Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | ACTUALITES

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=


Le Président ATT aux obsèques de Mme Edith Lucie Bongo Ondimba

   

Décédée le 14 mars dernier dans un hôpital marocain, la Première Dame du Gabon a reçu l’hommage de la Nation gabonaise le jeudi 19 mars. Le cérémonial a eu lieu dans l’enceinte du Palais de la présidence de la République. Ses locaux se sont avérés trop exigus pour accueillir une impressionnante foule endeuillée.

Décédée le 14 mars dernier dans un hôpital marocain, la Première Dame du Gabon a reçu l’hommage de la Nation gabonaise le jeudi 19 mars. Le cérémonial a eu lieu dans l’enceinte du Palais de la présidence de la République. Ses locaux se sont avérés trop exigus pour accueillir une impressionnante foule endeuillée.

Cette cérémonie d’hommages à Feue Edith Lucie Bongo Ondimba s’est déroulée, cinq heures d’horloge, en présence des autorités politiques, administratives et religieuses du pays d’Omar Bongo Ondimba. Pour la circonstance, le Doyen en activité des Chefs d’Etat africains a reçu la compassion de dix (10) de ses pairs venus du Bénin, de la Côte d’Ivoire, de la République Centrafricaine, de Sao Tome et Principe, de la Guinée Equatoriale, du Togo et du Congo dont le Président, Denis Sassou Nguesso, est le père de l’illustre disparue.

JPEG - 86.6 ko
Le couple présidentiel aux obsèques d’Edith Lucie Bongo

Le Président Amadou Toumani Touré et son épouse Mme Touré Lobo Traoré ont compati à ce deuil qui vient de frapper les Gabonais et les Congolais. Outre les membres de la délégation présidentielle malienne, la forte représentation de notre pays était marquée par la présence de plusieurs opérateurs économiques maliens installés au Gabon.

En plus de ces Chefs d’Etat, il y avait les Premiers Ministres du Sénégal et de la Guinée Conakry ainsi que la Première Dame de la République Démocratique du Congo, Mme Joseph Kabila. D’autres pays comme la Mauritanie, la France, les Etats-Unis étaient représentés par des ministres. On a aussi noté la présence des représentants du Secrétaire Général des Nations-Unies et des dirigeants des organisations telles l’Union Africaine et la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale, la CEMAC.

Toutes ces personnalités étrangères et gabonaises ont assisté, dans une forte émotion, au long cérémonial marqué par le dépôt de gerbes de fleurs par les personnalités étrangères dont le couple présidentiel malien, des bénédictions des congrégations religieuses (chrétiennes et musulmanes) et des témoignages du gouvernement gabonais sur l’oeuvre de Mme Edith Lucie Bongo Ondimba dans les domaines de la santé et du social.

Après cet hommage de la Nation gabonaise et des dirigeants d’Afrique, la dépouille mortelle de la Première Dame gabonaise retourne au Congo ce week end pour être inhumée dans la terre natale de la fille du président Denis Sassou Nguesso au Congo.

A rappeler que Feue Edith Lucie Bongo Ondimba est décédée à l’âge de 45 ans (10 mars 1964 – 14 mars 2009) dès suites d’une maladie de longue durée. Médecin de formation, elle était devenue l’épouse du Président Omar Bongo en 1990. A ce titre, Feue Edith Lucie Bongo Ondimba est la principale initiatrice de l’Organisation des Premières Dames Africaines contre le VIH-SIDA (OPDAS).

Issa DOUMBIA
Envoyé Spécial

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009