Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | ACTUALITES

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=

VOEUX DU NOUVEL AN 2011
Discours du doyen du Corps Diplomatique, l’Ambassadeur de l’Etat de Palestine, SEM Abderrahim Ahmed Abou Rabah, à l’occasion de la cérémonie de présentation des vœux du Nouvel An 2011 par le Corps Diplomatique à SEM Amadou Toumani Touré, Président de la République, Chef de l’Etat (Koulouba, le 03 janvier 2003)

   
JPEG - 197.2 ko
SEM Abderrahim Ahmed Abou Rabah, Ambassadeur de l’Etat de Palestine

Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat,

Fidèles à la tradition diplomatique de présentation des vœux du nouvel an, nous voilà réunis en ce 3 Janvier 2011, dans un cadre et un contexte privilégiés qui nous donnent l’opportunité et l’honneur d’adresser à Votre Excellence, au Gouvernement et au Peuple frère du Mali, à Votre famille et à Vos proches collaborateurs, au nom des Ambassadeurs, des Chefs de Missions Diplomatiques et Consulaires et des Représentants des Organisations Internationales accrédités auprès de la République du Mali, nos vœux les meilleurs de bonheur, de santé, de paix et de prospérité tout en posant un regard rétrospectif sur l’année écoulée pour saluer les efforts et les réalisations que Vous et Votre gouvernement avez accomplis au service de Votre pays et de Votre population.

Excellence Monsieur le Président de la République,

Résolument engagé à concrétiser Votre vision globale du développement couvrant la santé, l’éducation, l’emploi, l’accès à l’eau potable, la souveraineté alimentaire, le désenclavement, le renforcement des infrastructures énergétiques, de transport et de communication, l’habitat, l’appui au secteur privé, l’artisanat, le tourisme, la paix, la sécurité, les relations extérieures, Vous et Votre gouvernement n’avez cessé depuis des années de persévérer et de multiplier les initiatives et les réalisations dans le but de parvenir à un développement économique et social qui soit une réalité tangible pour chaque Malien. Cette exceptionnelle année 2010 a fait partie de cette continuité dans la vision et les actions.

Mais avant de continuer, nous voudrions transmettre nos chaleureuses félicitations à tout le peuple malien, à l’intérieur comme à l’extérieur, qui a célébré ce 22 Septembre 2010, le Cinquantenaire de son Indépendance. Une indépendance que le peuple malien a su obtenir, à l’instar d’autres peuples de la région, grâce à son courage, son sens de la dignité et de la solidarité. Depuis, le Mali poursuit son chemin de construction en direction d’une émergence et d’un rayonnement régional et international qu’il avait connu dans un passé plus lointain.

Excellence Monsieur le Président de la République,

Concernant la santé, Votre engagement et Votre persévérance dans la lutte contre le VIH/SIDA, la tuberculose, le paludisme, la méningite et la poliomyélite Vous ont amené à poursuivre la gratuité des antirétroviraux, la construction d’hôpitaux et centres de santé communautaires, le lancement de campagnes de vaccination. On peut ainsi noter une amélioration de la couverture sanitaire et un relèvement du plateau technique. Nous noterons à titre d’exemple, la construction de l’Hôpital régional de Sikasso et de l’Hôpital du Mali, tous deux inaugurés récemment, la réalisation des deux centres dédiés à la lutte contre le cancer et la drépanocytose. Dans la lutte contre le VIH/SIDA, le Mali est placé troisième pays en Afrique à mettre le plus grand nombre de malades sous traitement antirétroviral et en fait un des leaders africains dans la lutte contre cette terrible maladie. Par ailleurs, nous voudrions souligner et saluer Votre intervention, en tant que porte-parole du continent africain, à la Réunion de Reconstitution des Ressources du Fonds Mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme à New-York le 05 octobre 2010 et qui a vu le maintien de l’aide à l’Afrique pour un montant de 11,7 Milliards de dollars US. C’est ici une autre illustration de la confiance et du leadership dont Vous jouissez sur la scène internationale.

Excellence Monsieur le Président de la République,

Concernant l’éducation, nous noterons Votre volonté et celle de Votre gouvernement de renforcer et d’améliorer les capacités d’accueil et les infrastructures de l’éducation et de l’enseignement tout en visant une amélioration de la qualité de l’enseignement et des conditions de travail et de vie des élèves et des enseignants. A cet effet, cette année, plus de 212 Milliards de FCFA ont été alloués par l’Etat pour promouvoir l’évolution de ce secteur qui est un des piliers du développement. D’après un rapport de la Banque Mondiale, le Mali tient la seconde place des pays de l’UEMOA dans la part des dépenses courantes de l’éducation en fonction des dépenses courantes hors dette.

