Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | ACTUALITES

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=

VOEUX DE NOUVEL AN 2011
Réponse de Son Excellence Monsieur Amadou Toumani TOURE, Président de la République, Chef de l’Etat, En réponse aux vœux du Président du Haut Conseil des Collectivités (Koulouba, le 24 décembre 2010)

   
JPEG - 170.2 ko
SEM Amadou Toumani Touré, Président de la République, Chef de l’Etat

Monsieur le Président du Haut Conseil des Collectivités,

J’ai été sensible aux vœux que Vous avez bien voulu adresser à mes collaborateurs, à ma famille et à moi-même.

En retour, je vous prie d’accepter mes vœux de bonne santé de bonheur et de prospérité, pour l’ensemble des conseillers nationaux, pour vous-même, vos familles et vos collaborateurs.

Monsieur le Président,

L’année qui s’achève a été marquée par la célébration des festivités du cinquantenaire du Mali. Vous avez su le rappeler avec des mots appropriés, la réussite de cette célébration est surtout due à la participation enthousiaste de l’ensemble de nos compatriotes, de l’intérieur comme de l’extérieur. Nous devons puiser dans ce succès qui fait la fierté de chaque malienne et de chaque malien, l’inspiration pour continuer à placer le Mali parmi les Nations africaines qui gagnent. La Paix et l’Unité sont le socle du développement économique et du Progrès Social, nous mettrons tout en œuvre pour leur renforcement dans notre Pays.

Monsieur le Président,

J’ai pris bonne note de votre exhortation à l’endroit des élus locaux, afin qu’ils soient des modèles de droiture, soucieux de la transparence, dans la gestion des affaires de leurs cités.

Vous avez, par ailleurs, exprimé le souhait d’avoir de meilleures relations de travail et de collaboration avec la Justice. Dans le respect de la séparation des pouvoirs, dont je suis le garant, je vous demande d’engager le dialogue avec les Autorités judiciaires.

Le dialogue entre les Institutions est un signe de bon fonctionnement d’une démocratie. La Justice et les Collectivités locales sont deux maillons importants pour le fonctionnement du système politique démocratique, en construction dans notre pays.

Monsieur le Président,

Vous me permettrez, d’exprimer toute ma fierté au regard de l’attention et de la confiance qu’accordent les partenaires techniques et financiers à notre système de gouvernance locale et de démocratie participative.

Leur appréciation nous réconforte dans notre conviction que le processus de décentralisation est irréversible au Mali ; car construit patiemment, au prix d’efforts soutenus et conjugués des pouvoirs publics et des élus locaux que vous êtes.

Je voudrais vous rappeler que sur les ressources issues de la cession de 51% des actions de la SOTELMA, 10 milliards de francs CFA ont été mis à disposition des collectivités locales à l’effet de leur permettre réaliser des projets d’infrastructures de base (écoles, centre de santé, pistes rurales, eau potable, électrification..). Ces mesures visent à renforcer notre processus de décentralisation.

Je me réjouis de la formation de 3.011 élus locaux sur des modules relatifs à l’organisation et au fonctionnement des collectivités. Les perspectives pour l’année 2011, concerneront essentiellement la mise en œuvre du PARADDER, du PADDER et d’autres programmes.

Enfin, je puis vous assurer de mon engagement, dans le cadre des prochaines réformes politiques et institutionnelles, à renforcer le niveau de représentation de nos élus locaux en érigeant le Haut Conseil des Collectivités territoriales en Sénat.

Monsieur le Président,

Pour terminer, permettez-moi de saluer encore une fois, le consensus qui a prévalu à la mise en place du bureau du Haut Conseil des Collectivités et votre Souci d’une représentation et d’une participation significative de nos sœurs, élues.

Bonne et Heureuse Année 2011 !

Je Vous remercie de votre attention !

|Précédent|Suivant|

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009