Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | ACTUALITES

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=


La visite du président Touré en Égypte : CHALEUREUSES RETROUVAILLES

   

La composition de la délégation en dit long sur l’importance de ce voyage officiel en Egypte qui est un vieux partenaire de notre pays.

Le président de la République a achevé hier la visite officielle qu’il effectuait en Egypte depuis dimanche. Amadou Toumani Touré, était accompagné de son épouse, Mme Touré Lobbo Traoré.
Dimanche, il était 15h 30 locales quand l’avion présidentiel atterrissait à l’aéroport international du Caire. Certains membres de la délégation étaient déjà sur place dont trois membres du gouvernement : Moctar Ouane (Affaires étrangères et Coopération internationale), Ahmadou Abdoulaye Diallo (Industrie, Investissements et Commerce), le général Sadio Gassama (Sécurité intérieure et Protection civile). Le chef d’état-major général des armées, le général Gabriel Poudiougou était également présent. La composition de la délégation en dit long sur l’importance de cette visite officielle en Egypte. Un pays avec lequel le Mali entretient d’anciens et excellents rapports de coopération. Si la visite officielle a débuté dimanche, le point culminant du séjour du chef de l’Etat s’est situé lundi avec l’accueil officiel par son homologue égyptien, Mohammed Hosni Moubarak.
L’imposante cérémonie s’est déroulée dans la matinée au palais présidentiel situé à Masr El-Jadida. Le président Touré a été officiellement accueilli en compagnie de son épouse Mme Touré Lobbo Traoré.
Après l’exécution des hymnes nationaux, la revue des troupes et les salutations aux corps constitués, les présidents se sont retrouvés en tête-à-tête. Parallèlement les Premières dames, Mme Suzanne Moubarak et Mme Touré Lobbo Traoré, étaient en entretien dans un salon du palais présidentiel. Et au même moment, les ministres membres de la délégation et leurs homologues égyptiens étaient réunis en séance de travail.
Les entretiens entre les deux chefs d’Etat se sont prolongés au cours d’un déjeuner offert par le couple présidentiel égyptien à ses hôtes.
Quelques heures plus tard, le président Amadou Toumani Touré recevait en sa résidence, le Palais des hôtes, le doyen du corps diplomatique africain en Egypte qui était accompagné des doyens des ambassadeurs de chaque communauté économique régionale africaine.
Amadou Toumani Touré a, ensuite, dans la bonne tradition qu’il a instaurée, rencontré la communauté malienne vivant en Égypte, pour lui donner « les nouvelles du pays ». Au cours de cette rencontre de famille, le chef de l’Etat a parlé notamment des chantiers de développement ouverts à travers le pays, dont le dernier mis en route est le barrage de Taoussa, un gigantesque ouvrage dont la première pierre a été posée le 6 février dernier. Officiellement, 200 de nos compatriotes vivent actuellement en Egypte. Ce sont, pour la plupart, des étudiants.
Dans une interview accordée à la presse locale, le chef de l’Etat a dit sa joie de visiter un pays qui a noué de profondes relations avec le Mali dès les premières années de son indépendance.
Evoquant les liens entre les deux pays, il a indiqué que la coopération bilatérale portait notamment sur les domaines de la sécurité, de la défense, du tourisme et de l’artisanat. "Les premiers équipements militaires que notre pays a reçus étaient égyptiens. Aujourd’hui, l’Egypte possède une très grande industrie d’armement et de grandes écoles dans le cadre de la formation des militaires et des autres forces de sécurité », a-t-il précisé. Des officiers et sous-officiers de la police malienne sont actuellement en formation en Egypte. « Cette coopération va sans doute encore se renforcer. J’en ai parlé avec le président Moubarak », a ajouté le président Touré.
Dans la soirée de dimanche, le président Touré et son épouse avaient visité les célèbres pyramides de Guizeh. Sur place, ils ont assisté à un spectacle en sons et lumières retraçant l’histoire des pyramides. C’était en présence d’une grande foule constituée en grande partie de touristes. Le chef de l’État a signé le livre d’or de ce haut lieu touristique connu à travers le monde entier.
Amadou Toumani Touré a poursuivi hier son séjour par Alexandrie, la deuxième plus grande ville du pays, où il a visité plusieurs sites historiques dont le théâtre romain. Il s’est aussi rendu à la célèbre bibliothèque de la ville.
Nous reviendrons sur d’autres aspects de la visite du chef de l’État dans nos prochaines parutions.

Madiba Keïta
L’Essor N°16634 du mercredi 17 février 2010

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009