Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | ACTUALITES

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=


COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 24 NOVEMBRE 2004

   

Le Conseil des Ministres s’est réuni en session ordinaire, le mercredi 24 novembre 2004 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence de son Excellence Amadou Toumani TOURE, Président de la République.

Après examen des points inscrits à l’ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes :


AU CHAPITRE DES MESURES LEGISLATIVES ET REGLEMENTAIRES :

- AU TITRE DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION INTERNATIONALE :

Le Conseil des Ministres a adopté :

1°) Les projets de textes relatifs à la ratification de l’Accord de Prêt, signé à Bamako le 17 août 2004 entre la République du Mali et la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) pour le financement partiel du projet de réhabilitation et d’élargissement de la route Bougouni-Sikasso.

Par le présent Accord, la Banque Ouest Africaine de Développement met à la disposition de notre pays un prêt d’un montant de 6 milliards 500 millions de FCFA.

Ce prêt servira au financement, à hauteur de 29%, du projet de réhabilitation et d’élargissement de la route Bougouni-Sikasso d’une longueur de 210 km. Ce projet s’inscrit dans le cadre du Programme Routier N°1 reliant Bamako à Téma au Ghana en passant par Ouagadougou.

D’autres partenaires, en particulier le Fonds Africain de Développement (FAD) et le budget national vont participer au financement du projet dont le coût total est estimé à 22 milliards 760 millions de FCFA et dont la réalisation va permettre d’améliorer le niveau de service de la route, de réduire les coûts d’exploitation des véhicules et de faciliter les échanges à l’intérieur de notre pays et avec les pays de la sous-région.

2°) Les projets de textes relatifs à la ratification de l’Accord de Prêt, signé à Bamako le 17 août 2004 entre la République du Mali et la Banque Ouest Africaine de Développement pour le financement partiel du projet de revêtement de la route d’accès au barrage de Diama.

Aux termes de cet Accord, la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) octroie au Gouvernement de la République du Mali un prêt d’un montant de 1 milliard 150 millions de FCFA pour le financement partiel du projet de revêtement de la route d’accès au barrage de Diama sur une longueur de 17,4 km.

Le barrage de Diama situé sur le territoire sénégalais est un des ouvrages communs de l’OMVS.

Les deux autres pays membres de l’organisation vont contribuer au financement de la réalisation des travaux de revêtement de la route d’accès.

- AU TITRE DU MINISTERE DE L’EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE :

Le Conseil des Ministres a adopté un projet de décret déterminant le cadre organique de la Direction Administrative et Financière du Ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle.

Ce projet de décret définit les emplois et les postes nécessaires au fonctionnement de la Direction dont la mission est d’assurer la gestion des ressources humaines , matérielles et financières du département en charge de l’Emploi et de la Formation Professionnelle.


AU CHAPITRE DES COMMUNICATIONS ECRITES :

- AU TITRE DU MINISTERE DES MALIENS DE L’EXTERIEUR ET DE L’INTEGRATION AFRICAINE :

Le Conseil des Ministres a approuvé un projet de création de bureaux d’accueil, d’information et d’orientation aux principaux postes d’entrée et de passage des Maliens de l’extérieur.

Pays de forte tradition migratoire, le Mali compte de nombreux ressortissants à l’étranger qui font pour la plupart la navette entre leurs pays de résidence et le pays d’origine.

Du fait de leur éloignement momentané, ils sont confrontés à un certain nombre de problèmes lorsqu’ils reviennent dans leur pays.

La création de bureaux d’accueil, d’information et d’orientation aux principaux postes d’entrée et de passage des maliens établis à l’étranger répond au souci des autorités de faciliter l’entrée et la circulation de nos compatriotes vivant à l’étranger de retour au pays et au besoin exprimé par les intéressés.

En 1995, un Bureau des Maliens de l’Extérieur a été ouvert à l’aéroport de Bamako-Sénou. Ce bureau a été renforcé et transformé en Bureau d’accueil, d’information et d’orientation des Maliens de l’Extérieur en 2003.

Le bureau informe et assiste les maliens de l’extérieur au retour comme au départ et établit chaque mois les statistiques des entrées.

Compte tenu des résultats satisfaisants enregistrés avec l’expérience du bureau de l’aéroport de Bamako, il a été ouvert le 06 août 2004 un bureau à la gare ferroviaire de Bamako.

Pour l’année 2005, il est prévu la création de bureaux à la gare ferroviaire et à l’aéroport de Kayes.

KOULOUBA, LE 24 NOVEMBRE 2004
LE SECRETAIRE GENERAL DU GOUVERNEMENT
FOUSSEYNI SAMAKE

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009