Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | ACTUALITES

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=


DEMENTI DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES SUR LA LIVRAISON D’ARMES AUX PARTIES EN CONFLIT EN CÔTE D’IVOIRE

   

Une déclaration faite ce jour par un responsable ivoirien sur les ondes de RFI met en cause le Mali dans les livraisons d’armes aux parties en conflit en Côte d’Ivoire.

C’est une accusation surprenante, grave, sans fondement et totalement contraire à la réalité.


La position du Mali sur la situation en Côte d’Ivoire est constante, constructive et sans équivoque.


Dès le début de la crise, le Mali s’est pleinement investi en vue du retour rapide de la paix en République de Côte d’Ivoire, notamment en apportant une contribution significative au Groupe de contact et lors des rencontres à Bamako, en décembre 2002 et en juillet 2004, des Chefs d’Etat du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire et du Mali, à l’initiative du Président Amadou Toumani TOURE.


Ce rôle positif du Mali a été, au demeurant, solennellement salué par le Président de la République de Côte d’Ivoire à Bamako et à Accra en juillet 2004.


Le Mali continuera d’œuvrer à la recherche de la paix en Côte d’Ivoire, convaincu de la nécessité d’assurer à un pays frère et ami ainsi qu’aux communautés qui y vivent, notamment maliennes, la paix et la sécurité, et de préserver la stabilité sous-régionale.

Koulouba, le 18 novembre 2004

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009