Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | ACTUALITES

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=


COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 15 FEVRIER 2006

   

Le Conseil des Ministres s’est réuni en session ordinaire, le mercredi 15 février 2006 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence de son Excellence Amadou Toumani TOURE, Président de la République.

Après examen des points inscrits à l’ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes :

AU CHAPITRE DES MESURES LEGISLATIVES ET REGLEMENTAIRES :

* AU TITRE DU MINISTERE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES :

Le Conseil des Ministres a adopté :

1°) Les projets de textes portant modification des textes de création, d’organisation et de fonctionnement de l’Office National des Produits Pétroliers.

L’Office National des Produits Pétroliers (ONAP) a été créé en 1992 dans le cadre de la reforme du sous-secteur des hydrocarbures marquée notamment par le désengagement de l’Etat de toute activité à caractère commercial.

L’Office a pour missions, entre autres, de participer à l’élaboration et à la mise en œuvre de la politique d’approvisionnement du pays en produits pétroliers, de négocier les droits de passage dans les dépôts des pays de transit des produits acquis sur les marchés extérieurs, d’appuyer les opérateurs du sous-secteur dans la recherche de meilleures conditions d’achat, de participer à la lutte contre la fraude dans le sous-secteur, de centraliser et diffuser les statistiques concernant le secteur pétrolier.

L’adoption des présents projets de textes a pour objet de modifier les textes se rapportant à l’ONAP en vue d’adapter les missions et l’organisation de celui-ci à l’évolution du sous-secteur.

2°) Un projet de décret portant approbation du marché relatif à la fourniture de trois (3) locomotives et de trente huit (38) wagons à la Société TRANSRAIL.

Le présent marché est conclu dans le cadre de la modernisation du transport ferroviaire et du renforcement des capacités de la société TRANSRAIL-SA sur l’axe Bamako-Dakar.

Le marché porte sur la fourniture de trois (3) locomotives et de trente huit (38) wagons à TRANSRAIL-SA.

Il est attribué à la société Indienne RITES LTD pour un montant de 10 milliards 928 millions de FCFA environ et un délai d’exécution de 13 mois.

Le financement est assuré par l’Export-Import Bank of India (EXIM-BANK) dans le cadre d’une convention de crédit.

AU TITRE DU MINISTERE DES DOMAINES DE L’ETAT ET DES AFFAIRES FONCIERES :

Le Conseil des Ministres a adopté :

1°) Un projet de décret portant affectation d’une parcelle de terrain au Ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme.

La parcelle dont il s’agit, objet du titre foncier n°3138 d’une superficie de 15 hectares sise à Yirimadio en commune VI est destinée à la réalisation de la tranche des logements sociaux prévue pour le District de Bamako en 2006.

Cette affectation s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme immobilier de 3 500 logements sociaux, lancé par le Président de la République et dont le but est de contribuer à rendre accessibles les logements au plus grand nombre, surtout à ceux qui ont des revenus modestes.

2°) Un projet de décret autorisant la cession d’une parcelle de terrain à la Société BATIM-Mali SA.

La cession porte sur la parcelle de terrain, objet du titre foncier n°2890 de la commune VI du District de Bamako d’une superficie totale de 10 hectares 00 are 93 centiares.

Ladite parcelle, sise à Yirimadio, est destinée à la construction par la Société BATIM- Mali SA, de logements économiques et très économiques dans le cadre de la mise en œuvre de la politique d’accès des populations à revenus faibles à un logement décent.


U CHAPITRE DES MESURES INDIVIDUELLES :

Le Conseil des Ministres a procédé aux nominations suivantes :

* AU TITRE DU MINISTERE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES :

Conseiller Technique :

-  Monsieur Mohamed El Haki KEITA, Inspecteur des Impôts.

Chargés de Mission :

-  Monsieur Abdoulaye SIDIBE, Journaliste et Réalisateur ;

-  Monsieur Almamy TOURE, Inspecteur des Douanes.

