Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | ACTUALITES

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=


Visite du président Touré en Algérie : UN PARTENARIAT A BONIFIER

   

La présente visite sera l’occasion de donner un coup de fouet aux relations multiformes de coopération qui lient les deux pays.

Le président de la République, Amadou Toumani Touré effectue actuellement une visite de travail de 4 jours en Algérie. Il est arrivé hier en début d’après-midi à Alger. Cette visite intervient à un moment ou la planète est confrontée à de graves crises politiques et financières.
Notre sous-région qui n’est à pas l’abri des effets directs ou collatéraux de ces crises, est en même temps en proie à de nouveaux périls qui fragilisent et hypothèquent son développement.
Le président Touré et son homologue algérien, Abdel Aziz Bouteflika, vont discuter de ces nouvelles menaces (terrorisme, trafics d’armes et de drogue, soldats perdus de la crise libyenne, banditisme transfrontalier, etc.) au cours de leurs entretiens et vont aussi tenter de donner un second souffle à la coopération qui lie les deux pays. Une coopération aussi pétrolière puisque la Société nationale de transport et de commerce des hydrocarbures d’Algérie (SONATRACH) s’active en ce moment pour effectuer le premier forage de pétrole dans notre pays avant 2012.
Dans le bloc 20 qui s’étire le long de la frontière algérienne, les géologues de la Sonatrach travaillent actuellement sur la compilation de données géodésiques et géologiques. L’annonce en a été faite par le président directeur général de la société, Nouredine Cherouati, au cours d’une rencontre dimanche avec notre ministre des Mines, Harouna Cissé, à la veille de l’arrivée du président Touré en Algérie. La Sonatrach va dépêcher des experts au Mali courant novembre pour accélérer la réalisation de cet objectif majeur auquel tient particulièrement le président Touré. Toujours dimanche, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Soumeylou Boubèye Maïga, ses collègues de l’Equipement et des Transports, Ahmed Diane Séméga, de la Santé, Mme Diallo Madeine Bâ, de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Modibo Kadjoké, et des Mines, Harouna Cissé, avaient eu un déjeuner de travail avec leurs homologues algériens. Cette rencontre a été l’occasion d’explorer les différents domaines de coopération que les deux parties pourraient renforcer. Ces domaines sont, entre autres, la recherche et l’exploitation pétrolière, la formation, l’approvisionnement du Mali en gaz et en médicaments.
Le président Amadou Toumani Touré a pris ses quartiers à Zeralda dans les faubourgs d’Alger. Il a été ensuite l’hôte à dîner du président Abdel Aziz Bouteflika à la résidence d’Etat d’El Mithak au centre d’Alger. Dans la journée, le président Touré s’est rendu à l’Usine nationale de véhicules industriels dans la zone industrielle de Rouiba toujours dans la banlieue d’Alger.
Le programme prévoit une série d’audiences qu’il accordera à plusieurs personnalités algériennes dont le président de l’Assemblée nationale, Abdelaziz Ziari, et le Premier ministre Ahmed Ouyahia qui fut ambassadeur de son pays au Mali. Les deux chefs d’Etat auront un nouveau tête-tête, avant un déjeuner officiel qui réunira à la mi-journée les deux délégations. Amadou Toumani Touré visitera le sanctuaire des Martyrs et déposera une gerbe de fleurs au pied du monument des Martyrs. Avant de boucler son séjour algérien jeudi, le chef de l’Etat se rendra à Tlemcen, une ville située au carrefour sur la route qui mène au Maroc. Cette ville joue un rôle culturel et commercial très important. Ce qui en fait aujourd’hui une des perles du Maghreb.
B. COULIBALY
Envoyé spécial
L’Essor n°17050 du mardi 25 octobre 2011

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009