Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | ACTUALITES

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=


COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 06 AVRIL 2005

   

Le Conseil des Ministres s’est réuni en session ordinaire, le mercredi 6 avril 2005 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence de son Excellence Amadou Toumani TOURE, Président de la République.

Après examen des points inscrits à l’ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes :

AU CHAPITRE DES MESURES LEGISLATIVES ET REGLEMENTAIRES :
AU TITRE DU MINISTERE DE L’ELEVAGE ET DE LA PÊCHE :

Le Conseil des Ministres a adopté les projets de décrets relatifs à la création et au cadre organique du Projet de Développement de l’Elevage dans la Région du Liptako-Gourma.

La région du Liptako-Gourma est une zone d’élevage par excellence qui a vu son cheptel décimé par suite des sécheresses successives et du conflit armé qui a affecté la partie nord de notre pays.

C’est pour enrayer ce processus et revitaliser un sous-secteur qui occupe près de 80% de la population active que le Mali, à l’instar des deux autres pays membres de l’Autorité du Liptako-Gourma, a conclu un accord de prêt avec la Banque Islamique de Développement (BID), pour assurer le financement du Projet de Développement de l’Elevage dans la Région du Liptako-Gourma.

Le coût du projet, dont la durée est de cinq ans, s’élève à 6 milliards 100 millions de FCFA financé par la BID à hauteur de 85,20% et par le Budget National et les bénéficiaires pour 14,80%.

Il est prévu dans le cadre de l’exécution du projet la réalisation d’actions dans les domaines de la santé animale, de l’hydraulique pastorale, de la production, de la transformation et de la commercialisation des produits animaux, de la formation /sensibilisation des acteurs, entre autres.

Les présents projets de textes sont relatifs à la création et au cadre organique de la structure chargée de la gestion du projet.

Ledit service est rattaché à la Direction Régionale des Productions et des Industries animales de Gao dans le souci d’une gestion de proximité plus efficace. Il sera animé par une équipe légère.

La zone d’intervention du projet couvre la totalité de la région de Gao, une partie de la région de Mopti (cercles de Douentza et de Koro) et une partie de la région de Tombouctou (cercles de Gourma-Rharous et de Tombouctou).

AU TITRE DU MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DE LA REFORME DE L’ETAT ET DES RELATIONS AVEC LES INSTITUTIONS :

Le Conseil des Ministres a adopté un projet de décret déterminant le cadre organique de la Direction Administrative et Financière de la Primature.

Il s’agit, à travers l’adoption de ce projet de décret, de renouveler les emplois et les postes nécessaires au fonctionnement de cette Direction dans le but d’assurer leur adéquation avec l’évolution du volume des tâches à exécuter.


AU CHAPITRE DES MESURES INDIVIDUELLES :

Le Président de la République a informé le Conseil des Ministres des nominations ci-après :

Directeur Général de la Sécurité d’Etat :

Colonel Mamy COULIBALY

Directeur Général Adjoint de la Sécurité d’Etat :

Contrôleur Général de police Hildebert TRAORE.

Le Conseil des Ministres a procédé aux nominations suivantes :

AU TITRE DU MINISTERE DE L’INDUSTRIE ET DU COMMERCE :

Chargés de Mission :

- Madame CAMARA Saoudatou DEMBELE, Juriste ;

- Monsieur Ismaïla ALHASSANE, Ingénieur d’Agriculture.

AU TITRE DU MINISTERE DE LA SECURITE INTERIEURE ET DE LA PROTECTION CIVILE :

Directeur Général de la Police Nationale :

- Contrôleur Général de Police Yacouba DIALLO.

Directeur Général de la Gendarmerie Nationale :

- Colonel de Gendarmerie Samballa Illo DIALLO.

Directeur Général Adjoint de la Police Nationale :

- Contrôleur Général de Police Niamé KEITA.


AU CHAPITRE DES COMMUNICATIONS ECRITES :

AU TITRE DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE (Commissariat à la Sécurité Alimentaire) :

Le Conseil des Ministres a entendu une communication relative à la sécurité alimentaire.

Cette communication fait le point sur l’évolution des produits agricoles et sur l’état d’exécution du plan d’opérations 2005 dans le domaine de la sécurité alimentaire.

Sur le point de la sécurité alimentaire, des actions ont déjà été mises en œuvre et d’autres vont suivre au cours des prochaines semaines.

Il faut noter au titre des mesures prises :

- la reconstitution du stock national de sécurité alimentaire dont le niveau est aujourd’hui de 27.445 tonnes pour un niveau optimum fixé à 35.000 tonnes ;

- l’achèvement en cours de l’aménagement de 155 hectares dans les cercles de Bourem et de Gao et la réalisation d’un programme de production maraîchère dans certains cercles ;

- le démarrage de la mise en place de 15.000 tonnes d’aliment bétail au prix usine sur lesquelles 3.500 tonnes ont été effectivement livrées.

Pour les perspectives, il est prévu pour le mois d’avril notamment les actions suivantes :

- l’exécution des activités d’appui à l’élevage et à la production de riz ;

- l’adoption par le Gouvernement du plan national de réponse ;

- la poursuite des ventes d’intervention de l’OPAM et leur extension à d’autres zones déficitaires ;

- la distribution gratuite de 13.589 tonnes dans 101 communes pour une population estimée à 1.160.000 personnes  ;

- le démarrage de la mise en œuvre du programme vivres contre travail et vivres contre formation pour 9.000 tonnes par le Programme Alimentaire Mondial.

Koulouba, le 6 avril 2005
Le Secrétaire Général du Gouvernement

Fousseyni Samaké

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009