Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | LE PRESIDENT

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=


Message à l’occasion de la Fête du Travail 2003

   

"Le monde du travail célèbre, en ce 1er Mai 2003, la fête du travail. Il me plaît, à cette occasion, d’adresser mes très vives et chaleureuses félicitations à l’ensemble des travailleurs et travailleuses du Mali, des villes comme des campagnes.

Le 1er Mai est un moment privilégié pour les travailleurs du monde entier et les organisations qui les représentent, de marquer leur attachement aux idéaux que sont le droit au travail, à la sécurité, à de meilleures conditions de vie.

L’Etat malien partage cette aspiration légitime au progrès social et pour l’accomplissement de l’homme par le travail. Dans cet esprit, une des tâches prioritaires que j’avais assignée au gouvernement de mission, a été la mise en oeuvre du Pacte de solidarité pour la croissance et le développement.

Ce Pacte, entré en vigueur en octobre 2002, est un instrument efficace de promotion et de consolidation du dialogue social entre l’Etat et les partenaires sociaux en tenant compte des impératifs de développement économique de notre pays.

La revalorisation du Statut général de la Fonction Publique, du Statut des Forces armées et de la Gendarmerie, des Statuts particuliers de la Magistrature, de l’Enseignement supérieur et de la Police nationale, la hausse des salaires des fonctionnaires et des pensions de retraite sont des mesures visant, à la fois, à offrir de meilleures perspectives de carrière aux bénéficiaires et à améliorer leur pouvoir d’achat.

Sur le plan général du bien-être des Maliens, l’Etat a multiplié les initiatives de baisse des coûts d’accès à certaines commodités essentielles et aux denrées de première nécessité, en vue d’assurer la sécurité alimentaire et d’atténuer les effets d’un environnement sous-régional de crise sur les conditions de vie de nos concitoyens.

La couverture sanitaire des travailleurs et de tous les Maliens est également au cœur de nos ambitions. Les récentes concertations nationales sur l’extension de la protection sociale et les réflexions sur l’assurance maladie obligatoire et le fonds d’assistance médicale traduisent notre volonté de sécurisation et d’une meilleure prise en charge médicale de tous nos compatriotes. Je tiens à assurer tous nos partenaires de l’intérêt particulier que je porte à l’aboutissement de ce projet, qui marquera une avancée sociale significative dans notre pays.

Je voudrais, enfin, saisir l’occasion de cette Fête du travail pour réitérer aux organisations de travailleurs maliens, notre engagement constant en faveur du dialogue social. En privilégiant le dialogue social, l’Etat et les partenaires sociaux contribuent, dans la confiance mutuelle, au renforcement de la paix sociale et à l’instauration d’un climat incitatif pour les investissements dont notre pays a besoin pour combattre le chômage et le sous-emploi.

Le gouvernement sera toujours attentif à vos préoccupations et s’efforcera de leur trouver des solutions, au bénéfice du monde du travail et de la nation toute entière.

Bonne fête aux travailleuses et travailleurs du Mali, d’Afrique et du monde entier".

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009