Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | ACTUALITES

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=


Visite du Prince Albert II de Monaco : UN PATENARIAT PROMETTEUR

   

La jeune et dynamique coopération est appelée à se renforcer à travers les secteurs privés des deux pays.

Son Altesse Sérénissime, le Prince Albert II est depuis hier l’hôte de notre pays. L’avion transportant le souverain monégasque s’est posé sur le tarmac de l’aéroport international de Bamako-Sénou aux environs de 16 heures. Au bas de la passerelle pour l’accueil, il y avait le président de la République, Amadou Toumani Touré. Le chef de l’Etat avait à ses côtés le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Soumeylou Boubèye Maïga, le maire et le gouverneur du District de Bamako, Adama Sangaré et Souleymane Diabaté. Le Prince est accompagné dans ce voyage par une forte délégation comprenant José Badia, conseiller du gouvernement pour les relations extérieures (arrivé un peu plus tôt dans notre capitale) et un grand nombre d’hommes d’affaires monégasques. Exécution des hymnes nationaux, revue des troupes, l’atmosphère était solennelle. Les deux personnalités ont ensuite salué le corps constitué et le personnel du consulat de Monaco à Bamako. Le président Touré et son hôte ont été salué par les danseurs de troupes folkloriques au son des musiques traditionnelles : Balafon, Djembé Takamba… Le deux chefs d’Etat ont ensuite regagné le salon d’honneur de l’aéroport où ils ont eu un premier entretien en tête-à-tête. Quelques instants plus tard, le cortège présidentiel s’ébranlait pour la ville. Direction : l’hôtel Azalaï Salam où le Prince et sa délégation sont longés. Après l’installation, Amadou Toumani Touré a pris momentanément congé de l’illustre hôte. Dans la soirée, les deux personnalités se sont retrouvées lors d’un banquet offert à Koulouba par le président Touré. Hier dans la matinée avant l’arrivée du Prince, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Soumeylou Boubèye Maïga a eu une séance de travail avec une délégation de la Principauté conduite par José Badia. La rencontre a été l’occasion pour les deux parties de faire le point de la coopération bilatérale. Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a expliqué que l’objectif de cette réunion était d’examiner la coopération bilatérale, de procéder à son évaluation et d’envisager de nouvelles perspectives afin de la hisser à hauteur de souhait. Soumeylou Boubèye Maïga a rappelé que la coopération entre les deux Etats, dotée d’une enveloppe financière de plus de 1, 144 milliard de Fcfa, touche des domaines essentiels comme la santé, l’éducation, la micro-économie et l’environnement. Cette coopération jeune mais dynamique est appelée à se renforcer à travers le partenariat prometteur entre les secteurs privés des deux pays. En effet, les opérateurs économiques monégasques sont intéressés par les énormes potentialités qu’offre notre pays dans les domaines de la transformation des fruits, les mines et le tourisme. A ce propos, l’on peut citer l’installation de Montecarlo Fruits à Yanfolila à travers sa filiale malienne dénommée Centre d’étude et de développement des industries agroalimentaire (Cediam). Montecarlo Fruits est en train de réaliser une usine de fabrication de concentrée de mangue. Les travaux de l’usine ont démarré en décembre dernier. La fin des travaux et le démarrage de la production sont prévus en principe pour avril prochain. Le coût des investissements s’élève à environ 7 milliards de Fcfa. La production est exclusivement destinée à l’exportation vers les pays d’Amérique du nord et d’Europe. Dans le secteur de la distribution, le groupe « Mercure international de Monaco » est en discussion très avancée avec le ministère des Investissements, de l’Industrie et du Commerce pour avoir une part de marché au Mali. Le groupe est spécialisé dans la grande distribution. Ses responsables ont déjà effectué des visites de terrain l’année dernière. D’autres d’investisseurs monégasques sont intéressés tant par la fourniture de la logistique pour les industries minières que par l’exploitation des ressources minières et le transport. C’est le cas de « Monaco-Ressource-Group ». Cette entreprise est surtout attirée par le manganèse. Elle a effectué également des visites prospectives en 2011 Par ailleurs, le ministre Soumeylou Boubèye Maïga a salué la Principauté de Monaco qui suit avec beaucoup d’intérêt l’évolution de la situation politique dans notre pays, marquée la volonté inébranlable des autorités de consolider, chaque jour, la jeune démocratie malienne en construction. Il a souhaité la diversification des domaines de coopération bilatérale. Aujourd’hui, le Prince visitera le Centre de recherche de lutte contre la drépanocytose (CRLD) installé à l’hôpital du Point G. Il se rendra ensuite au Parc national, avant de visiter le Musée national. Le programme de demain prévoit une visite au Centre de football « Yeleen » à Moribabougou et au consulat de Monaco. Au centre Yeleen, le Prince assistera à un spectacle produit les pensionnaires du centre avant de donner le coup d’envoi symbolique d’un match de football que les enfants livreront en son honneur. Il visitera les installations de l’établissement. Au consulat, il procédera à l’inauguration des bureaux du consul, Mossadeck Baly. De là, il mettra le cap sur le Centre Mérieux à Dravéla-Bolibana.
Amadou O. DIALLO et Madiba KEITA
L’Essor du mardi 14 février 2012

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009