Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | ACTUALITES

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=


NOUVEL AN 2010 : Réponse du Chef de l’Etat aux voeux du Président de la Cour Suprême

   

Madame le Président de la Cour Suprême ;

Mesdames et Messieurs les Conseillers,

En retour aux Vœux formulés à Mon Endroit et à Celui de Mes Proches, je voudrais, au Seuil du Nouvel An 2010, présenter à Vous-même, aux Conseillers, à Vos Familles respectives et à l’Ensemble de Vos Collaborateurs, Mes Vœux de Bonne Santé, de Bonheur et de Prospérité.

Madame le Président de la Cour Suprême ;

Mesdames, Messieurs les Conseillers,

Le Tableau des Activités de la Cour Suprême, comme j’ai eu l’Occasion de le souligner par le Passé, illustre au delà des Chiffres et des Eléments statistiques, la Vitalité de Votre Juridiction qui doit toujours faire Preuve d’exemplarité, vis à vis tant des Juridictions de base que des Juridictions intermédiaires, en l’Occurrence, les Justices de Paix à Compétence étendue, les Tribunaux de Première Instance et les Cours d’Appel.

Ce Tableau traduit par ailleurs, de façon éloquente Votre Engagement personnel et Celui de l’Ensemble de Vos Collaborateurs, à trancher les Litiges qui sont soumis à la Cour dans des Délais raisonnables.

Aussi, voudrais-je adresser à Vous-même et à Vos Collaborateurs Mes Vives Félicitations et Mes Chaleureux Encouragements, dans Votre Volonté de faire mieux et plus en particulier à travers des Sessions de Formations, des Colloques, Stages ainsi que des Visites d’Echange d’Expériences.

Madame le Président de la Cour Suprême ;

Mesdames et Messieurs les Conseillers,

J’ai noté avec beaucoup d’Intérêt, certains Développements dans Votre Intervention, en particulier sur le Thème de la Séparation des Pouvoirs et l’Indépendance du Pouvoir Judiciaire qui sont une Réalité dans Notre Pays.

J’entends pour Ma part, maintenir cet Ancrage pour conforter l’Etat de Droit, conformément aux Engagements auxquels j’ai souscrit dans le Projet pour le Développement Economique et Social.

L’Etat poursuivra ses Efforts, visant à l’Amélioration des Ressources Humaines, ainsi que des Conditions de Vie et de Travail par le Recrutement du Personnel, la Construction, la Réhabilitation et l’Equipement d’Infrastructures à vocation Judiciaire, la Relecture de certains Textes de base, toutes Mesures visant à une Meilleure distribution de la Justice.

A cet égard, je voudrais rappeler l’Adoption récente par le Conseil des Ministres, de l’importante Réforme tendant à instituer une Nouvelle Carte Judiciaire.

La Suppression de la Justice de Paix à Compétence étendue, qui est un des Objectifs de cette Relecture est incontestablement un Pas important et un signal emblématique dans le cadre du Renforcement de la Crédibilité et de Justice et de la Confiance des Justiciables.

Madame le Président de la Cour Suprême ;

Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Au regard des grands Défis auxquels Notre Pays est confronté, la Justice, Vous l’avez souligné, Madame le Président, a un Rôle inestimable, car l’Institution Judiciaire est le Régulateur de la Paix Sociale, mais également la Pierre angulaire de l’Etat de Droit.

Aussi, j’exhorte toutes les Composantes de la Famille Judiciaire, à jouer pleinement leur Partition, dans Notre œuvre commune de Construction Nationale.

Je renouvelle aux Uns et aux Autres Mes Vœux les Meilleurs de Bonne Santé et de Prospérité.

Bonne et Heureuse Année 2010 !

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009