Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | ACTUALITES

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=


COOPERATION MALI – AFD : Plus de 27 milliards de FCFA pour financer des projets de développement

   

Le Gouvernement de la République du Mali et l’Agence française de développement (AFD) ont signé, le mercredi 16 mars 2011, au Palais de Koulouba, quatre conventions de financement et deux prêts concessionnels d’un montant de plus de 27 milliards de francs CFA. La cérémonie de signature s’est déroulée sous la haute présidence du Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Amadou Toumani TOURE.

Pour la circonstance, de nombreuses personnalités étaient présentes, parmi lesquelles le Premier Ministre M. Modibo SIDIBE, des membres du Gouvernement, le nouvel ambassadeur de France au Mali, M. Christian ROUYER, des ambassadeurs des pays de l’Union Européenne, le Directeur de l’Agence Française de Développement, M. Dov ZERAH et des membres du Secrétariat général de la Présidence de la République et du département des Affaires Etrangères.
Les quatre conventions ont été signées par le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, M. Moctar OUANE, le Directeur Général de l’AFD et le nouvel ambassadeur de France au Mali. Elles portent sur le Projet d’appui au développement de la zone Office du Niger (PADON 2), le Projet d’Assainissement et de Développement Urbain de Bamako (PADUB), le Projet d’Appui au Secteur Privé (PASP) et le financement partiel du Programme Spécial pour la Paix, la Sécurité et le Développement du Nord Mali (PSPSDN).
Les documents relatifs aux deux prêts concessionnels ont été signés par le Ministre de l’Economie et des Finances, M. Sanoussy TOURE, l’ambassadeur de France au Mali et le Directeur Général de l’AFD.
Dans leur discours respectif, le Directeur Général de l’AFD et le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale se sont félicités de la signature des différentes conventions qui vont contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations dans les zones concernées.
M. Dov ZERAH a notamment affirmé que son organisation va accompagner les efforts de développement du Mali comme prime à sa politique de bonne gouvernance et de gestion optimale des ressources mises à disposition. Il a, enfin, promis d’engager, à travers son organisation, des réflexions pour solutionner le problème d’eau à Kidal à hauteur de 8 milliards de nos francs. Des réflexions vont également concerner l’assainissement dans le District de Bamako pour un coût de plus de 7 milliards de Francs CFA, a t- il assuré.
Sur le Projet d’appui au développement de la zone Office du Niger (PADON 2), deux conventions ont été signées. Elles portent sur le financement d’un appui au projet de développement de la zone Office du Niger. Le montant du financement s’élève à 15 millions d’euros sur lesquels une subvention de 4,5 millions d’Euros et un prêt très concessionnel de 10,5 millions d’Euros.
Ce financement de l’AFD est destiné à accompagner les objectifs de sécurité alimentaire du Mali, en mettant l’accent sur une contribution à la croissance économique de la zone de l’Office du Niger à travers une meilleure valorisation agricole de la ressource en eau.
S’agissant du Projet d’Assainissement et de Développement Urbain de Bamako (PADUB), deux conventions concernant un projet relatif à l’assainissement et au développement urbain de la ville de Bamako, ont été signées. Le montant de ce financement s’élève à 20 millions d’euros dont une subvention d’1 million d’euros et un Prêt Très Concessionnel de 19 millions d’euros.
La finalité de ce projet est l’amélioration des conditions de vie des habitants de Bamako par la réalisation d’un programme d’assainissement intégré et le renforcement de la gestion urbaine à l’échelle de l’agglomération.
En ce qui concerne le Projet d’Appui au Secteur Privé (PASP), d’un montant de 4,8 millions d’euros, il formalise la mobilisation de la contribution de la Commission Européenne au financement d’un ambitieux programme d’appui aux Petites et Moyennes Entreprises/Industries maliennes.
Cette contribution, dont la mise en œuvre a été déléguée à l’AFD, complète le financement du PASP auquel l’AFD a déjà alloué une subvention de 6,6 millions d’Euros en octobre 2009.
Il est par ailleurs prévu que la Banque Mondiale mobilise une enveloppe de 3 millions de dollars US en faveur de ce programme, portant ainsi le montant total de l’appui en faveur des PME/PMI du Mali à 13,78 millions d’Euros.
Pour sa part, le Programme Spécial pour la Paix, la Sécurité et le Développement du Nord Mali (PSPSDN) (financement partiel) sera doté d’une enveloppe d’un million d’Euros.
L’objectif global du PSPSDN est de réduire les causes de l’insécurité et du terrorisme dans le Nord Mali par la mise en œuvre d’actions en matière de Sécurité (renforcement du dispositif national de sécurité et des capacités des acteurs de la chaîne pénale), de Gouvernance (par une meilleure fonctionnalité de l’administration d’Etat et des collectivités territoriales), et de Développement local.
L’intervention de l’AFD s’inscrit en appui à cette stratégie nationale et portera plus particulièrement sur deux PSD (Pôle de Sécurité et Développement), retenus conjointement par les autorités maliennes et la France, à savoir Abeibara (région de Kidal) et Ber (région de Tombouctou).
Cet accompagnement de l’Agence Française de Développement (AFD) contribuera à renforcer la politique de lutte contre la pauvreté et l’insécurité initiée par le Gouvernement de la République du Mali.
Kader MAIGA

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009