Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | ACTUALITES

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=


FETE DU TRAVAIL 2009
Message du Président de la République à l’occasion de la célébration de la Fête du 1er mai 2009

   

Mes chers compatriotes,

A l’instar des autres pays de la communauté internationale, le Mali célèbre, le 1er mai 2009, la Fête du Travail.

En cette heureuse circonstance, il m’est agréable d’adresser à l’ensemble des travailleuses et travailleurs du Mali, des villes comme des campagnes, mes vives félicitations et mes chaleureux encouragements.

Le 1er mai représente pour les travailleuses et les travailleurs un moment privilégié de marquer leur attachement aux idéaux de celles et de ceux qui se sont battus, et qui se battent encore pour l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail.

L’Etat malien est solidaire de leur noble combat et partage, sans réserve, leur aspiration légitime au bonheur et à la prospérité. Cette année, nous commémorons la Fête du Travail dans une conjoncture économique particulièrement difficile marquée notamment par les effets néfastes de la crise financière mondiale.

Pour les pays à faibles revenus dont le Mali, c’est dans la cohésion, au prix de compromis raisonnables, et en mettant en commun toutes nos énergies et nos intelligences, que nous pourrons faire face, efficacement, aux épreuves du moment.

C’est pourquoi, j’engage le Gouvernement à privilégier le dialogue social comme moyen de venir à bout des difficultés, et demande, en conséquence, à tous les partenaires sociaux de s’inscrire, avec plus d’abnégation, dans cette dynamique de concertation et de conciliation.

Pour ma part, je reste à l’écoute attentive du corps social et m’engage à ne ménager aucun effort pour la prise en charge de ses préoccupations.

Les épreuves endurées ces dernières années donnent la pleine mesure de la capacité du Gouvernement à préserver et renforcer le pouvoir d’achat des populations. Cette politique volontariste se poursuivra avec vigueur, alliant mesures conjoncturelles et réformes structurelles, afin de sauvegarder la paix sociale dans notre pays.

Je voudrais, encore une fois, inviter les Forces Vives de la Nation à un sursaut individuel et collectif, à même de nous donner des raisons de croire en notre capacité de relever les multiples défis auxquels notre pays est aujourd’hui confronté.

Mes chers compatriotes,

En renouvelant ma disponibilité et celle du Gouvernement à l’endroit du monde du travail, je souhaite une bonne Fête du 1er mai aux travailleuses et travailleurs du Mali.

Koulouba, le 30 avril 2009

Amadou Toumani TOURE

Président de la République

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009