Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | ACTUALITES

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=


Programme spécial pour la paix, la sécurité et le développement dans le Nord : LES GRANDES ORIENTATIONS

   

Initié par le chef de l’Etat, le PSPSDN va entreprendre de réduire les causes de l’insécurité et du terrorisme dans le Nord en lançant des actions en matière de sécurité, de gouvernance, de développement local et de communication.

Le Programme spécial pour la paix, la sécurité et le développement dans le Nord du Mali, (PSPSDN) a tenu hier la toute première session de son comité d’orientation. La session était présidée par le chef de l’Etat, Amadou Toumani Touré.
Le comité d’orientation du PSPDN est composé de dix membres dont le Premier ministre, Modibo Sidibé et 7 membres du gouvernement : le général Kafougouna Koné (Administration territoriale et Collectivités locales), Natié Pléa (Défense et Anciens combattants), le général Sadio Gassama (Sécurité intérieure et Protection civile), Maharafa Traoré (Justice), Sanoussi Touré (Economie et Finances), Ahmadou Abdoulaye Diallo (Industrie, Commerce et Investissements), Tiémoko Sangaré (Environnement et Assainissement). Les autres membres sont le secrétaire général de la présidence de la République, Django Cissoko, et le coordinateur du Programme, Mohamed Ag Erlaf.
Le comité d’orientation est un organe ayant pour principale mission, l’édiction d’orientations et de directives générales.
« J’éprouve un réel plaisir à vous souhaiter la bienvenue pour cette première session du comité d’orientation du Programme spécial pour la paix, la sécurité et le développement dans les régions du Nord du Mali. Aussi nos travaux de ce matin devront se pencher davantage sur notre vision du programme et sur les ambitions pour la résolution de tous les problèmes qui pourraient être des menaces à la sécurité nationale », a introduit le chef de l’Etat. Amadou Toumani Touré a ensuite attiré l’attention des membres du comité sur le fait que le document projet soumis à leur appréciation, est extrait de la Politique nationale d’éradication de l’insécurité et du terrorisme dans les régions du nord de notre pays.
« Nous avons toujours affirmé, que le développement des régions du Nord reste et restera la solution aux menaces actuelles, l’unique solution qui payera à terme. Cette vision du développement local, doit être confortée par des mesures sécuritaires indispensables et une présence de l’administration d’Etat, à la hauteur de nos ambitions en matière de gouvernance », a indiqué le président de la République.
« La communication, a-t-il jugé, est un élément primordial pour atteindre sereinement les objectifs, à travers le partage apaisé de notre vision, par la lutte contre le doute, la fatalité et les incompréhensions. A mon avis, ce document de projet devra être la base de notre partenariat avec les pays amis du Mali qui voudraient bien partager nos ambitions de lutte contre l’insécurité et le terrorisme. Le manuel de procédures résume nos directives en matière de gestion administrative, budgétaire et comptable du PSPSDN, dans le but d’atteindre rapidement nos objectifs dans le respect des grandes lignes des pratiques en la matière ».
Pour le chef de l’Etat, le document fait aussi place, aux préoccupations juridiques de nos partenaires extérieurs, tout en donnant le minimum de souplesse au programme d’urgence. « Le projet de budget que nous devons examiner est établi en fonction des ressources disponibles à très court terme et lesdites ressources, en ce qui concerne cette première phase proviennent de nos fonds propres et d’aides extérieures, sous forme de subventions non remboursables, d’appui budgétaire général ou de conversion de dette monétaire. La formalisation de leur mobilisation se fera par signature de conventions séparées », a expliqué le président Touré.
Il a aussi insisté sur le fait que la lisibilité budgétaire doit être assurée tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Aussi la section PSPSDN, son code économique, ses unités fonctionnelles doivent figurer dès maintenant dans le projet de Loi de finances 2011. « Dans cet objectif cardinal, j’attire l’attention du Premier ministre et du gouvernement sur l’urgence en la matière », a indiqué le président de la République, concluant ainsi son intervention introductif à cette première session ordinaire du comité d’orientation du PSPSDN.
Au cours de la rencontre, les membres du comité d’orientation, ont adopté outre le document du projet du PSPSDN, le manuel des procédures de gestion administrative, budgétaire et comptable et le budget 2011 du programme.
Ce programme spécial initié par le chef de l’Etat a pour objectif global la réduction voire l’éradication des causes de l’insécurité et du terrorisme dans le Nord du Mali.
Il mettra en œuvre les actions en matière de sécurité, de gouvernance de développement local et de communication.
Modibo Naman Traoré
L’Essor n°16802 du vendredi 22 octobre 2010

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009