Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | LE PRESIDENT

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=


MESSAGE DE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A L’OCCASION DE LA FETE DU TRAVAIL

   

Le 1er mai 2006, m’offre l’heureuse occasion de rendre un vibrant hommage aux travailleurs du Mali, à ceux d’Afrique et du monde entier. Fête du Travail, le 1er Mai est assurément un grand moment de solidarité internationale et de communion entre tous les travailleurs.

En cette circonstance, il me plaît de saluer le partenariat dynamique établi entre les pouvoirs publics et le monde du travail. Ce partenariat, convient-il de le rappeler, a largement contribué à consolider le dialogue social et à renforcer la démocratie sociale dans notre pays.

Je voudrais réaffirmer l’attachement des autorités nationales, à trouver des réponses satisfaisantes aux aspirations légitimes des organisations syndicales de travailleurs, à savoir l’amélioration des conditions de vie et de travail.

Dans cette quête du mieux-être pour les travailleurs et pour leurs familles, l’application consensuelle récente de certains points d’accord a permis notamment :

• La correction de la grille des salaires des catégories B1 et B2 du Statut Général des Fonctionnaires et de celles des Contractuels de l’Education en vue d’améliorer leur rémunération ;

• L’augmentation de la valeur du point d’indice, pour compter du 1er Janvier 2007.

Ces augmentations de salaire, dans une conjoncture internationale particulièrement défavorable, sont un sacrifice que la Communauté nationale consent au Monde du Travail.

La poursuite de ces efforts nécessite une création de richesses toujours plus importante. L’assiduité au travail, une conscience professionnelle aiguë, le respect du bien public sont les qualités qui nous permettront de relever ce défi.

Il est tout aussi essentiel que les Organisations Syndicales et le Gouvernement conjuguent constamment leurs efforts pour permettre à notre pays de surmonter les multiples difficultés auxquelles il est confronté et consolider les acquis.

Aussi, je saisis l’occasion de la Fête Internationale du Travail pour renouveler à l’ensemble des travailleuses et des travailleurs du Mali, la disponibilité de l’Etat à poursuivre et à renforcer le dialogue social en vue du maintien d’un climat social serein propice aux investissements, seuls susceptibles de promouvoir nos industries, de générer des ressources et de créer des emplois notamment des emplois pour les Jeunes.

A toutes et à tous, j’adresse mes très sincères et vives félicitations.

Bonne fête du travail !

Le Président de la République

Amadou Toumani Touré

Koulouba, le 30 avril 2006

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009