Au titre de l’éducation nationale, nous relèverons la poursuite de la construction de salles de classes, de lycées, de centres de formation professionnelle, de centres d’alphabétisation, de cantines scolaires. Nous citerons notamment 5 Lycées à Kangaba, Bla, Bankas, Niono et Diré, 2 Lycées techniques à Sikasso et Sévaré, 2 Instituts de Formation Professionnelle à vocation industrielle (Kayes et Kalabancoro) et un Lycée professionnel à Bourem. De même, des réalisations et des rénovations d’infrastructure sont en cours à Bamako, Gourma Rharous, Barouéli, Menaka, Ségou, Yélimané

Au titre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, nous retiendrons les réalisations suivantes :

-  le lancement de la construction de l’Université de Ségou.
-  le lancement de la construction de la Cité Universitaire de Kabala,
-  l’interconnexion des facultés et l’intégration des TIC
-  la création de la bibliothèque virtuelle
-  la bancarisation des bourses,

Nous saluons également les efforts fournis pour décentraliser l’école et l’éducation.

Nous saisissons au passage cette occasion pour dire que l’éducation n’est pas uniquement l’affaire du gouvernement mais bien de tout le monde. Les parents et les enseignants ont un rôle primordial à jouer dans la production des élites de demain.

Excellence Monsieur le Président de la République,

Dans le cadre de Votre politique pour l’emploi et la formation professionnelle, Votre volonté de créer des opportunités d’emploi et d’insertion en particulier pour les jeunes s’est concrétisée ces dernières années par la formation et la qualification de milliers de jeunes maliens, l’élaboration de milliers de plans d’affaires et par la facilitation de l’accès des jeunes aux crédits et aux financements. Par ailleurs, le Programme sur l’Emploi des Jeunes II (P.E.J II) qui vient d’être lancé et qui couvrira la période 2011-2015 prévoit l’emploi de 50 000 jeunes diplômés. Au titre de l’année 2010, nous noterons également la poursuite du projet mille taxis qui prévoit la création 1000 emplois directs avec la mise à disposition de 1000 voitures neuves selon la formule crédit-bail.

Excellence Monsieur le Président de la République,

L’accès des populations à l’eau potable demeure aujourd’hui une préoccupation face à laquelle Vous et le gouvernement du Mali Vous êtes engagés à équiper la totalité des villages et centres ruraux d’un point d’eau moderne. En 2010, le taux de couverture est de 73,34 % avec une projection de 75 % à l’horizon 2012. A noter également l’objectif fixé de réaliser, au cours de la période 2010-2013, près de 7200 points d’eau et de réhabiliter 3000 anciens ouvrages.

Excellence Monsieur le Président de la République,

La souveraineté alimentaire demeure l’une de Vos grandes priorités. Celle-ci passe dans Votre vision par une révolution verte pour faire du Mali une puissance agricole. Ainsi, nous saluons les efforts que Vous et Votre gouvernement avaient déployés pour parvenir à une augmentation de la production agricole à travers des actions comme l’aménagement des terres, la promotion de systèmes à haut potentiel de production, la maîtrise de l’eau, l’intensification de la production au niveau des superficies exploitables, l’équipement des producteurs en matériels agricoles, le renforcement de l’appui conseil par le recrutement d’agents de terrain et la mise en place de moyens logistiques adéquats et leur fonctionnement, la disponibilité à temps et l’accessibilité aux engrais. Votre plan d’action agricole 2008-2012 qui prévoit d’atteindre 10 Millions de tonnes de production céréalière en 2012 est en bonne voie. En effet, la campagne 2009/2010 a été estimée à plus de 6 Millions de tonnes et celle de 2010/2011 prévoit une production de plus de 7 Millions de tonnes.

Nous soulignons au passage le succès de l’initiative riz dont les bons résultats ont valu au Mali de se voir décerner le trophée AgriBusiness Award 2010 à Kampala en Octobre 2010.

Excellence Monsieur le Président de la République,

Sur le plan de l’énergie, l’augmentation de la capacité de production, le développement de l’éclairage public et de l’électrification rurale restent les axes d’action de votre politique énergétique. En ce qui concerne l’augmentation de la capacité de production, nous soulignerons l’inauguration des centrales thermiques de Balingué et Sirakoro, le lancement des travaux des barrages de Félou et de Taoussa qui placeront le Mali au 3ème rang des 15 pays de la CEDEAO disposant de plus d’infrastructures hydroélectriques, la réalisation en cours de l’interconnexion avec la Côte d’Ivoire et la signature d’une convention pour l’installation d’une centrale électrique à Kayes. L’éclairage public continue de s’étendre à de nombreuses localités : Goundam, Kati, Douentza, Djenné, Bandiagara, Markala, Yanfolila et Niono. De même, l’électrification en milieu rural se poursuit avec l’AMADER où le taux de couverture a atteint 11%.

