Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | ACTUALITES

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=


Visite officielle en Algérie de Son Excellence Monsieur Amadou Toumani Touré, Président de la République du Mali : COMMUNIQUE FINAL

   

A l’invitation de Son Excellence Abdelaziz Bouteflika, Président de la République Algérienne Démocratique et Populaire, Son Excellence Amadou Toumani Touré, Président de la République du Mali, accompagne d’une importante délégation, a effectué, du 24 au 27 octobre 2011, une visite officielle en Algérie.

Cette visite s’inscrit dans le cadre de la tradition de dialogue et de concertation entre les deux pays et traduit la volonté commune des deux dirigeants de renforcer et de dynamiser la coopération entre l’Algérie et le Mali, afin de conforter les liens fraternels et les relations de bon voisinage séculaires qui existent entre les deux pays.

Au cours de son séjour en Algérie, Son Excellence Monsieur Amadou Toumani Touré a visité des sites industriels. Il a marqué un grand intérêt pour l’expérience algérienne et s’est félicité des avancées réalisées par l’Algérie dans la consolidation de son tissu industriel, créateur d’emploi et de richesses.

Il a également visité la ville de Tlemcen où il a eu l’occasion de manifester son admiration pour les réalisations qui sont venues enrichir le patrimoine culturel et islamique de la ville, capitale de la culture islamique pour l’année 2011.

Les deux chefs d’Etat ont également eu des rencontres en tête- à- tête qui ont permis de procéder à une évaluation exhaustive de la coopération bilatérale et d’examiner les voies et moyens de la renforcer, de la diversifier et de l’adapter aux réalités et priorités des deux pays.

Les deux chefs d’Etat ont procède à un échange sur les mutations intervenues dans chacun des deux pays, notamment les réformes et les grands chantiers en cours de réalisation. Ils se sont félicités des progrès considérables que l’Algérie et le Mali accomplissent sur la voie de la modernisation et de la pérennisation de leurs Institutions, à travers la consolidation de l’Etat de droit, de la démocratie et du développement économique et social.

Examinant l’état des relations bilatérales, les deux chefs d’Etat ont réitéré leur volonté d’œuvrer à leur renforcement et a leur diversification, afin qu’elles répondent aux potentialités des deux parties et s’inscrivent dans le cadre de leurs objectifs de développement, qui intègrent la dimension du voisinage et l’impératif de solidarité entre les deux pays voisins. Ils ont appelé l’ensemble des Institutions et des opérateurs a donner une impulsion aux relations économiques, commerciales et culturelles, et à promouvoir un climat favorable a l’accroissement des échanges commerciaux bilatéraux et à l’investissement, garants d’un partenariat de qualité entre les deux pays.

A cet égard, ils se sont félicites des résultats de la 11eme session de la Commission Mixte de Coopération algérois- malienne, qui s’est tenue a Alger le 11 septembre. 2011. Ils ont souligne l’importance des recommandations de cette réunion qui a permis de renforcer le cadre juridique de la coopération bilatérale et d’identifier des actions et des projets de partenariat à même de redynamiser les échanges économiques, scientifiques et culturels entre les deux pays.

Les deux chefs d’Etat se sont particulièrement félicités des progrès réalisés dans le cadre de la coopération bilatérale frontalière, comme l’attestent les résultats de la 11eme session du Comité Bilatéral Frontalier, tenue a Alger du 11 au 13 juillet 2011. Ils ont souligne l’importance qu’ils attachent a cette dimension de la coopération, qui répond opportunément a la volonté des deux pays de renforcer la relation de peuple a peuple.

Tous les secteurs de coopération ont été passés en revue, et une feuille de route, jointe au présent communiqué commun, a été adoptée pour la mise en œuvre des décisions émanant de cette visite.

Dans ce contexte, Son Excellence Amadou Toumani Touré, Président de la République du Mali, a exprime ses remerciements et sa gratitude a Son Excellence. Abdelaziz Bouteflika, Président de la République Algérienne Démocratique et Populaire pour la solidarité agissante de l’Algérie à l’égard de son pays, à travers notamment, la contribution permanente a la formation des cadres maliens, l’effacement de la dette bilatérale et l’octroi, récemment, d’un don de dix millions de dollars pour le financement de projets de développement au Nord -Mali.

Abordant les derniers développements intervenus dans la Région et dans le Monde, les deux chefs d’Etat ont confirmé leur convergence de vues sur l’ensemble de ces questions.

A cet égard, ils ont réaffirmé leur attachement aux objectifs de l’Union Africaine et du NEPAD, tout comme, ils ont réitéré leur engagements à conjuguer leurs efforts pour la promotion de la paix, de la sécurité, de la stabilité et du développement en Afrique et à soutenir les positions africaines communes.

