Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | ACTUALITES

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=

Visite d’Etat du Président HU Jintao
Fin de la visite d’État du président chinois : LE « PONT DE L’AMITIÉ SINO-MALIENNE », SYMBOLIQUE A PLUS D’UN TITRE

   

L’ouvrage constitue l’un des plus grands chantiers de génie civil jamais engagés dans notre pays et le plus grand projet jamais réalisé gratuitement par la Chine en Afrique de l’Ouest

Le président de la République populaire de Chine, Hu Jintao, a bouclé, vendredi, une visite d’Etat de deux jours dans notre pays. Le temps fort du séjour du n°1 chinois a été, sans nul doute, la pose de la première pierre du troisième pont de Bamako. L’événement s’est déroulé sur le site du futur ouvrage en présence d’une foule de Maliens et Chinois. La cérémonie a été marquée par les discours des deux présidents.

JPEG - 32.1 ko
Les deux Chefs d’Etat lançant les travaux de construction du troisième pont de Bamako
Photo AMAP

Pour le chef de l’État, Amadou Toumani Touré, la pose de la première pierre du troisième pont de Bamako, ce vendredi 13 février, restera une date mémorable dans l’histoire des relations sino-maliennes. Le président Touré a rappelé que ce gigantesque projet avait pris corps lors du sommet Chine-Afrique en 2006 où il était l’un des invités de marque du président Hu Jintao.

La pose de la première pierre du troisième pont de Bamako confirme le pragmatisme du gouvernement chinois, a jugé Amadou Toumani Touré. La réalisation de cet ouvrage contribuera à éliminer les encombrements à l’entrée et à la sortie de Bamako. Tout comme il permettra d’alléger la congestion des rues de la ville, d’améliorer la sécurité routière et surtout d’embellir la capitale. "Ce pont, dont nous ouvrons le chantier, est un don de la République populaire de Chine au Mali", a précisé le chef de l’État avant de signaler que l’ouvrage constitue "l’un des plus grands chantiers de génie civil jamais réalisés au Mali".

Le président Touré a remercié la République populaire de Chine pour avoir offert généreusement à notre pays plusieurs infrastructures : trois stades, dix Maisons de la femme et de l’enfant, deux écoles rurales. Sans compter le futur hôpital national de Yirimadio et le troisième pont de Bamako. Le chef de l’Etat a souligné la compétence des entreprises chinoises de bâtiment et des travaux publics et assuré la société CGGC, chargée de la construction du troisième pont, de la disponibilité du gouvernement et des services techniques concernés par le projet. "Merci au président Hu Jintao. Merci au peuple chinois. Merci pour tout", a conclu Amadou Toumani Touré avant d’indiquer que le futur pont de Bamako portera le nom de "l’amitié sino-malienne".

UN CENTRE DE PREVENTION ET DE TRAITEMENT DU PALUDISME

Le président de la République populaire de Chine s’est, pour sa part, réjoui de se retrouver au bord du fleuve Niger pour lancer les travaux de construction du troisième pont de Bamako. Hu Jintao a salué les mots aimables du président Touré sur la coopération sino-malienne. "Depuis de longues années, la Chine et le Mali se sont accordés un soutien et une aide mutuels dans leur construction nationale et mené une coopération fructueuse dans les domaines économique et commercial et bien d’autres. Les projets que les deux pays ont réalisés ensemble comme le centre international de conférences, les stades, les sucreries sont devenus des symboles de l’amitié traditionnelle sino-malienne", a souligné le président chinois avant de souligner que le troisième pont de Bamako sera le plus grand projet jamais réalisé gratuitement par la Chine en Afrique de l’Ouest. "Sa mise en chantier marque un jalon important dans l’amitié et la coopération entre le Mali et la Chine", a-t-il précisé.

JPEG - 35.3 ko
Le président Touré a remercié la République populaire de Chine pour avoir offert généreusement à notre pays plusieurs infrastructures
Photo AMAP

Le président Hu Jintao a assuré que la société chargée de la construction du pont allait mobiliser la meilleure équipe possible afin d’aboutir à un résultat impeccable. Saluant l’excellence de la coopération sino-malienne, le président chinois a souhaité que « cette coopération soit toujours dynamique et éternelle comme les eaux du Djoliba ».

Après avoir lancé les travaux du futur pont de Bamako, les deux présidents se sont rendus à Kati où ils ont été accueillis par une foule des grands jours. Amadou Toumani Touré et Hu Jintao ont inauguré le centre de prévention et de traitement du paludisme logé dans la cour de l’hôpital de la ville. Ce centre est aussi un cadeau offert par la Chine à notre pays. Le ministre chinois du Commerce a remis une liste de dons de médicaments et de matériels médicaux à notre ministre de la Santé. Ces matériels et médicaments sont destinés au fonctionnement du nouveau centre.

L’inauguration du centre de prévention et de traitement de Kati constituait la dernière étape de la visite du président chinois dans notre pays. Après la cérémonie, le président Touré et son hôte ont pris la direction de l’aéroport international de Sénou-Bamako où a eu lieu une imposante cérémonie d’adieu.

Auparavant le président Hu Jintao avait reçu en audience le président de l’Assemblée nationale, Dioncounda Traoré. Les deux personnalités ont effectué un tour d’horizon de la coopération sino-malienne. Dans un message adressé à son homologue malien au terme de sa visite, le président Hu Jintao a exprimé ses remerciements pour l’hospitalité généreuse dont lui et sa délégation ont été l’objet et réitéré son engagement à œuvrer pour un avenir plus radieux des relations existant entre nos deux pays.

« Durant mon séjour au Mali, j’ai eu des échanges de vues approfondis avec vous sur les relations bilatérales et les questions internationales et régionales d’intérêt commun, et nous avons dégagé un large consensus et programmé ensemble le développement ultérieur des relations entre nos deux pays. Les sentiments d’amitié du peuple malien envers le peuple chinois et les réalisations économiques et sociales de votre pays m’ont laissé une profonde impression. Mon pays est très attaché à son amitié traditionnelle avec le vôtre, et pour ma part, j’entends œuvrer avec vous, pour un avenir plus radieux des relations sino-maliennes », précise la missive. Le président chinois a souhaité prospérité à notre pays et bonheur au peuple malien.

M. KÉITA

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009