Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | LE PRESIDENT

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=


Discours de Son Excellence Monsieur Amadou Toumani TOURE, Président de la République, Chef de l’Etat, à l’occasion du « 6ème Colloque International des Musulmans de l’Espace Francophone » (CICB, 23 juillet 2010)

   

Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement ;

Honorable Président de l’Assemblée Nationale ;

Mesdames, Messieurs les Ministres ;

Madame, Messieurs les Présidents ou Représentants des Institutions de la République,

Excellence, Monsieur le Doyen du Corps Diplomatique ;

Excellences, Mesdames, Messieurs les Ambassadeurs ;

Mesdames, Messieurs les Représentants des Organisations Internationales et Africaines accréditées au Mali ;

Monsieur le Président et les Membres du Bureau du Haut Conseil Islamique du Mali ;

Honorables Députés ;

Monsieur le Gouverneur du District de Bamako ;

Monsieur le Maire du District de Bamako ;

Monsieur le Maire de la Commune III ;

Mesdames, Messieurs les Représentants de la Communauté Musulmane de l’Espace Francophone ;

Mesdames, Messieurs les Représentants des Communautés Religieuses du Mali ;

Distingués Invités ;

Mesdames, Messieurs,

A quelques jours du mois béni de Ramadan, rendons grâce à Dieu le Tout Puissant, qui dans sa Miséricorde, nous a permis de nous retrouver ce jour du vendredi saint, autour d’une question d’actualité : « l’islam et les défis actuels ».

Rendons également Grâce à Lui pour avoir inspiré et assisté les organisateurs de cette 6ème édition du Colloque International des Musulmans de l’Espace Francophone.

A la suite de cette marque de reconnaissance et de déférence à l’endroit de notre Créateur à tous, je voudrais adresser au nom du Peuple et des Institutions du Mali, nos sincères remerciements aux responsables du Haut Conseil Islamique du Mali, pour avoir accueilli leurs coreligionnaires, de l’espace francophone.

A tous ceux qui ont fait le déplacement, je souhaite la plus cordiale et la plus fraternelle des bienvenues à Bamako. Le Mali, qui vous accueille, est une vieille terre de civilisations. L’islam, depuis le 8ème siècle, a largement contribué à l’enrichissement de ses valeurs culturelles et sociales.

Des villes comme Tombouctou, Ville des 333 Saints, Djenné la Pieuse, entre autres, sont le symbole de cette rencontre et du rayonnement de l’islam dans notre Pays.

Je veux aussi me réjouir, en cette occasion solennelle de la cohabitation harmonieuse, entre les religions au Mali et des liens fraternels, que les chefs religieux de toutes les confessions ont su tisser et entretenir entre eux, au quotidien. (Ceci constitue un motif de réconfort pour nous). Vous me permettrez alors de saluer respectueusement les communautés religieuses du Mali.

Monsieur le Président du Haut Conseil Islamique du Mali ;

Honorables Invités ;

Mesdames, Messieurs,

Un Penseur contemporain, André Malraux pour ne pas le citer, a dit, « le 21ème siècle sera religieux ou ne sera pas ». Alors que certaines idéologies matérialistes connaissent des difficultés, le premier terme de son alternance est en train de se réaliser à la faveur d’une progression remarquable du phénomène religieux. (La Croyance en Dieu)

Dans le monde d’aujourd’hui, la religion a investi des pans entiers de la vie sociale, culturelle et politique.

C’est pourquoi, je me réjouis de l’existence de ce cadre de concertation, entre les membres de la Communauté musulmane de l’espace francophone qui se penche, tous les deux ans, sur un thème d’intérêt pour la Oummah islamique.

Ce 6ème Colloque International a choisi de porter la réflexion sur « l’Islam et les défis actuels ». Pendant 4 jours, des Imams, des responsables d’Associations de Femmes, de Jeunes, d’Intellectuels et d’auditeurs, auront à débattre de cette vaste problématique.

Dans un monde où les mutations touchent tous les domaines de l’activité humaine, la rencontre de Bamako vise à mieux cerner le cours des évolutions en lien avec l’Universalité du Message de l’Islam, la religion du Prophète Mouhamad (Paix et Salut sur Lui).

