Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | ACTUALITES

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=


17ème Session des Chefs d’Etat et de Gouvernement à Malabo : Encore et toujours la Libye

   

Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Amadou Toumani TOURE, a pris part au 17ème Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine. C’était du 30 juin au 1er juillet 2011 à Malabo, dans la capitale équato- guinéenne.

Outre le Chef de l’Etat, les dirigeants des 53 autres Etats du continent ont répondu présent à l’appel de l’Union Africaine à Malabo.

Le thème central retenu pour ce 17ème sommet était « accélérer l’autonomisation des jeunes pour le développement durable de l’Afrique ».

Les Chefs d’Etat et de Gouvernement se sont également penchés sur la situation de la paix et de la sécurité sur le continent, la participation équitable de l’Afrique au sein des Institutions et des Organisations internationales, le renforcement des capacités des Institutions de l’Union et la coopération entre l’Afrique et les autres partenaires potentiels dans le monde.

Entre autres sujets, ils ont aussi abordé la situation en Libye, au Soudan et en Somalie.

Le Président Touré était parmi les premiers Chefs d’Etat et de Gouvernement à intervenir sur le thème du Sommet. Il a affirmé que ce thème est en parfaite cohérence avec la Charte Africaine de la Jeunesse, adoptée par l’Union Africaine en janvier 2006 à Banjul et le Plan d’Action décennal pour le développement et la promotion de la jeunesse 2009- 2018.

JPEG - 96.8 ko
Le couple présidentiel malien à son arrivée à Malabo

Le Chef de l’Etat a souligné également qu ledit thème traduit aussi la prise de conscience claire par nos Etats de l’enjeu et de la place de la jeunesse qui est notre meilleur atout pour le futur du continent, mais qui peut s’avérer une menace pour la stabilité en l’absence de perspectives d’avenir réelles.

Le Président de la République a partagé avec ses pairs l’expérience malienne de l’emploi jeunes à travers l’APEJ (Agence pour la promotion de l’Emploi des jeunes) dont la deuxième phase coûtera plus de 38 milliards de nos francs pour la période 2011- 2016.

L’intervention du Président TOURE a retenu l’attention du Sommet par son côté à la fois novateur et pragmatique. En effet, il a soutenu que « … La jeunesse est le temps du don de soi, de la générosité et de l’altruisme. Sur la foi de cette conviction, je soumets à notre conférence l’idée de la création d’un Corps de Volontaires africains qui permettra de Dakar au Cap, de Bamako à Djibouti, de mettre l’expertise de nos jeunes, au profit de nos communautés tout en favorisant le brassage entre les futurs dirigeants du continent et les populations africaines ».

Sur la question libyenne, les Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine ont soumis des propositions à chacune des parties pour analyse afin de parvenir à un compromis.

La finalité recherchée par l’UA est de mettre un terme au conflit actuel, d’assurer la protection effective de la population civile, y compris l’acheminement de l’aide humanitaire, et d’entamer un processus politique qui permettra de répondre aux aspiration légitimes du peuple libyen à la démocratie, à l’Etat de droit, à la bonne gouvernance et au respect des droits humains.

Les propositions de l’UA portent fondamentalement sur le dialogue national, le cessez – le feu, l’embargo sur les armes, les mesures relatives à l’imposition d’une zone d’exclusion aérienne.

Enfin, le document prévoit l’engagement des parties à solliciter l’appui des Nations Unies, travaillant en étroite collaboration avec l’UA et la Ligue des Etats Arabes, à établir et à déployer un mécanisme international efficace et crédible.

S’agissant du mandat d’arrêt international lancé par la Cour Internationale de Justice contre le Guide libyen, les porte-parole des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’UA, le Président OBIANG et le Président de la Commission de l’Union Africaine, M. Jean PING, ont condamné cette décision. Ils ont affirmé clairement que l’UA ne travaille pas avec un organe.

En marge du Sommet, le Chef de l’Etat a pris part à la réunion du NEPAD qui a soufflé ses dix bougies.

Le Président de la République a enfin rencontré les maliens de la Guinée Equatoriale vivant à Malabo et à Bata.

Quant à Mme Touré Lobbo TRAORE, Présidente de la Fondation pour l’Enfance, elle à pris part à la rencontre des Premières Dames d’Afrique sur le renforcement des mécanismes de lutte contre le VIH / SIDA.

Ce 17ème Sommet de l’Union Africaine s’est déroulé dans un pays en plein boom immobilier du fait des royalties du pétrole. Rien que pour la construction des infrastructures devant accueillir le Sommet, le Président équato – guinéen, Son Excellence Monsieur OBIANG N’Guema MBASOGO a déboursé la faramineuse somme de 379 milliards de nos francs.

Kader MAIGA, envoyé spécial à Malabo.

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009