Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | ACTUALITES

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=

Activités du Chef de l’Etat
ATT pose la 1ère pierre d’une nouvelle centrale thermique à Balingué

   

Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Amadou Toumani TOURE, a procédé à la pose de la première pierre de la nouvelle centrale électrique de Balingué le le 06 mai 2009 en Commune II du District de Bamako.

Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Amadou Toumani TOURE, a procédé à la pose de la première pierre de la nouvelle centrale électrique de Balingué le le 06 mai 2009 en Commune II du District de Bamako.

JPEG - 108.5 ko
Le Chef de l’Etat posant la première pierre de la nouvelle centrale électrique de Balingué
Photo AMAP

La cérémonie s’est déroulée en présence de plusieurs personnalités parmi lesquelles le Premier Ministre, M. Modibo SIDIBE, les membres du Gouvernement, les représentants des Institutions de la République, des organisations internationales, des partenaires techniques et financiers et une foule nombreuse.

Le coût de réalisation de la nouvelle infrastructure est de 34 milliards de francs CFA. Il s’agit d’un co-financement par la Banque Islamique de Développement (BID) à hauteur de 33 milliards et le Gouvernement de la République du Mali pour 1 milliard.

La nouvelle centrale thermique aura une puissance de 45 mégawatts et sera opérationnelle dans 18 mois.

Prenant la parole le premier, le Maire de la Commune II du District de Bamako, M. Bougadary LY, s’est réjoui de la construction d’une telle infrastructure dans sa Commune. Il a remercié le Chef de l’Etat pour le choix de sa commune pour abriter cette importante infrastructure. M. LY a aussi rendu un vibrant hommage au Président TOURE pour les importantes réalisations qu’il est en train de faire à travers tout le Mali.

Second orateur à la cérémonie, le représentant de la BID, M. Saïdou BARRY, a affirmé que la la réalisation de cet ouvrage permettra de renforcer de façon conséquente les capacités de production d’énergie du Mali. M. BARRY a laissé entendre que la nouvelle centrale aura un impact considérable sur le développement économique et social du Mali.

Intervenant à son tour, le Ministre de l’Energie et de l’Eau, M. Mamadou Igor DIARRA, a dit que la nouvelle centrale s’inscrit dans le cadre de l’augmentation de l’offre d’énergie sur le réseau interconnecté de l’EDM. 

L’ouvrage, a t- il rassuré, permettra d’améliorer la continuité de service, de réduire les coûts de production et de minimiser les risques de défaillance liés en particulier aux aléas de production et au retard dans la réalisation des projets hydroélectriques et d’interconnexion programmés (Félou, Kénié et Interconnexion Côte d’Ivoire – Mali).

La nouvelle centrale va s’ajouter à celle de Sirakoro d’une puissance de 56 Mégawatts en cours d’achèvement, a-t-il dit.

L’offre d’énergie, a expliqué le ministre, va passée de 230 mégawatts actuellement à 617 mégawatts en 2012. Saisissant l’opportunité de cette cérémonie, le Ministre Mamadou Igor DIARRA a annoncé la mise en oeuvre prochaine d’un grand projet de maillage du territoire à travers un important réseau de transport et de distribution d’énergie électrique. Ce projet est connu sous la dénomination de Projet d’Appui au Secteur de l’Energie (PASE) en cours de finalisation avec la Banque Mondiale. Son coût, rien que pour la première phase, est évalué à 60 milliards de francs CFA.

C’est un Amadou Toumani TOURE qui n’a pas boudé son bonheur au moment de lancer les travaux de construction de la centrale électrique de Balingué. Il a notamment déclaré que la centrale de Balingué permettra à notre pays de résorber le déficit d’énergie dans les zones urbaines, péri – urbaines et dans les campagnes.

Le Chef de l’Etat a remercié les partenaires techniques et financiers de notre pays pour leur accompagnement de qualité de nos efforts de développement.

De Balingué, ATT a adressé un message fort à l’ensemble de ses concitoyens, portant sur sa volonté manifeste et de celle de son Gouvernement à œuvrer inlassablement pour le développement socio- économique de notre pays. C’est ainsi qu’il dira : « le PDES ne marche plus, il court » .

Kader MAIGA

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009