devant la mémoire de nos collaborateurs qui ont été brutalement arrachés à notre affection par la mort et d’exprimer notre compassion et notre douloureuse sympathie à ceux d’entre nous ayant perdu des proches au cours de l’année écoulée. Prions ensemble pour le repos de l’âme des disparus.

Monsieur le Président,

Je voudrais dire deux mots à nos collaborateurs admis à faire valoir leurs droits à la retraite : une seule chose adoucit notre regret de les voir nous quitter, celle de penser que pour eux a sonné l’heure si désirée par tout agent public, l’heure du repos mérité après toute une vie active de sacrifices et de travail. Ils laissent un bel exemple à nos jeunes collaborateurs. Je leur souhaite beaucoup de succès dans leurs futurs projets.

Monsieur le Président,

La cérémonie de présentation des vœux de nouvel an est une occasion privilégiée pour échanger des amabilités. Elle n’est pas destinée à faire le bilan des activités menées au cours de l’année qui s’achève. Mais il n’est pas interdit de jeter un bref regard rétrospectif sur les principales actions qui ont marqué l’année écoulée et d’évoquer quelques perspectives en ce qui concerne l’année nouvelle. Je voudrais, avec votre permission, Monsieur le Président, me livrer, en quelques mots seulement, à cet exercice.

Monsieur le Président,

Pour notre pays, l’année 2008 a été difficile, à bien des égards. Au nombre des difficultés, je voudrais citer :

- la hausse des prix des produits pétroliers dans des proportions jamais égalées ;
- le renchérissement des produits de première nécessité ;
- la persistance de la crise scolaire ;
- le développement inquiétant de l’insécurité routière ;
- les derniers développements de la crise dans le septentrion de notre pays.

Face à ces difficultés qui ont quelque peu affecté le pouvoir d’achat de certains de nos compatriotes, engendrant ce qu’on a appelé le phénomène de la vie chère, notre peuple a résisté, grâce à Votre sens élevé de la responsabilité et grâce aux prières et bénédictions de toutes les composantes de la Nation.

Fort heureusement et conformément à vos instructions et à vos orientations pertinentes, le Gouvernement a pris des mesures judicieuses qui ont permis d’assurer un ravitaillement correct de l’ensemble du pays en denrées de première nécessité, tout en maintenant le prix des hydrocarbures à un niveau de référence dans la sous région. Que Dieu soit loué.

Monsieur le Président,

Sous Votre direction éclairée, de nombreuses actions ont été initiées, qui concourent au bien être des populations. A cet égard, je pense à l’Initiative Riz, conçue et exécutée dans le cadre de l’application de la Loi d’Orientation Agricole. Je pense aussi au lancement du 2è programme de jeunes volontaires, et à la promotion de l’emploi en milieu rural, qui traduisent éloquemment votre intérêt particulier pour l’emploi, et singulièrement l’emploi des jeunes.

Monsieur le Président,

Dois-je parler de la crise du Nord ? Je ne le pense pas. Monsieur le Président, Vous en avez tellement parlé ces derniers temps, partagé que Vous êtes entre, d’une part, Votre désir ardent et permanent d’informer Votre peuple, et d’autre part, l’obligation de réserve qu’impose parfois le traitement d’un dossier aussi délicat. En tous cas, Vos proches collaborateurs sont les témoins de la préoccupation profonde qu’est à vos yeux, cette pénible situation que Vous suivez en temps réel.

Monsieur le Président,

2008 a été aussi une année au cours de laquelle de nouveaux jalons ont été posés dans la mise en œuvre de Votre Vision pour le Mali, déclinée depuis 2007 dans le Projet pour le Développement Economique et Social (PDES).

Le PDES, vous l’avez conçu, Monsieur le Président, pour un développement, social et harmonieux pour notre pays. Le PDES prévoit certes un volet important constitué par les infrastructures.

Que d’écoles, que de centres de santé, que de routes et de ponts réalisés en 2008 !

Et nul doute qu’en 2009, cette marche vers le développement, à travers des réalisations physiques et matérielles sera maintenue et même accélérée.

Monsieur le Président,

A l’orée de 2009, parlant de la baisse de la qualité de l’homme malien, vous avez lancé l’idée de réfléchir à l’avènement d’un malien de type nouveau, produit d’un véritable retour aux sources, afin que notre pays puisse s’affranchir des solutions conjoncturelles et s’orienter résolument vers des solutions durables, face aux problèmes auxquels nous sommes confrontés.

Monsieur le Président,

Nous sommes persuadés que ce défi sera relevé car, Vous avez en 2008, initié des cadres de concertations au sein desquels il a été procédé à une analyse introspective profonde, pour l’avènement d’un Malien de type nouveau.

A cet égard, je pense, entre autres :

- aux travaux du Comité d’Experts chargé de la Réflexion sur la Consolidation de la Démocratie au Mali ;
- à la tenue du Forum National sur l’Education, qui a abouti à un diagnostic des maux dont souffre notre système éducatif, assorti de propositions de solution ;
- aux Etats Généraux de la Lutte contre la Corruption et la Délinquance Financière ;
- à la création d’un Agence Nationale entièrement chargée des questions relatives à l’insécurité routière.

C’est dire, Monsieur le Président, que dans ces domaines essentiels, la démarche pédagogique et inclusive préconisée par le PDES a permis, non seulement de diagnostiquer la situation, mais aussi et surtout, de jeter les bases d’actions salvatrices pour notre pays.

Monsieur le Président,

Vous avez toujours été attentif à l’amélioration des conditions de travail et de vie de vos collaborateurs. Mes collaborateurs et moi-même apprécions hautement Votre sollicitude et votre générosité, dont témoignent entre autres :

- l’occupation, depuis mars 2008, du nouveau bâtiment du Secrétariat Général de la Présidence de la République et le Cabinet du Président de la République, joyau architectural à la fois très confortable et fonctionnel ;
- la poursuite de la modernisation des méthodes de travail à travers l’informatisation de services ;
- le démarrage des travaux de construction du bâtiment destiné à abriter la Direction Administrative et Financière de la Présidence de la République.

Monsieur le Président,

Le personnel de la Présidence de la République, par ma voix vous dit : Merci. Nous savons qu’ici, au sein de la première Institution de la République, le Renouveau de l’Action Publique doit être le fondement de notre action de tous les jours.

C’est pourquoi, en vous exprimant notre profonde reconnaissance pour la confiance que vous avez bien voulu placer en nous, nous vous disons l’assurance de notre entier dévouement aux intérêts de notre pays, sous Votre haute et clairvoyante direction.

Nous sommes confiants en l’avenir de notre pays car nous sommes unis autour de vous dans le même désir de progrès.

Encore une fois, Monsieur le Président, que l’année 2009 soit pour Vous et pour notre pays, une année de paix, de prospérité et de succès. Que Dieu guide Vos actes, protège et bénisse le Mali.

Je vous remercie.

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009