Inspecteur en Chef de l’Inspection des Finances :

-  Monsieur Youssouf Gaye KEBE, Inspecteur des Services Economiques.

Inspecteurs à l’Inspection des Finances :

-  Monsieur Mamadou TRAORE, Inspecteur des Services Economiques ;

-  Monsieur Bréhima TRAORE, Inspecteur du Trésor ;

-  Monsieur Alexandre COULIBALY, Inspecteur des Finances ;

-  Monsieur Souleymane Bréhima TRAORE, Inspecteur des Finances ;

-  Monsieur Tiécoura COULIBALY, Inspecteur des Finances ;

-  Monsieur Mamadou Madani DIALLO, Inspecteur des Finances ;

-  Monsieur Bocary DAOU, Inspecteur des Finances ;

-  Monsieur Ousmane BARRY, Inspecteur du Trésor ;

-  Monsieur Mady Baba DIAKITE, Inspecteur des Services Economiques ;

-  Monsieur Mahamadou KONATE, Inspecteur des Services Economiques ;

-  Monsieur Housseini SIDIBE, Inspecteur des Services Economiques ;

-  Monsieur Boubacar Moro DIALLO, Inspecteur des Services Economiques ;

-  Monsieur Harouna N’DIAYE, Inspecteur des Services Economiques ;

-  Monsieur Oumar KASSOGUE, Inspecteur des Services Economiques ;

-  Monsieur Alassane DIA, Inspecteur des Finances ;

-  Monsieur Mouké SACKO, Inspecteur du Trésor ;

-  Madame HAIDARA Niania CISSE, Inspecteur des Impôts ;

-  Madame VITAL Irène NASSIRE, Inspecteur des Finances ;

-  Monsieur Chaca DIANE, Professeur ;

Directeur Administratif et Financier :

-  Monsieur Mama TRAORE, Inspecteur des Services Economiques ;

Directeur Général de l’Office National des Produits Pétroliers :

-  Madame TAPO Touga NADIO, Administrateur Civil ;

Directeur Général des Marchés Publics :

-  Monsieur Satigui SIDIBE, Inspecteur des Impôts ;

Directeur Général de la Dette Publique :

-  Monsieur Boubacar Sidiki WALBANI, Inspecteur des Finances ;

Chef de la Cellule de Contrôle et de Surveillance des Systèmes Financiers Décentralisés :

-  Monsieur Bakary DIARRA, Ingénieur de la Statistique.

* AU TITRE DU MINISTERE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS :

Chargé de Mission :

-  Monsieur Amadou KOITA, Diplômé de maîtrise en gestion.


AU CHAPITRE DES COMMUNICATIONS ECRITES :

* AU TITRE DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION INTERNATIONALE :

Le Conseil des Ministres a examiné et approuvé le rapport national de mise en œuvre du Programme d’Action de Bruxelles en faveur des Pays les Moins Avancés au titre de l’année 2005 :

Le Programme d’Action de Bruxelles en faveur des Pays les Moins avancés (PMA) pour la décennie 2001-2010 a été adopté par la troisième Conférence des Nations-Unies sur les pays les moins avancés le 20 mai 2001.

L’objectif principal de ce programme est de réduire de moitié la proportion de personnes vivant dans l’extrême pauvreté et souffrant de la faim d’ici 2015 et de promouvoir le développement durable des PMA, qui comprennent 49 Etats.

Le programme comporte un mécanisme de suivi-évaluation de sa mise en œuvre basé sur la présentation de rapports annuels établis par les gouvernements des pays concernés.

Le présent rapport du Mali est produit à cet effet. Il fait notamment ressortir les performances économiques et sociales réalisées au cours des dernières années, fait le point de la mise en œuvre des sept engagements du programme et relève les difficultés, contraintes et nouveaux défis pour l’élimination de la pauvreté dans notre pays.

KOULOUBA, LE 15 FEVRIER 2006
LE SECRETAIRE GENERAL DU GOUVERNEMENT


FOUSSEYNI SAMAKE

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009