Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | ACTUALITES

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=


Escale technique du président cap verdien à Bamako : Tour d’horizon des défis communs

   

Le président capverdien a effectué samedi une escale technique dans notre capitale.

Pedro Verona Rodrigues Pires a été accueilli à l’aéroport international de Bamako-Sénou aux environs de 18 heures, par le Premier ministre, Modibo Sidibé.

Le chef de l’Etat capverdien a eu un long entretien avec le Premier ministre dans le salon présidentiel de l’aéroport. À l’issue de cet entretien, Pedro Verona Rodrigues Pires a confirmé à la presse qu’il s’agissait d’une escale technique, mais qui lui a permis de rencontrer les autorités maliennes et d’échanger avec elles sur les relations bilatérales et les problèmes de la sous-région, notamment en matière de sécurité.

"J’ai évoqué avec le Premier ministre les grands défis auxquels la sous-région et le continent sont confrontés. Nous avons aussi parlé de nos rapports bilatéraux", a-t-il précisé. Le président Pedro Verona Rodrigues Pires s’est dit convaincu que nos États sont aujourd’hui capables de relever le défi de la sécurité qui demeure une grande préoccupation commune. "Nos pays sont en train faire de gros efforts pour assurer la sécurité. Avant c’était assez compliqué, mais maintenant nous avons les capacités de franchir les obstacles et de créer toutes les conditions pour garantir la sécurité et le fonctionnement normal des institutions", a-t-il souligné.

Âgé de 75 ans, le président Pedro Verona Rodrigues Pires est au pouvoir depuis le 22 mars 2001. Il a été réélu en février 2006. L’actuel chef de l’Etat capverdien fut Premier ministre de 1975 à 1991.

Pedro Pires est le leader du Parti africain pour l’indépendance du Cap Vert (PAICV, une formation politique historique), devenu social-démocrate après avoir été marxiste. Il est un vétéran de la lutte contre la colonisation portugaise en Guinée-Bissau et au Cap Vert.

M. KÉITA

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009