Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | ACTUALITES

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=


Le président Touré en 2ème et 3ème Régions : DE l’EAU POTABLE ET DE L’ELECTRICITE POUR OUELESSEBOGOU ET YANFOLILA (l’Essor n°16590 du 14 -12 2009)

   

Ces différentes réalisations vont fortement contribuer au développement local

On pourrait les appeler de jolis cadeaux de fin d’année : deux systèmes d’adduction d’eau et un réseau d’éclairage public, voilà les retombées de la visite que le président de la République Amadou Toumani Touré a effectuée samedi à Ouléssébougou (Région de Koulikoro) et à Yanfolila (Région de Sikasso). L’inauguration de ces infrastructures s’est déroulée dans une atmosphère de fête dans ces localités. L’événement s’est déroulé en présence du ministre de l’Énergie et de l’Eau, Mamadou Diarra, de l’ambassadeur de France, Michel Reveyrand De Menthon, du directeur général adjoint de l’Agence française de développement (AFD), Jean-François Cavana, du président du conseil d’administration de l’Énergie du Mali (EDM-SA), l’ancien Premier ministre Ousmane Issoufi Maïga. Le président directeur général d’EDM, Sékou Alpha Djitèye, la directrice générale de l’Hydraulique Mme Ly Fatoumata Kané et les représentants des partenaires techniques et financiers étaient aussi de la fête.
On y notait la présence des autorités administratives et locales, notamment les maires des deux localités, Niègôrô Samaké de Ouéléssébougou et Issa Sangaré (Yanfolila), le gouverneur de Koulikoro, Soungalo Bouaré et celui de Sikasso Mamadou Issa Tapo, les notabilités des localités.
C’est par Ouéléssébougou qu’a débuté le périple du président de la République, Amadou Toumani Touré et sa délégation. Les populations sont sorties massivement pour réserver un accueil à la hauteur de l’événement. Danses traditionnelles "le Sokonikoun", prestations des chasseurs et des cantatrices locales, rien n’a été laissé au hasard par les autorités locales et les populations pour remercier celui qui est venu mettre fin à la corvée d’eau à Ouéléssébougou. Quoi de plus normal pour une localité où se procurer de la moindre goûte d’eau en certaines périodes de l’année, relevait du parcours du combattant. "Je ne sais pas comment remercier le président ATT. Vous savez, il faudrait se lever à quatre heures du matin, sinon passer une bonne partie de la nuit au bord de ce puits qui constituait la seule source d’eau potable pour Ouéléssébougou" témoigne un habitant de la localité.

