Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | ACTUALITES

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=


Visite d’Etat du président chinois : ACCUEIL POPULAIRE ET ENTHOUSIASTE

   

L’instant était historique. Tout respirait la solennité hier à l’aéroport international de Bamako-Sénou à l’occasion de l’arrivée dans notre pays, du président de la République Populaire de Chine, Hu Jintao pour une visite d’Etat de 24 heures.

L’instant était historique. Tout respirait la solennité hier à l’aéroport international de Bamako-Sénou à l’occasion de l’arrivée dans notre pays, du président de la République Populaire de Chine, Hu Jintao pour une visite d’Etat de 24 heures.

JPEG - 31.1 ko
Le cortège présidentiel s’ébranla alors en direction de la ville pour rallier l’hôtel Laïco l’Amitié où le président Hu Jintao a pris ses quartiers
Photo AMAP

L’instant était historique. Tout respirait la solennité hier à l’aéroport international de Bamako-Sénou à l’occasion de l’arrivée dans notre pays, du président de la République Populaire de Chine, Hu Jintao pour une visite d’Etat de 24 heures.

Pour la circonstance, un superbe tapis rouge avait été déroulé sur le tarmac de l’aéroport pavoisé aux couleurs nationales de la Chine et du Mali. A l’accueil, en plus des officiels, le personnel de l’ambassade et les membres de l’importante communauté chinoise résidant au Mali étaient présents.

L’animation était assurée par les troupes du district, et d’autres groupes folkloriques qui rivalisaient d’ardeur et d’enthousiasme. Les masques dogons avaient été sortis.

Côté sécurité, on a assisté à un imposant déploiement des forces de l’ordre sur la route reliant Bamako à Sénou et à l’aéroport même. Tout au long du chemin menant à l’aéroport, des éléments de la sécurité avaient été déployés sur le toit de certains bâtiments. Pour accéder à l’aéroport, il fallait montrer patte blanche.

C’est dans cette atmosphère fiévreuse que le Boeing 747-400 transportant le président de la République Populaire de Chine toucha la piste d’atterrissage. Il était exactement 14 heures et 23 minutes. L’appareil s’immobilisera 4 minutes plus tard. Le chef de l’Etat chinois, Hu Jintao, a été accueilli à sa descente d’avion par le président de la République, Amadou Toumani Touré qui avait à ses côtés le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale Moctar Ouane, le gouverneur du district de Bamako, Ibrahim Féfé Koné et le maire du District, Adama Sangaré. Dans la bonne tradition d’hospitalité de notre pays, une calebasse d’eau et une autre contenant des noix de colas seront remis à l’illustre hôte en signe de bienvenue.

JPEG - 30.5 ko
Le cortège présidentiel s’ébranla alors en direction de la ville pour rallier l’hôtel Laïco l’Amitié où le président Hu Jintao a pris ses quartiers
AMAP

Les deux personnalités saluèrent ensuite le personnel de l’ambassade et lacommunauté chinoise résidant au Mali. Quelques instants plus tard, Amadou Toumani Touré et son hôte prirent place dans la limousine d’Etat encadrée par la garde en rouge, sabre au clair. Le cortège présidentiel s’ébranla alors en direction de la ville pour rallier l’hôtel Laïco l’Amitié où le président Hu Jintao a pris ses quartiers. Tout au long du trajet, les habitants des communes traversées ont réservé un accueil chaleureux au président Hu Jintao et à la délégation qui l’accompagne. Les Bamakois étaient si nombreux sur le parcours qu’à plusieurs reprises, le cortège a dû rouler au pas pour saluer la foule. Les organisateurs de la mobilisation peuvent se féliciter d’avoir gagné le pari de l’accueil populaire.

Après l’installation du président chinois dans sa suite présidentielle à l’hôtel Laïco de l’Amitié, Amadou Toumani Touré prit congé de son illustre invité. Une heure plus tard, les deux personnalités se retrouveront à Koulouba pour la cérémonie solennelle d’accueil (voir l’article de M. Keïta).

Le programme de visite du président chinois se poursuit aujourd’hui. Le clou de ce deuxième jour du séjour sera la pose de la première pierre du troisième pont de Bamako à Sotuba par les deux présidents. Ils se rendront ensuite à l’hôpital de Kati pour inaugurer un centre de lutte contre le paludisme, une réalisation financée par la Chine. De Kati, le cortège présidentiel prendra la route de l’aéroport de Bamako-Sénou d’où l’avion du président Hu Jintao décollera pour Dakar.

S. DOUMBIA

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009