Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | ACTUALITES

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=


Cinquantenaire à Kidal : UNE JOURNEE EXCEPTIONNELLE

   

Elle a été marquée par une grande course de chameaux et l’inauguration d’une série d’infrastructures.

Malgré le grand froid et les rafales de vent qui soufflaient sur la ville, les habitants de la ville de Kidal, se sont fortement mobilisés hier. Le jeu en valait largement la chandelle. Et au delà de la ville de Kidal, c’est toute la 8è Région qui était en effervescence. De fait, la journée d’hier a été exceptionnelle dans cette partie du pays très défavorisée par la nature.
Le président de la République, Amadou Toumani Touré s’y est rendu pour présider une cérémonie de course des chameaux dotée du Grand prix de la Nation. Cette cérémonie bouclait ainsi les festivités du Cinquantenaire de l’Indépendance. Le chef de l’Etat a reçu un accueil très chaleureux de la part d’une population particulièrement enthousiaste. A l’accueil se trouvaient, outre la population, de membres du gouvernement, des représentants des pays amis, les autorités administratives et politiques de la Région de Kidal.
L’agenda du présidentiel était très chargé dans la capitale de l’Adrar des Iforas. Dès son arrivée, Amadou Toumani Touré a procédé à une série d’inaugurations d’infrastructures : les nouveaux locaux de la résidence du gouverneur de la Région, de la station régionale de l’ORTM et le siège du bureau régional de l’Agence malienne de presse et de publicité (Amap).
Les nouveaux locaux de la résidence du gouverneur ont coûté 248 millions de Fcfa financés par le budget national. Le ministre de l’Administration territoriale et des Collectivités locales, le général Kafougouna Koné, a saisi l’occasion pour signaler la fin des travaux des logements du directeur de cabinet du gouverneur, du conseiller administratif et juridique, des bureaux et logements du préfet de Tin-Essako et du sous-préfet de Tinezé. Le coût de l’ensemble de ces infrastructures est estimé à plus de 575 millions de Fcfa.
Quant à la station régionale de l’ORTM, sa construction et son équipement ont coûté un peu plus d’un milliard Fcfa. Tandis que la réalisation des bureaux de l’AMAP, a nécessité un investissement d’environ 40 millions de Fcfa. Le président de la République s’est réjoui de la réalisation de ces infrastructures et souligné l’importance des nouvelles technologies de l’information et de la communication dans le développement socio-économique du pays.
Le chef de l’Etat a aussi inauguré la Maison de la femme et de l’enfant qui est aujourd’hui fonctionnelle. Il a ensuite visité les chantiers de la salle de spectacles et un autre de production de pavés en pierres, initié par l’Agence pour l’emploi des jeunes (Apej) en faveur des jeunes. Il faut dire que Kidal a aujourd’hui besoin d’infrastructures qui participeront, sans doute à son développement socio-économique.
L’après-midi a été consacrée à la course des chameaux. L’événement très attendu a mobilisé une foule impressionnante au moment où le vent s’était calmé. Les éléments des forces armées et de sécurité y avaient été massivement déployés. Le dispositif sécuritaire incluait la surveillance aérienne avec des petits avions militaires qui sillonnaient le ciel.
L’arrivée remarquée du chef de l’Etat a provoqué un gigantesque mouvement de foule. Chacun voulait voir de près l’illustre hôte du jour. Comme à son habitude en pareille circonstance, le président Touré a pris un bain de foule avant de s’installer à la tribune officielle. La fête pouvait alors commencer. La parade des chameaux a débuté au son du Tindé (la musique du terroir jouée uniquement par les femmes). La course proprement dite s’est déroulée en trois étapes. Le ton a été donné par les petits chameaux qui ont pris le départ sur une distance de 5 km. Dans cette catégorie, les premier, deuxième et troisième prix ont reçu dans l’ordre des enveloppes de 200 000, 150 000 et 100 000 Fcfa. Ce fut ensuite le tour des demi-cracks de s’aligner sur une distance de 6 km. Ici, premier a empoché 300 000 Fcfa, le deuxième 200 000 Fcfa et le troisième 150 000 Fcfa. La troisième catégorie de chameaux s’est alignée sur une distance de 8 km. Cette course était réservée aux cracks. Le troisième prix a reçu 200 000 Fcfa et le deuxième 300 000 Fcfa. Le vainqueur des cracks, un chamelier de Tessalit, a enlevé le Grand prix de la Nation doté d’une enveloppe de 500 000 Fcfa. Celui-ci a reçu son trophée des mains du chef de l’Etat. A ces prix le chef de l’Etat a ajouté un bonus de 100.000, 200.000 et 300.000 Fcfa dans l’ordre aux gagnants des différentes catégories. Les plus beaux chameaux et les meilleures joueuses de Tindé ont aussi reçu des prix. Mais le plus grand prix a été décerné au chef de l’Etat. Dénommé Trophée du Cinquantenaire, il est représenté par un dromadaire miniature confectionné par les artisans de Kidal.
Dans une intervention, le président de la République est longuement revenu sur la situation dans le Nord et particulièrement dans la Région de Kidal (voir encadré).
Avant la course, le chef de l’Etat avait rendu une visite de courtoisie au patriarche Intalla Ag Attaher.
Après la course des chameaux, la foule s’est dirigée à la Maison du Luxembourg où a eu lieu une grande soirée culturelle. Cette fête devait se poursuivre jusqu’aux environs de 22 heures.
Le président de la République continue aujourd’hui son séjour à Kidal. Il présidera une cérémonie de la Flamme de la paix en présence des représentants des organisations internationales et ceux des pays amis impliqués dans le processus de paix dans le nord de notre pays. Nous y reviendrons dans notre édition de demain.
Envoyés spéciaux
Madiba KEITA et Alou SISSOKO
L’Essor n°16876 du mardi 8 février 2011

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009