Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | ACTUALITES

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=


Clôture de la Biennale artistique et culturelle : EN BEAUTE

   

La Biennale artistique et culturelle édition 2010 ouverte le 19 décembre passé a pris fin hier dans l’après-midi.

La clôture et la proclamation des résultats ont donné lieu à une imposante cérémonie présidée par le président de la République, Amadou Toumani Touré. C’était en présence de nombreuses autres personnalités et d’un public venu très nombreux au stade Babemba Traoré.
Conformément aux objectifs qui ont motivé sa création, la Biennale de Sikasso a été une véritable tribune d’échanges et de saine compétition artistique entre les jeunes du Mali. Et aussi de reconnaissance du mérite aux hommes et femmes qui se sont investis pour la promotion de la culture de l’Indépendance à nos jours.
La cérémonie s’est déroulée en deux grandes séquences : une remise de médailles et la proclamation du classement de la compétition. C’est ainsi que le président de la République Amadou Toumani Touré a reçu une médaille des mains de la plus jeune artiste de la Biennale. Le chef de l’Etat à, a son tour décerné des médailles d’or. Les différents ministres de la Culture qui se sont succédé ont reçu des médailles de reconnaissance. Les gouverneurs des 8 régions et du District de Bamako ont reçu des mains du président Touré leurs médailles. Les artistes, les hautes personnalités qui se sont illustrées dans le domaine de la culture, les chefs des quartiers de Sikasso, les ambassadeurs accrédités dans notre pays et certains cadres du département de la Culture ont également reçu des médailles.
Après cette séance marathon de remises de médailles, le moment tant attendu est arrivé : la proclamation des résultats. Au classement général, la première place est revenue à la Région de Sikasso qui a accueilli la manifestation. Elle est suivie de Mopti et Tombouctou. La prochaine Biennale sera organisée à Mopti en 2012.
Mariam A. Traoré
L’Essor N°16850 du jeudi 30 décembre 2010

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009