Excellence Monsieur le Président de la République,

Au titre du désenclavement et des infrastructures de transport, nous notons :

-  l’ouverture à la circulation de l’échangeur multiple du Monument de la Paix qui a contribué à désengorger la capitale tout en l’embellissant,
-  les travaux du 3ème Pont de Bamako, chef d’œuvre qui va libérer le centre ville et connecter l’est de Bamako avec l’Aéroport de Sénou, Ségou et Sikasso,
-  la rénovation de l’Aéroport de Bamako-Sénou à travers l’accroissement de la capacité d’accueil et la modernisation des infrastructures qui en fera un atout majeur pour le développement du Mali, sans oublier la modernisation des aéroports Mopti et Gao et celle en cours de Kayes,
-  le lancement des travaux de l’autoroute à péage Bamako-Ségou,
-  le lancement des travaux de la route du Sahel : Tombouctou-Goma-Coura-Niono.

Il faut souligner que de 1960 à 2002, le Mali disposait de 3190 km de routes bitumées. En 2010, le Mali en compte 5700 km. C’est dire qu’en 8 ans sous Votre Présidence, il a été construit presque autant de route bitumée qu’en 42 années.

Excellence Monsieur le Président de la République,

Fidèle à Votre programme de construction de logements sociaux pour un habitat décent et à moindre coût, Vous avez lancé au début de cette année les travaux de construction de 20 000 logements sociaux prévus sur une période de 5 ans sur l’ensemble du territoire à travers la pose la première pierre des 3400 logements de Tabakoro. Sur ces 3400 logements, Vous en avez déjà inauguré 1180 fin Novembre 2010. Ainsi, pour l’année 2010, il est à noter la construction de 2085 logements sociaux sur tout le territoire malien.

Excellence Monsieur le Président de la République,

En ce qui concerne l’économie et l’industrie, Vous avez œuvré pour accélérer la croissance économique du pays à travers l’assainissement des finances publiques, le soutien aux réformes économiques structurelles et le financement des investissements publics, la promotion et l’appui au secteur privé, à l’exportation, la relance du secteur industriel à travers la restructuration et la mise à niveau des entreprises ainsi que la mise en place de zones industrielles à Bamako et dans plusieurs régions du pays.

Les cimenteries de Gongotéry et de Hombori, la réhabilitation de l’usine de phosphate de Tilemsi poursuivent leur construction. La production d’or continue d’être un des poumons de l’économie et des perspectives s’ouvrent dans le secteur minier notamment pour le fer, le manganèse, le bauxite.

Nous relèverons le constat du Rapport Doing Business 2011, qui place l’économie malienne parmi les 30 qui se sont le plus améliorées au cours de ces dernières années. De même, le rapport de surveillance multilatérale de l’UEMOA constate que le Mali est le seul pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) à avoir respecté six des huit critères de convergence de l’Union avec notamment un taux de croissance de 4,5 %, le plus élevé de la zone UEMOA.

Excellence Monsieur le Président de la République,

En ce qui concerne les arts, la culture et le tourisme, Vous et Votre gouvernement avez à juste titre fait de leur promotion, de leur modernisation, de leur professionnalisation et leur industrialisation un enjeu majeur puisque leur apport dans l’économie malienne et leur place en tant que moteur de l’économie sont incontestables. Dans ces domaines, le Mali a de grandes potentialités quand on connait la richesse du patrimoine culturel et historique du Mali. La participation du Mali au Salon des randonnées, des sports et voyages d’aventure et à la 9ème Edition du Salon de l’artisanat et du tourisme 2010 à Paris, au 12è Salon international de l’Artisanat de Ouagadougou, l’organisation à Bamako de la 3ème édition du SITOUR (Salon International du Tourisme), de la 2ème Edition du Salon des Ingénieries de la Transformation et de l’Apprentissage avec pour thème la « Professionnalisation du Secteur des Arts et de la Culture », la multiplication et la diversification des festivals et des activités touristiques sont autant de signes de Votre volonté de dynamiser et transformer ces secteurs. Malheureusement, cet élan a été freiné par la crise sécuritaire du Nord qui a causé beaucoup de préjudices certes au tourisme malien, particulièrement cette année, mais qui a touché en premier lieu les populations de ces régions qui ont été privées de leur source de revenu principale.

