Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | LE PRESIDENT

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=


9ème session plénière du Groupe Pilote sur les financements innovants pour le développement : Discours de Son Excellence Monsieur Amadou Toumani TOURE, Président de la République, Chef de l’Etat (Bamako, CICB, 24 juin 2011)

   

Madame le Premier Ministre ;

Messieurs les Présidents des Institutions de la République ;

Mesdames, Messieurs les membres du Gouvernement ;

Mesdames, Messieurs les Ministres, Chefs de Délégation des pays membres du Groupe Pilote ;

Excellence Monsieur le Doyen du Corps Diplomatique ;

Mesdames, Messieurs les Ambassadeurs et Représentants des Organisations Internationales et Africaines ;

Mesdames, Messieurs les Représentants des Organisations Internationales, des ONG et Fondations membres du Groupe Pilote ;

Honorables invités ;

Mesdames, Messieurs,

Je voudrais tout d’abord souhaiter la plus cordiale des bienvenues à l’ensemble des délégations qui ont fait le déplacement à l’occasion de cette 9ème Session plénière du Groupe pilote sur les Financements Innovants pour le Développement.

Permettez moi aussi, alors que le Mali a succédé au Japon à la présidence de ce Groupe, de saluer avec émotion, la mémoire des victimes de la grande tragédie qui s’est abattue sur ce pays, au mois de mars dernier.

La grande dignité dont a fait montre le Japon, a forcé l’admiration de tous.

Honorables invités ;

Mesdames, Messieurs,

Les chefs d’Etat et de Gouvernement réunis à New York en septembre 2000, pour l’Assemblée du Millénaire partageaient la même vision pour bâtir un monde meilleur et plus sûr au 21ème siècle , un monde plus pacifique , plus prospère et plus juste , uni par les valeurs communes que sont la Liberté, l’Egalité, la Solidarité, la Tolérance, le Respect de la Nature et le Partage des Responsabilités.

Les Objectifs du Millénaire visent ainsi, au nom de la sécurité collective et de la communauté des destins, à engendrer des progrès réels dans les pays qui composent la plus grande partie de l’humanité, notamment ceux du continent africain.

Dans cette optique, la lutte contre les grandes pandémies occupe une place toute particulière car elle touche au cœur des Droits Humains dont le premier est le droit à la vie et donc à la santé.

Pour atteindre ses objectifs, la communauté internationale s’est accordée sur une stratégie axée sur les priorités suivantes :

- L’augmentation du montant de l’Aide Publique au Développement ;
- La mise en œuvre de conditionnalités visant à inciter les pays récipiendaires à progresser sur la voie de la bonne gouvernance ;
- L’ouverture de ces pays au commerce international.

Mesdames, Messieurs ;

Honorables invités,

Comme vous le savez , grâce au groupe pionnier de pays menés par la France, le Brésil, le Chili et la Norvège , le mécanisme dénommé UNITAID, sur la base d’une taxe sur les billets d’avion, a permis de mobiliser des montants substantiels , afin de lutter contre les grandes pandémies, à savoir le SIDA , le paludisme et la tuberculose.

Les résultats obtenus prouvent que des micro-contributions de solidarité, permettant de prélever une fraction minime des ressources brassées à travers les échanges mondiaux, peuvent faciliter l’accès aux soins essentiels en faveur des plus démunis.

Mesdames, Messieurs ;

Honorables invités,

Les progrès obtenus depuis 2000, notamment sur le continent Africain, en termes de bonne gouvernance, de développement économique et de progrès sanitaire et social sont réels, mais fragiles.

Beaucoup reste encore à faire : près d’un quart de la population mondiale vit sous le seuil de pauvreté, 1 milliard de personnes n’ont pas accès à l’eau potable et souffrent également de la faim et les trois grandes pandémies (VIH/ IDA, tuberculose et paludisme) continuent de tuer près de 5 millions de personnes par an.

Aussi, il est de notre devoir, face à la réduction de l’Aide Publique au Développement, de bâtir sur le succès incontestable des exemples de contribution réussie, comme UNITAID, pour exhorter la Communauté Internationale, à une plus grande mobilisation de la solidarité, en vue de relever les immenses et nombreux défis, des Objectifs du Millénaire pour le Développement.

Honorables invités ;

Mesdames, Messieurs,

Je voudrais saisir l’occasion qui nous est ici offerte, pour souligner l’engagement résolu du Mali, en faveur des financements innovants.

Le Mali avant de transmettre le relais de la présidence à l’Espagne , profitera du Sommet de Malabo, pour sensibiliser davantage les autres pays africains, sur cette question et cela en droite ligne des actions déjà initiées sur ce thème lors de la réunion des Ministres Africains de l’Economie et des Finances tenue dernièrement à Addis Abeba.

Honorables invités ;

Mesdames, Messieurs,

Je demeure convaincu, que la présente session débouchera sur des propositions concrètes qui nous permettront de passer à la seconde génération des financements innovants.

Contre les conservatismes, les peurs ou les habitudes, merci de nous aider à convaincre les décideurs de faire des choix justes pour un nouveau monde de partage.

Sur ce, je déclare ouverts les travaux de la 9ème session plénière du Groupe Pilote sur les financements innovants pour le développement.

Je vous remercie de votre aimable attention !

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009