Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | LE PRESIDENT

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=


Discours de Son Excellence Monsieur Amadou Toumani TOURE, Président de la République, Chef de l’Etat, lors de la cérémonie de pose de la première pierre de la Cité Universitaire de Kabala (Kabala, le 20 avril 2010)

   

Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement,

Honorable Président de l’Assemblée Nationale,

Madame, Messieurs les Présidents des Institutions de la République,

Mesdames, Messieurs les Ministres,

Honorables Députés,

Excellence Monsieur le Doyen du Corps Diplomatique,

Excellences Mesdames, Messieurs les Ambassadeurs,

Madame la Coordinatrice du Système des Nations Unies,

Mesdames, Messieurs les Représentants des Organisations Africaines et Internationales,

Monsieur le Gouverneur de la Région de Koulikoro,

Monsieur le Préfet de Kati,

Monsieur le Président du Conseil Supérieur de l’Education,

Monsieur le Président de la Commission de suivi pour une Ecole Apaisée et Performante,

Monsieur le Directeur National de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique,

Monsieur le Recteur de l’Université de Bamako,

Monsieur le Directeur du Centre National des Œuvres Universitaires,

Monsieur le Secrétaire Général du Syndicat National de l’Enseignement Supérieur (SYNESUP),

Mesdames, Messieurs les représentants des Organisations Partenaires de l’Ecole Malienne,

Monsieur le Secrétaire Général de l’Association des Elèves et Etudiants du Mali,

Monsieur le Maire de la Commune rurale de Kalaban Coro,

Messieurs les chefs de villages de Kabala, de Kouralé et de N’Golobougou,

Honorables invités,

Mesdames, Messieurs,

Permettez-moi, tout d’abord, de remercier les autorités politiques, administratives de la Commune de Kalaban Coro, pour la grande mobilisation et I’accueil chaleureux réservé à ma délégation et à moi-même.

Mesdames, Messieurs,

Mon ambition pour le Mali, contenue dans le Projet pour Ie Développement Economique et Social (PDES), s’appuie sur un système éducatif performant, capable de former des ressources humaines de qualité, à même de relever Ie défi du développement.

L’école malienne doit être, à mon avis, le creuset du Mali de demain, à travers une jeunesse mieux formée et préparée :

- à tirer le meilleur profit de nos atouts économiques,
- à saisir de nouvelles opportunités d’emplois.

Notre école doit renforcer les aptitudes de nos jeunes à faire face aux défis de l’intégration régionale et de la compétition.

Dans cet objectif, j’ai instruit au Gouvernement d’engager les réformes nécessaires, pour remodeler notre Université et en faire un moteur d’innovation. Il nous faut bâtir l’Université de nos besoins et en faire un véritable espace d’enseignement et de recherche pour notre développement.

Ce choix est soutenu par un plan volontariste et cohérent de développement des ressources humaines (la formation des enseignants), des infrastructures et des équipements.

Honorables invités,

Mesdames, Messieurs,

Je me réjouis particulièrement des résultats encourageants obtenus à l’issue du Forum National sur l’Education, tenu du 30 octobre au 02 novembre 2008. Je citerai, entre autres :

- le renforcement du dialogue social,
- le consensus dégagé autour d’une vision commune de développement de notre système éducatif en général, et de l’Enseignement Supérieur en particulier.

Cette cérémonie m’offre l’opportunité d’inviter I’ensemble des acteurs et partenaires de l’école à renforcer le dialogue social, le partenariat et le consensus autour de l’Ecole, afin de sauvegarder l’avenir de notre pays.

Aussi, je lance un appel aux enseignants, aux parents d’élèves, aux élèves et étudiants, aux syndicats, ainsi qu’à I’administration scolaire et universitaire, à faire preuve de retenue et de compréhension pour une école apaisée.

Mesdames, Messieurs,

La construction de la Cité Universitaire de Kabala s’inscrit également dans Ie cadre de la concrétisation des engagements que nous avons pris lors de la présentation des vœux à la Nation en janvier 2008.

Elle vise à doter notre système éducatif d’infrastructures modernes et performantes, indispensables à l’amélioration des conditions d’études et de vie des étudiants.

II s’agit, à travers la réalisation de ce projet, d’offrir aux étudiants maliens et étrangers vivant parmi nous, toutes les commodités leur permettant d’étudier dans les meilleures conditions.

A cet effet, il y a lieu de rappeler quelques réalisations et projets en cours, notamment :

- la construction des Facultés des Sciences Juridiques et Politiques, et des Sciences Economiques et de Gestion ;
- l’acquisition de 20 bus pour les Œuvres Universitaires ;
- la réalisation en cours du Centre National des Œuvres Universitaires ;
- la création de l’Université de Ségou dont la première pierre fut posée à Sébougou ;
- la création d’une Bibliothèque virtuelle à l’Université de Bamako ;
- la connexion des grandes écoles à l’Internet Haut Débit ;
- la construction du Campus Universitaire de Kati ;
- la construction d’une Bibliothèque centrale moderne dont les études de faisabilité sont déjà effectuées par la Mission d’Assistance de l’UNESCO.

Parallèlement à ces efforts, le Gouvernement consent des allocations budgétaires à la recherche scientifique.

C’est ainsi que 500 Millions de FCFA sont mobilisés pour la mise en place d’un fonds compétitif dans le domaine de la recherche scientifique.

Honorables invités,

Mesdames, Messieurs,

Pour terminer, je voudrais remercier tous ceux et toutes celles qui, de près ou de loin, ont contribué à la réalisation du présent projet. En premier lieu, je félicite les membres de la Commission interministérielle de travail sur Ie projet de construction des Cités Universitaires.

Mes remerciements s’adressent également aux Partenaires Techniques et Financiers qui accompagnent les actions de développement de notre pays, notamment celles relatives à I’Ecole malienne.

J’invite Ie bureau d’études, les entreprises et Ie groupement d’entreprises retenus pour la réalisation de la Cité Universitaire de Kabala au strict respect des délais contractuels et des normes requises, pour la livraison d’un ouvrage de qualité.

Je vous remercie de votre aimable attention !

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009