Excellence Monsieur le Président de la République,

Ces dernières années, malheureusement, le Nord du pays a été la zone de repli de preneurs d’otages, qui dans 99% des cas, ont initié leurs opérations en dehors des frontières du Mali. Vous avez donc lancé le Programme d’Intervention d’Urgence pour la Réduction, voire l’éradication de l’Insécurité au Nord-Mali (PIRIN), sur la période 2010-2012. L’objectif global du PIRIN est de réduire de manière significative, voire de supprimer complètement, les causes de l’insécurité dans le Nord-Mali, par la mise en œuvre d’actions vigoureuses, en matière de sécurité et de développement communautaire.

Excellence Monsieur le Président de la République,

Entre une pose de 1ère pierre d’une œuvre et l’inauguration d’une autre, Vous effectuez un voyage à l’extérieur pour visiter un pays ami, pour participer à une conférence internationale, à un somment régional, international, continental. Cette force de travail, ce dynamisme, cette vitalité politique qui Vous caractérise montre l’ampleur et la largeur de votre vision visant à répandre l’amitié du Mali et de son peuple, à approfondir le rôle de la diplomatie malienne et tisser de nouveaux liens à l’échelle internationale. Vous avez, entre autres, participé au :

-  Sommet Afrique-Union Européenne à Tripoli,
-  Sommet Arabo-Africain à Syrte,
-  Sommet Spécial de la CEDEAO sur la Côte d’Ivoire à Abuja,
-  15ème Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement du Comité permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) à N’djaména,
-  12ème sommet de la Communauté des Etats Sahélo- Sahariens (CEN-SAD) à N’djaména,
-  44ème Assemblée Annuelle de la Banque Africaine de Développement (BAD) à Abidjan,
-  Exposition Universelle de Shanghai,
-  Réunion des donateurs du Fond Mondial de Lutte contre le Sida, la Tuberculose et le Paludisme à New York,
-  Réunion plénière du Parlement Européen à Strasbourg.

Président en exercice de l’UEMOA, Vous avez été influent pour la consolidation de l’Union et fort de Votre riche expérience d’Homme de Paix Vous avez efficace pour aider à dénouer certaines crises sous-régionales. Nous Vous exprimons nos vives félicitations.

Excellence Monsieur le Président de la République,

Quand le Mali donne l’exemple, il le donne par sa démocratie exemplaire et par sa recherche constante de la paix. La Charte de Kurukan Fuga nous montre que ces valeurs structurent la société et la culture maliennes depuis plus de 7 siècles. Monsieur le Président, Vous incarnez cette démarche malienne de recherche constante d’une paix durable dans un pays uni et prospère et qui inspire l’Afrique.

Excellence Monsieur le Président de la République,

Certes l’histoire du Mali ne se résume pas à ces 50 dernières années, mais il est certain que Votre dévouement et Vos accomplissements au service de Votre pays et de Votre peuple resteront gravés dans l’Histoire de ces 50 dernières années en tant qu’homme de démocratie, d’alternance et de construction nationale.

Excellence Monsieur le Président de la République,

La célébration du cinquantenaire a été un moment de communion entre le Mali et les Maliens mais aussi entre les Mali et les différents pays que nous représentons notamment à travers l’organisation d’activités et de festivités.

En cette occasion, nous Vous réitérant, ainsi qu’à Votre Gouvernement et au Peuple du Mali, nos chaleureuses félicitations et nos remerciements pour nous avoir associés à cette célébration.

Célébrer son indépendance est une joie que le peuple palestinien espère vivre. Peut être serait-ce en 2011.

Excellence Monsieur le Président de la République, Membres estimés du Gouvernement, Peuple du Mali, veuillez recevoir une fois de plus, au nom des Ambassadeurs, des Chefs de Missions Diplomatiques et Consulaires et des Représentants des Organisations Internationales accrédités auprès de la République du Mali, nos vœux les meilleurs de bonheur, de santé, paix et de prospérité.

Excellence Monsieur le Président de la République,

Nous saisissons cette opportunité pour Vous remercier, Vous et Votre Gouvernement respecté, pour l’attention, la disponibilité et la coopération que Vous manifestez à l’égard du Corps Diplomatique. Nos remerciements vont également au Peuple du Mali pour sa chaleur et son hospitalité.

Vive l’amitié et la coopération entre les peuples.

Bonne et heureuse année 2011.

|Précédent|Suivant|

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009