UN PROBLEME DE SANTE PUBLIQUE

La présidente de l’Association des femmes ressortissantes de Djitoumoun, Mme Keita Farima Samaké est plus que soulagée. "C’est la fin de la souffrance pour nous les femmes de Ouéléssébougou", dira-t-elle, ajoutant que le problème d’eau ne se limitait pas seulement aux dures conditions de vie des femmes. Il était avant tout un problème de santé publique. Car la consommation des eaux tirées des puits domestiques favorisait la propagation des maladies diarrhéiques, analyse-t-elle.
Pour le maire de la localité, Niègôrô Samaké, c’est le plus beau cadeau que l’on puisse offrir aux populations de Ouéléssébougou. "ATT merci de nous avoir donné l’eau, source de vie", ne cessait de répéter l’édile. Un leitmotiv repris par les élèves.
Le message des femmes venues l’accueillir avec des seaux vides a été bien compris par le président Touré. D’un montant global d’un peu plus de 950 millions de Fcfa (avec une participation de l’AFD à hauteur de 88% du coût des projets), le projet d’adduction d’eau de Ouéléssébougou s’inscrit dans la vaste campagne d’alimentation en eau potable et d’assainissement de la ville de Fana et d’autres centres ruraux et semi-urbains du Sud-Mali dans ses phase I et II. Cet ambitieux programme d’un coût global de 11 milliards Fcfa porte sur la réalisation d’adduction d’eau potable dans 22 centres ruraux et semi-urbains dans la Région de Sikasso et dans les centres urbains. Le système d’adduction d’eau de Ouéléssébougou est constitué d’un réservoir métallique de 250 m3, 42 bornes fontaines publiques, 154 branchements communautaires (CSCOM, écoles), un réseau de distribution de 31.995 ml et un réseau d’adduction de 19.200 ml.
L’ambassadeur de France et le ministre de l’Énergie et de l’Eau se sont succédé à la tribune pour saluer les efforts de développement du président de la République, Amadou Toumani Touré. Une dynamique qu’ils entendent perpétuer pour le bonheur et le bien-être de nos populations. Michel Reveyrand De Menthon et Mamadou Diarra ont exhorté les populations à s’approprier les infrastructures pour assurer une pérennisation du projet.
Le président de la République a remercié les populations et les autorités pour l’accueil chaleureux. Amadou Toumani Touré a rendu hommage à l’ancien maire Guédiouma Samaké qui a contribué fortement à la réalisation de ce projet. ATT a félicité Niègôrô Samaké "Iyè" pour avoir accepté d’abandonner son confort aux USA et venir se consacrer au développement de Ouéléssébougou. Ces interventions ont été suivies par la coupure du ruban symbolique et le jet des premières gouttes d’eau sous les ovations de la population.

UN PAYS QUI GAGNE

La délégation présidentielle a ensuite mis le cap sur Yanfolila où attendait aussi une foule nombreuse des grands jours. Ici, le président Touré a inauguré un système d’adduction d’eau et mis en service un réseau d’éclairage public. Ce projet a coûté plus de 378 millions de Fcfa (dont un peu plus 178 millions de Fcfa pour le réseau d’éclairage public). Le projet comprend 13.600 m de réseau longeant les principales artères et de 275 lampadaires installés au niveau des voies et lieux publics.
Quant à l’adduction d’eau, elle se compose d’un réservoir métallique de 60 m3, 11 bornes fontaines publiques, 48 branchements privés, 2 branchements communautaires (CSCOM, écoles), un réseau de distribution de 7.530 m linéaires, un réseau d’adduction de 1.350 m linéaires.
Après les mots de bienvenue et de remerciement du maire de Yanfolila, le directeur général adjoint de l’AFD, Jean-François Gavana et le ministre de l’Énergie et de l’Eau, Mamadou Diarra ont rendu hommage au président de la République pour ses actions en faveur des couches les plus démunies. Cette dynamique qui se matérialise par le Projet pour le développement économique et social (PDES) traduit l’aspiration de nos populations et constitue également le souci de ATT de faire du Mali, un pays qui gagne, a souligné Mamadou Diarra.
Le président Touré s’est dit conscient des défis à relever. C’est pourquoi il a souhaité une synergie d’actions autour des différents projets. Aux autorités administratives et aux populations, Amadou Toumani Touré a promis son soutien constant pour relever les défis auxquels est confronté le développement du Wassoulou en général et de Yanfolila en particulier. "Monsieur le maire, vous avez évoqué tous vos besoins. Je prends, ici, l’engagement de m’investir personnellement pour réaliser les différentes doléances qui ont pour noms, l’inscription de Yanfolila dans le programme de logements sociaux, la construction et la clôture de la Maison des jeunes". Le président Touré, a ensuite procédé à la coupure du ruban symbolique et à l’allumage du réseau électrique.
Le président de la République a rencontré les notabilités de la ville de Yanfolila. Avec le chef de village, Zoumana Sidibé et l’imam, Mamadou Sangaré, le chef de l’État a réaffirmé son attachement au sort des couches les plus défavorisées. Le président Touré a promis de contribuer à la finition de la grande mosquée de la ville de Yanfolila.

Envoyés Spéciaux L. DIARRA
et O. DIOP

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009