Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | ACTUALITES

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=


CINQUANTENAIRE DU MALI : le défilé militaire a tenu toutes ses promesses

   

Le Mali a commémoré ce 22 septembre 2010 le Cinquantenaire de son accession à la souveraineté internationale. L’activité-phare du jour aura été, sans conteste, le défilé militaire qui s’est déroulé Avenue du Mali, à l’ACI 2000.

Plusieurs Chefs d’Etat étaient dans les tribunes aux côtés du Président Touré pour participer à cette grande communion entre l’Armée et son peuple. Il s’agit, entre autres, du Guide de la révolution libyenne et invité d’honneur des festivités, Mouammar Kadhafi, de Thomas Yayi Boni (Bénin), Blaise Compaoré (Burkina Faso), Denis Sassou N’Guesso (Congo), Général Sékouba Konaté (Guinée), Général Mohamed Ould Abdoul Aziz (Mauritanie), Fradique de Menezes (Sao-Tome et Principe), Faure Gnassingbe (Togo) et Idriss Déby Itno (Tchad).
Plusieurs autres pays étaient représentés par leurs chefs de gouvernement, d’institutions de la République et des ministres.

Parmi les hôtes du Mali à ces festivités du Cinquantenaire, les ambassadeurs accrédités dans notre pays, les représentants des organisations africaines et internationales ainsi que les délégués des organismes de coopération bi et multilatérale.
On aura surtout noté la présence massive de la population qui ne souhaitait pas se faire conter cet évènement unique dans son genre en ce sens que très peu de privilégiès auront la chance d’êre témoin de deux éditions du Cinquantenaire.
Le premier acte de cette cérémonie qui aura duré plus de trois heures de temps a été le dépôt de gerbe de fleurs au Monument de l’Indépendance. Puis le Chef de l’Etat est arrivé Boulevard du Mali et, à bord de sa Command-car, il a passé en revue les troupes commises au défilé.

La fanfare a donné le ton du défilé qui a vu se succéder, dans une parfaite discipline martiale, les troupes des pays invités, celles ds écoles de formation, les différentes armes, les troupes montées à chevaux et chameaux, les motocyclistes, les véhicules et les aéronefs.
Le défilé s’est achevé en beauté avec les parachutistes maliens et lybiens- qui ont été l’une des principales attractions de cette commémortion.
Mais la palme, toutes catégories, est allée aux aéronefs dont les différents passages, les démonstrations et figures composées ont poussé à l’extrême les limites de l’émerveillement du public.
Les MIG-21 auront été indiscutablement les vedettes du défilé du Cinquantenaire. Le public n’avait d’yeux et surtout d’"oreilles" que pour ces "monstres" dont l’allure, les vrombissements et la souplesse se passent de tous commentaires.
Vivement donc le prochain Cinquantenaire !
Diarra DIAKITE

A. Ordre de bataille du défilé
B. Ordre de bataille du défilé

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009