Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | ACTUALITES

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=


XVème CONFERENCE DES CHEFS D’ETAT ET DE GOUVERNEMENT DU CILSS : La maîtrise de l’eau au coeur des préoccupations

   

La maîtrise de l’eau a été le thème central du XVème Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement du CILSS qui s’est ouvert le 25 mars dernier à N’Djaména, la capitale du Tchad. Autour de l’hôte du sommet, Idriss Déby ITNO, on notait la présence de quatre de ses pairs : Blaise Compaoré (Burkina-Faso), Amadou Toumani Touré (Mali), Mohamed Ould Abdel Aziz (Mauritanie) et Abdoulaye Wade (Sénégal). Les Chefs d’Etat du Niger, du Cap-Vert, de la Gambie, de la Guinée-Bissau étaient représentés au sommet au niveau ministériel.

GIF - 17.8 ko
Vue du presidium du sommet
Photo Présidence de la République du Tchad

A l’ouverture des travaux, le maire de la ville de N’Djaména, Mme Marie-Thérèse Mbaïlemdana a salué la tenue de ce 15ème Sommet du CILSS dans sa ville, baptisée pour la circonstance « Capitale du CILSS ».

Dans leurs messages respectifs, les représentants de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africain (UEMOA), de la Banque Africaine de Développement (BAD) et de l’Union européenne (UE), ont reconnu la précarité de la situation climatique et alimentaire dans le Sahel. Ils ont loué à l’unanimité les efforts que ne cessent de déployer les Chefs d’Etat et de gouvernement du CILSS avant de promettre l’appui sans faille de leurs institutions aux projets et programmes présents et futurs initiés par le CILSS.

Dans son discours, le Président de la République IDRISS DEBY ITNO a déclaré que la rencontre de N’Djaména a pour but de débattre de sujets qui concernent l’avenir du continent. « Le thème de cette conférence au sommet est révélateur de l’intérêt que nous marquons pour notre communauté. Il porte sur la maîtrise de l’eau. Nul autre que le Sahélien que nous sommes connaît l’importance de cette ressource », a-t-il fait remarquer.

GIF - 23.7 ko
L’hôte du Sommet, SEM Idriss Déby ITNO du Tchad
Photo Présidence de la République du Tchad

Pour le Chef de l’Etat, le thème même de ce 15ème sommet est une interpellation pour les Chefs d’Etat et de Gouvernement des pays membres du CILSS. « Le sahel aujourd’hui est confronté à trois défis majeurs : les changements climatiques avec ses conséquences que nous subissons tous les jours ; l’insécurité alimentaire quasi permanente et la maîtrise de l’eau pour un développement durable. Tous ces défis ne peuvent être relevés que par les Sahéliens », a relevé le Président tchadien, avant d’inviter ses pairs à réaffirmer leur attachement à cet important outil de coopération technique qu’est le CILSS.

Pour le président sortant du CILSS, le mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, le bilan est positif grâce à la solidarité agissante entre les Etats et l’aide des partenaires au développement. Selon lui, au cours de ce sommet de N’Djaména, il s’agira de plancher sur « la prévention et la gestion des crises alimentaires, une meilleure gestion des ressources naturelles, le renforcement des capacités des Etats membres par la formation des cadres sahéliens dans le domaine de l’agro-météorologie, de l’hydrologie et de la protection des végétaux ». Rappelons que la Mauritanie a présidé aux destinées de cette institution au cours de ces six dernières années. Les Chefs d’Etat et de délégation se sont retrouvés ensuite à huis clos pour statuer sur les points inscrits à l’ordre du jour, notamment :

- Le rapport du ministre Coordonnateur du CILSS ;
- L’examen et l’adoption du communiqué final de la 43ème session ordinaire des ministres.

En marge des travaux, le Président TOURE a accordé une audience au Premier Ministre de transition du Niger, M. Mahamadou DANDA. Lequel l’a entretenu de l’évolution de la situation politique dans son pays. M. DANDA a notamment donné des gages au Chef de l’Etat quant à la détermination du Conseil suprême pour la restauration de la démocratie (CSRD) de conduire de conduire une transition apaisée.

Il a aussi informé le Chef de l’Etat de la création prochaine d’un organe chargé de préparer les textes fondamentaux et le code électoral.

Le Chef de l’Etat a enfin eu un tête-à-tête avec son homologue de mauritanie, le Général Mohamed Ould Abdel Aziz. Les deux Chefs d’Etat ont évoqué des questions d’intérêt commun, en l’occurrence la lutte contre le terrorisme dans la bande sahélo-saharienne.

Diarra Diakité

Word - 122.5 ko
Communiqué final
Word - 28 ko
Discours d’ouverture d’Idriss Déby ITNO
 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009