Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | ACTUALITES

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=

Activités du Chef de l’Etat
Pose de la première pierre d’un nouveau centre commercial : DANS LA PERSPECTIVE D’UNE GRANDE MUE

   

Le complexe contribuera à changer le visage de la capitale avant le cinquantenaire de l’indépendance du pays

Chose promise, chose due. Le président de la République, Amadou Toumani Touré a procédé samedi dernier à la pose de la première d’un nouveau centre commercial ultramoderne de l’Agence de cessions immobilières (ACI) au Grand marché de Bamako, rue Karamoko Diaby.

La cérémonie a enregistré la présence de plusieurs membres du gouvernement, des présidents des Institutions de la République, des représentants du corps diplomatique et des organisations internationales, du gouverneur et du maire du district de Bamako. Nombreux étaient aussi les opérateurs économiques à manifester leur joie pour la construction de cette infrastructure.

JPEG - 33.2 ko
Le jouyau qui coûtera plus 6 milliards F CFA est une initiative de l’Agence de sessions immobilières
Photo AMAP

Les raisons de s’en réjouir sont nombreuses. D’abord la construction d’un centre commercial de haut standing, répondant aux normes internationales, constitue un grand motif de satisfaction et de soulagement pour le désengorgement du Grand marché de Bamako. Elle matérialise aussi la volonté politique des plus hautes autorités de doter Bamako d’infrastructures appropriées pour l’embellissement de la capitale.

En effet, la réalisation de ces beaux édifices au cœur de la ville de Bamako s’inscrit dans le cadre d’un ambitieux programme d’aménagement et d’embellissement de notre capitale avant la célébration du cinquantenaire de l’accession du pays à l’indépendance. Plusieurs autres grands chantiers sont en cours sur la même rue, dont ceux des nouveaux sièges du Pari mutuel urbain, (PMU-Mali) et de l’Institut national de prévoyance sociale, (INPS).

Ce qui fera dire au maire du district de Bamako, Adama Sangaré que notre capitale va désormais avoir une fière allure et présenter un nouveau visage en matière d’équipements immobiliers et de lieux de stationnement.

L’édile a indiqué que la population de Bamako avoisine aujourd’hui les 2 millions d’habitants. Dans ces conditions, faire ses courses au Grand marché révèle du parcours du combattant, voire du parcours à risques. Cette croissance exponentielle doit être accompagnée par des infrastructures adéquates, répondant aux besoins d’une capitale moderne.

« La présente infrastructure qui prévoit toutes les commodités requises, offrira un espace fonctionnel pour les opérateurs économiques et contribuera à désengorger le centre-ville de Bamako », a déclaré Adama Sangaré tout en appelant les Bamakois à respecter les règles d’une ville moderne.

Ce nouveau centre commercial couplé à un parking à étage comprendra deux bâtiments. Il couvrira environ 6 582 m2 répartis sur trois niveaux qui englobent 71 locaux ouvrant sur trois galeries commerciales. Le second bâtiment constitué par le parking est adjacent au complexe commercial. Il couvre une superficie globale de 4 000 m2 répartis sur 4 niveaux pouvant accueillir plus de 200 voitures. Les deux bâtiments seront reliés par une passerelle. Pour la réalisation du projet, l’ACI a eu recours au système de préfinancement des travaux par l’entreprise chinoise Chehhec. Le coût des travaux est estimé à plus de 6 milliards Fcfa. L’ouvrage sera réalisé en 18 mois.

Le ministre du Logement, des Affaires foncières et de l’Urbanisme, Mme Gakou Salimata Fofana a remercié le président de la République au nom du monde des affaires pour cette promesse tenue. Le projet a été initié par l’ACI en collaboration avec les services techniques du département du Logement, des Affaires foncières et de l’Urbanisme. Cela, sur la base des orientations et la supervision du cabinet du ministère. Le joyau est l’œuvre des cabinets d’architecture maliens ARCADE et GID associés au cabinet tunisien MENTICS.

« La première pierre que nous venons de poser nous rappelle la symbolique du semeur portant la semence dans la terre nourricière, porteuse de chaleur et qui la fera germer, croître et mûrir. Alors viendra le moissonneur, fier de récolter les fruits de son labeur. Qu’Allah le Tout-Puissant nous assiste dans la réalisation de ces joyaux architecturaux et nous donne la chance de nous retrouver ici pour son inauguration dans le cadre des festivités du cinquantenaire de notre pays », a souhaité avec lyrisme, Mme Gakou Salimata Fofana.

UNE POLITIQUE AUDACIEUSE

L’occasion était bonne pour le président de la République, Amadou Toumani Touré de lancer un vibrant appel aux opérateurs économiques et entrepreneurs du pays à s’inscrire dans cette voie. « L’Agence de cessions immobilières vient d’ouvrir la voie à d’autres promoteurs immobiliers, à la fois, pour construire une filière immobilière forte, dans un contexte de crise, mais aussi et surtout d’accompagner le pays dans sa quête de développement harmonieux », a dit le président Touré.

Pour le chef de l’État, la construction de ces édifices s’inscrit dans une politique audacieuse du gouvernement de changer le visage de Bamako avant la célébration du cinquantenaire de l’indépendance du pays en 2010. « Les belles œuvres se fanent vite et finissent souvent en décrépitudes, si elles ne bénéficient pas de l’adhésion des usagers pour lesquels, elles ont été réalisées. Aussi permettez-moi de lancer un appel à tous les opérateurs économiques, afin qu’ils s’impliquent dès aujourd’hui dans le suivi de la réalisation et la gestion du projet, qui est avant tout le leur », a t-il ajouté.

Le président Touré a par ailleurs évoqué l’exemple de l’opérateur économique Mandiou Simpara qui a construit un complexe commercial moderne, toujours au centre-ville. Ces bâtiments avaient justement été inaugurés par le chef de l’Etat il y a environ un an. Cette initiative constitue un exemple à suivre pour les opérateurs économiques du pays qui doivent s’engager dans la voie du changement et du modernisme.

À ce propos, Amadou Toumani Touré a annoncé son intention de créer un cadre de coopération dans la perspective de la construction d’aires de stationnement pour les véhicules en vue de désengorger le Grand marché pour le grand bonheur des habitants de la capitale et ses visiteurs.

Doussou DJIRÉ
L’Essor n°16412 du 30 mars 2009

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009