Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | ACTUALITES

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=


MALI - UE : Des accords de financement pour un partenariat renforcé

   

Le Gouvernement de la République du Mali et l’Union Européenne ont signé, le 18 mars dernier trois accords de financement et un avenant au Programme Indicatif National 10ème FED.

Cette signature a eu lieu entre le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, M. Moctar OUANE et le Chef de la délégation de l’Union Européenne, M. Giammo Durazzo, sous la haute présidence du Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Amadou Toumani TOURE.

Ont pris part à la cérémonie de signature, outre le Chef de l’Etat, le Premier Ministre, des membres du Gouvernement, des représentants de l’Union Européenne, des membres du Cabinet du Président de la République, des membres du Cabinet du département des Affaires Etrangères et de nombreux journalistes.

JPEG - 113.1 ko
Signature des accords de financement au Palais de koulouba
Photo Présidence de la République du Mali

Les accords de financement signés concernent le Programme d’appui budgétaire du 10ème FED (Contrat OMD), le Projet d’appui au programme sectoriel des transports et aux infrastructures dans les régions du Nord et du Delta du Niger (route Goma Coura – Tombouctou), le Programme d’appui au développement économique et social de la culture (Phase I) et l’avenant au Programme Indicatif National (PIN).

Le montant total de ces accords est estimé à 208.463.134.600 Francs CFA, ce qui représente la mobilisation de 60% du montant total du 10ème FED dès 2009.

Sur ce montant, 97 milliards 81 millions sont réservés au programme pluriannuel d’appui budgétaire OMD (Objectifs du Millénaire pour le Développement) durant la période 2009 – 2014. Ainsi, cet appui financier substantiel permettra au Gouvernement de poursuivre ses efforts en vue de l’élargissement de l’accès de nos populations aux services sociaux de base, notamment dans les domaines de la santé, de l’éducation et de l’eau potable.

Il permettra également l’amélioration de l’efficacité de la dépense et de la transparence dans la gestion des finances publiques ; le renforcement de la capacité de pilotage et de suivi de la mise en œuvre des politiques du CSCRP (cadre stratégique pour la croissance et la réduction de la pauvreté) notamment pour la reconstitution de l’appareil statistique et la rationalisation de l’environnement des affaires à travers l’amélioration du cadre règlementaire et juridique et l’émergence d’une fiscalité d’entreprise conforme aux meilleures pratiques.

Quant au Programme d’appui sectoriel des transports et aux infrastructures dans les régions du Nord et du delta, il bénéficiera d’un financement de 108 milliards 232 millions. Ce montant permettra de réaliser la route bitumée de 483 km reliant Goma Coura à Tombouctou via quatre localités en bordure nord du delta du Niger à savoir Nampala, Léré, Niafunké et Tonka.

Ce projet qui s’intègre au Programme décennal de développement des régions du Nord, va permettre de doter les zones concernées d’infrastructures de base favorisant leur développement et le renforcement de la cohésion nationale. Seront également conduites dans le cadre de ce projet des actions transversales comme la sécurité routière, la lutte contre le VIH – SIDA et la protection de l’environnement, a assuré le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale dans son discours.

JPEG - 140.3 ko
Le Chef de la Délégation de l’Union Européenne à l’issue de la cérémonie
Photo Présidence de la République du Mali

La troisième convention de financement concerne le Programme d’appui au développement des secteurs culturels qui bénéficiera d’un montant de 3.148.593.600 FCFA. Cela permettra d’améliorer l’impact économique du secteur de la culture et diversifié l’offre de produits et services à contenu artistique et culturel d’une part et de l’autre l’augmentation de l’activité culturelle et artistique de proximité ainsi que les retombées économiques dans les régions et la mise en œuvre d’une stratégie de développement à moyen terme.

Enfin, pour juguler les effets négatifs de la crise alimentaire qui a frappé les pays ACP courant 2008, l’Union Européenne a décidé d’apporter un appui à ceux qui ont été fortement touchés. Cette aide se traduit pour le Mali, par l’allocution de ressources additionnelles à hauteur de 5 milliards 50 millions de francs CFA.

Le Ministre Ouane a apprécié l’excellence de la coopération entre notre pays et l’Union Européenne. Il a mentionné, par ailleurs, la détermination du Gouvernement dans la mise en œuvre du plan d’action pour l’amélioration et la modernisation de la gestion des finances publiques ainsi que les actions du gouvernement à travers les mesures concernant la reforme des marchés publics, le renforcement des capacités des pôles économiques et de la Section des Comptes de la Cour Suprême.

Pour sa part, le Chef de la Délégation de l’Union Européenne, M. Giammo Durazzo,a remercié et félicité le Chef de l’Etat et son Gouvernement pour les efforts déployés dans le cadre de la bonne gouvernance et de la gestion des ressources publiques et de l’aide au développement. Il a renouvelé sa volonté de renforcer la coopération entre l’Union Européenne et le Mali.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que la coopération entre le Mali et l’Union Européenne est au beau fixe et se renforce davantage.

Kader MAIGA

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009