Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | GRANDS DOSSIERS

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=

RETOUR AU DOSSIER
Lutte contre la corruption et la délinquance financière

   

LUTTE CONTRE LA CORRUPTION : Le Rapport annuel 2009 du Vérificateur Général

 

Au titre de l’année 2009, le Bureau du Vérificateur Général a produit 43 rapports sectoriels dont le présent rapport constitue la synthèse, qu’il me plaît, une fois de plus, de vous présenter.
Autorité indépendante, je mesure les charges et les responsabilités qui m’incombent pour exercer la plénitude de mes fonctions.
Les travaux menés pour aboutir au rapport annuel 2009, ardus comme les années précédentes, ont encore rappelé au personnel du Bureau du Vérificateur Général et à moi-même que le confort de l’indépendance contraste vivement avec les sujétions et les contraintes qu’il faut subir pour demeurer objectif. L’objectivité, en effet, est une dimension fondamentale de l’indépendance. Et l’indépendance effective s’acquiert par un combat de tous les instants.
Sur le chemin du service public et de l’intérêt général, le Bureau du Vérificateur Général n’a pas manqué de se heurter à des obstacles dressés devant lui comme pour amoindrir son efficacité. Sans rappeler les péripéties de triste mémoire qui ont entaché la sérénité du Bureau du Vérificateur Général pendant l’année 2009, je ne peux passer sous silence certains agissements qui rognent l’indépendance du Vérificateur Général.
En effet, les réticences manifestées par certaines administrations financières, appuyées par le Ministre des Finances, pour la fourniture des extraits de leur base de données, entament la force opérationnelle du BVG. Cette attitude est en rupture manifeste avec les pratiques établies depuis l’installation du Vérificateur Général en 2004.
De plus, la réforme institutionnelle en cours d’élaboration ne devrait pas servir de pretexte pour tirer argument des erreurs inhérentes à l’évolution de toute structure en formation pour “jeter le bébé avec l’eau du bain”. Cette éventualité, si elle se réalisait, serait lourde de conséquences pour le pays.
Malgré les vicissitudes, je suis comblé. Je le suis d’autant plus qu’il m’apparaît clairement que les autorités supérieures du pays apportent au BVG un soutien réel et permanent. Je suis comblé de savoir que le peuple malien a profondément fait sienne l’institution du Vérificateur Général, suit ses travaux et veille jalousement sur son indépendance.

Les particularités actuelles du Bureau du Vérificateur Général, en effet, ont été dessinées en connaissance de cause par ses concepteurs. Les succès et les résultats qu’il a atteints y trouvent leur sève nourricière.

Le présent rapport, dans la continuité des précédents, en porte le témoignage.

Bamako, le 17 juillet 2010

PDF - 349.1 ko
Rapport annuel 2009 du Vérificateur Général

]


LES AUTRES ARTICLES DU DOSSIER

  • Rapport 2008 - 2009 de la CASCA
  • ETATS GENERAUX SUR LA CORRUPTION ET LA DELINQUANCE FINANCIERE

LES DOCUMENTS

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009