Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | ACTUALITES

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=


AMO : Les premiers assurés reçoivent leurs cartes à Koulouba

   

Le Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Amadou Toumani TOURE, a présidé, le vendredi 29 avril 2011, la cérémonie de remise des toutes premières cartes de l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO) à des bénéficiaires. La cérémonie s’est déroulée dans la Salle des banquets du Palais de Koulouba.

Outre le Président de la République et le Premier Ministre, de nombreuses personnalités ont pris part à cette importante cérémonie. Il s’agit, entre autres, des Présidents des Institutions de la République, des membres du Gouvernement, des représentants du corps diplomatique et des organisations internationales accrédités au Mali, des représentants des syndicats et des associations professionnelles.

Le Ministre du Développement Social, de la Solidarité et des Personnes Agées, M. Harouna CISSE, a affirmé dans son discours que dans le domaine de la maladie en particulier, les reformes de l’Assurance Maladie et du régime d’Assistance médicale ont pour finalité d’améliorer l’état de santé des bénéficiaires grâce à un meilleur accès aux soins dans un contexte marqué du sceau de l’équité, de l’efficacité et de la solidarité.

Disant toute sa foi en l’AMO, M. CISSE a notamment déclaré que ... Dans un contexte national et international marqué par la recherche de voies et moyens efficaces pour assurer un meilleur accès des citoyens aux services sociaux de base par une juste répartition du fruit de la croissance, la problématique de l’assurance maladie obligatoire constitue une thématique à la quelle s’attèlent les différentes nations .

JPEG - 238.7 ko
M. Harouna CISSE, Ministre du Développement Social, de la Solidarité et des Personnes Agées

Le ministre du Développement Social, de la Solidarité et des Personnes Agées a enfin noté que l’AMO et le Régime d’assistance médicale, en couvrant plus de 21% de la population nationale, sont deux dispositifs qui sont appelés à assurer la couverture du risque maladie à une grande partie de la population malienne. ... Pour ce faire, ces deux dispositifs sont appelés, au regard de la politique nationale de protection sociale à évoluer dans un paysage dans le quel la contribution des mutuelles et d’autres mécanismes est fortement attendue dans une dynamique de complémentarité aussi bien en terme de niveau de prise en charge, de types de prestation offertes que de catégories de population à couvrir , a t- il conclu.

Le Président de la République, hôte de l’évènement, a présenté à tous nos concitoyens ses regrets pour le déficit de communication du Gouvernement au sujet de l’assurance maladie obligatoire.

Le Chef de l’Etat a affirmé que les points de vue de ceux qui ne sont pas d’accord avec l’AMO seront pris en compte. De son avis, l’AMO est une bonne chose. Cependant, a-t-il fait remarquer, les débuts de mise en œuvre de l’AMO seront contraignants. Il faudra se donner du temps pour l’expliquer, montrer son utilité, corriger les défaillances de cette reforme bénéfique pour la majorité de nos populations. Je suis convaincu que les sceptiques finiront par être d’accord et rejoindre l’idée sans contrainte , a-t-il conclu.

Au cours de la cérémonie, le Ministre du Développement Social, de la Solidarité et des Personnes Agées, M. Harouna CISSE, a procédé à la remise des cartes d’assurés au Président de la République, à son épouse et au Premier Ministre.

La dernière étape de la cérémonie a été consacrée à la remise des cartes d’assurés à une vingtaine de bénéficiaires par le Président de la République et Mme le Premier Ministre.

De l’avis des spécialistes, l’adhésion massive à l’assurance maladie obligatoire et sa mise en œuvre correcte vont contribuer à améliorer nos systèmes de santé et de protection sociale.

Kader MAIGA

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009