Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | LE PRESIDENT

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=


EVENEMENTS DE KOULIKORO : Communiqué du Ministère de la Défense et des Anciens Combattants

   

Suite aux événements survenus le 3 octobre 2011 à Koulikoro ayant entrainé la mort de cinq Elèves Officiers d’Active de l’Ecole Militaire Inter-Armes, le Ministère de la Défense et des Anciens Combattants a instruit à ses services spécialisés (Inspection Générale des Armées et Services, Direction Générale de la Gendarmerie Nationale, Direction de la Sécurité Militaire) de diligenter des enquêtes approfondies.

A l’issue de ces enquêtes, les différents rapports ont permis d’une part, de constater que ces décès sont survenus suite à des sévices corporels infligés à l’occasion du traditionnel exercice de "bahutage" et d’autre part, d’établir les responsabilités individuelles et collectives.

En conséquence, les mesures administratives et disciplinaires suivantes ont été prises : 

MESURES ADMINISTRATIVES 

1- La relève du Commandant du Centre d’Instruction Boubacar Sada SY ;

2- La relève du Commandant de l’Ecole Militaire Inter-Armes ;

3- La relève de l’ensemble du personnel d’encadrement de l’Ecole Militaire Inter-Armes.

MESURES DISCIPLINAIRES.

1- Soixante (60) jours d’arrêt de forteresse avec traduction devant un conseil d’enquête des instructeurs permanents de l’Ecole Militaire Inter-Armes, présents sur le terrain ; 

2- La radiation des Forces armées de l’ensemble des Élèves Officiers d’Active de la 3ème Année de l’Ecole Militaire Inter-Armes ;

3- La mise à la disposition des juridictions compétentes des Elèves Officiers d’Active de la 3ème Année de l’Ecole Militaire Inter-Armes au nombre de 24 dont 21 Maliens, un Burkinabé, un Sénégalais et un Togolais, qui se sont rendus coupables de sévices corporels ayant entrainé la mort des cinq Officiers d’Active.

Le Ministre de la Défense et des Anciens Combattants informe les populations que les investigations se poursuivent pour situer toutes autres responsabilités.

Le Ministre de la Défense et des Anciens Combattants renouvelle, au nom de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef suprême des Armées, ses condoléances attristées aux familles éplorées. 

Fait à Bamako le 9 octobre 2011

Le Directeur de l’Information et des Relations Publiques des Armées. 

Le Colonel Idrissa TRAORE

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009