A cet égard, je suis convaincu que votre regard portera sur les valeurs essentielles que sont la Solidarité, la tolérance, l’amour du prochain et qui fondent la croyance de plus d’un milliard de musulmans aujourd’hui à travers le monde.

J’insiste particulièrement sur la notion de solidarité car c’est pour la promouvoir que nous avons créé, il y a plus de 40 ans, l’Organisation de la Conférence islamique. Les acquis de l’OCI ne sont, certes pas négligeables, mais chacun de nous en convient : nous aurions pu faire plus et mieux ! (Nous en avons les moyens).

Je veux saluer et remercier, ici, l’action des associations, ONG et Fondations islamiques, engagées dans l’assistance aux plus démunis dans nos pays.

Quant à la tolérance, elle est une valeur centrale du Message de l’Islam. Elle est éloquemment illustrée par l’expression « Salam Aleykoum » (que la paix soit sur toi), qui inaugure toutes nos rencontres et conversations.

La tolérance signifie pour le musulman, le respect de la différence dans la fraternité ; elle signifie aussi le respect des Musulmans, surtout dans les pays où ils représentent un culte minoritaire.

Distingués Invités,

Mesdames, Messieurs,

En parlant de tolérance, je tiens aussi à mettre l’accent sur certains Actes commis prétendument au nom de la religion, mais qui visent plutôt à porter atteinte à son image.

Vous comprendrez que devant cette communauté d’érudits, je ne puis faire l’impasse sur la situation dans la bande sahélo-saharienne, confrontée à diverses menaces, dont l’enlèvement d’otages, certains y ont malheureusement perdu la vie, le trafic de drogue, le trafic d’être humains à travers les réseaux d’immigration clandestine. La zone couverte, s’étend de la Mauritanie au Soudan, en passant par le Mali, le Burkina Faso, le Niger, l’Algérie, la Libye et le Tchad, soit 8 millions de Km2 ou 1/4 de la superficie de l’Afrique.

L’ampleur des menaces est telle, qu’aucun pays, pris isolément, ne peut leur faire face.

C’est pourquoi le Mali, depuis plus de trois ans, appelle à la tenue d’une Conférence sahélo-saharienne sur la paix et le développement, afin de définir et d’adopter une politique de sécurité collective.

La Solution cardinale étant dans le développement, soutenu et accompagné par des mesures sécuritaires des personnes et des biens.

Deux réunions ministérielles tenues respectivement à Bamako et à Alger ont permis d’enregistrer des progrès dans la mise en commun de nos efforts et moyens.

Le Mali, est aussi conscient du fait qu’une politique de sécurité collective doit s’appuyer sur des politiques nationales fortes et cohérentes.

C’est dans cet esprit que notre pays s’est doté d’un « Programme Spécial pour la Paix, la Sécurité et le Développement dans le Nord du Mali, pour la période 2010-2012 ».

Mesdames, Messieurs,

Ce Programme d’urgence pour l’éradication de l’insécurité et la lutte contre le terrorisme, le grand banditisme et le trafic de drogue, dans la Bande Sahélo-Saharienne, va allier la Présence des Forces armées et de sécurité et de l’Administration, à la réalisation d’infrastructures, au profit du développement locale : centres de santé, écoles, cantines scolaires, forages.

Il s’agira d’encourager les activités génératrices de revenus et de créer des emplois par l’exploitation des grands gisements miniers.

Ce dernier volet, qui a trait au développement des zones concernées constitue une des clés du succès. Il s’agit de créer pour les populations, qui sont l’enjeu principal, des conditions de vie meilleure. (Prions le paradis, donnons leur le bien-être).

Dans ce combat pour la paix et la sécurité, les chefs religieux sont un rempart important et indispensable, contre le détournement du message de l’islam ; car la solution est aussi culturelle.

Je fonde l’espoir, que vos conclusions permettront aux Etats membres de l’espace francophone de mieux appréhender les défis actuels que l’islam doit relever.

En vous souhaitant un agréable séjour à Bamako et un bon retour dans vos foyers respectifs, je déclare ouvert le « 6ème Colloque International des Musulman de l’Espace Francophone ».

Je vous remercie de votre aimable attention !

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009