Les deux chefs d’Etat se reconnaissent pleinement dans les principes de solidarité, de consensus, de réconciliation nationale et dans les principes universels de gouvernance, de démocratie et des Droits de l’Homme qui sont le socle sur lequel se reconstruisent l’unité et l’intégration du Continent, portées par l’Union Africaine et r l’action de ses États membres.

Les deux chefs d’Etat ont convenu de renforcer la concertation et le dialogue bilatéral à tous les niveaux et en toutes occasions, notamment à la veille d’échéances régionales et internationales importantes et au sein des fora d’appartenance commune.

Les deux chefs d’Etat se sont également félicités de la coopération qui se développe et qui se renforce dans le domaine sécuritaire, aussi bien au niveau bilatéral, qu’au sein des mécanismes, mis en place par les pays du voisinage commun, pour lutter contre le terrorisme et ses connexions.

Ils ont, dans ce contexte, réaffirmé l’importance de la concertation au niveau de la Sous-Région, et réitéré leur engagement résolu à ne ménager aucun effort pour renforcer la sécurité et la stabilité dans la Région du Sahel.

Ils ont réitère leur profonde conviction que la lutte contre le terrorisme et la criminalité organisée dans la Région sahelo-saharienne passe par le renforcement de la Coopération entre les Pays du Champ. Ils se sont félicités, à cet égard, des avancées qu’ils réalisent dans la coopération et la coordination au sein du Comité d’état major opérationnel conjoint (CEMOC) et de l’Unité de Fusion et de Liaison (UFL).

Les deux chefs d’Etat se sont félicités également des résultats de la réunion des Pays du Champ, tenue a Bamako le 20 mai 2011, et de la Conférence internationale de Haut Niveau sur le partenariat au Sahel, tenue à Alger les 7 et 8 septembre 2011, qui ont permis de renforcer la stratégie de lutte antiterroriste, fondée sur l’appropriation individuelle et collective des Pays du Champ et ouverte à un partenariat qui répond aux besoins identifiés par eux et qui s’inscrit dans une optique de développement.

Passant en revue l’évolution des crises et des conflits en Afrique, les deux chefs d’Etat, tout en relevant, avec satisfaction, les avancées enregistrées dans le règlement de la plupart des conflits ayant secoué le Continent, ont fait part de leur préoccupation face à la persistance de foyers de tension et qui influent négativement sur le processus de développement et d’intégration de l’Afrique.

Concernant la situation en Libye, les deux chefs d’Etat appellent de leur vœu le règlement rapide de la crise dans ce pays, conformément aux aspirations du peuple libyen, dans le respect de l’unité, de l’intégrité et de la souveraineté de ce pays frère. Ils expriment leur disponibilité à coopérer avec les nouvelles Autorités libyennes, dans l’intérêt mutuel de leurs peuples et comme contribution au renforcement de la paix, de la sécurité et de la stabilité de toute la Région.

S’agissant de la question du Sahara Occidental, les deux chefs d’Etat réitèrent leur engagement à soutenir la mise en oeuvre des Résolutions pertinentes du Conseil de Sécurité des Nations Unies qui soulignent, toutes, la nécessite de parvenir à une solution juste, durable et mutuellement acceptable qui pourvoie à l’autodétermination du peuple du Sahara Occidental.

Les deux chefs d’Etat ont réaffirmé leur soutien au peuple palestinien dans sa lutte pour recouvrer ses droits légitimes, y compris la création d’un Etat indépendant et souverain avec El Qods comme Capitale. Ils réaffirment également leur soutien à la demande d’adhésion à l’ONU de l’Etat de Palestine.

Les entretiens entre les deux Parties se sont déroulées dans une atmosphère empreinte de fraternité et de compréhension mutuelle.

Son Excellence Amadou Toumani Touré, Président du Mali, à vivement remercie le Président Abdelaziz Bouteflika pour l’accueil chaleureux et l’hospitalité fraternelle qui lui ont été réservés ainsi qu’à la délégation qui l’a accompagné.

Il lui a adressé une invitation à effectuer une visite au Mali. Cette invitation a été acceptée avec plaisir. Les dates de cette visite seront arrêtées d’un commun accord par la voie diplomatique.

Fait a Alger, le 27 octobre 2011.

Pour le Gouvernement de la République Algérienne Démocratique et Populaire :

Abdelkader Messahel,
Ministre Délègue des Affaires Maghrébines et Africaines

Pour le Gouvernement du Mali :

Soumeylou Boubèye Maiga,
Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009