Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | ACTUALITES

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=


COMMUNIQUE CONJOINT À L’ISSUE DE LA VISITE DE TRAVAIL AU MALI DE SON EXCELLENCE MONSIEUR HUGO CHAVEZ FRIAS, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE BOLIVARIENNE DU VENEZUELA, BAMAKO, LE 2 AOUT 2006

   

Sur invitation de Son Excellence Monsieur Amadou Toumani TOURE, Président de la République du Mali, Son excellence monsieur Hugo CHAVEZ FRIAS, Président de la République Bolivarienne du Venezuela, accompagné d’une importante délégation, a effectué une visite de travail au Mali, du 1er au 2 août 2006.

Le Président Hugo CHAVEZ FRIAS et sa délégation ont reçu un accueil chaleureux de la part du Président Amadou Toumani TOURE, des hautes personnalités et du peuple malien.

Durant son séjour, le Président Hugo CHAVEZ FRIAS a eu des entretiens en tête-à-tête avec le Président Amadou Toumani TOURE, et a visité des réalisations socio-économiques qui lui ont permis de se rendre compte des progrès enregistrés par le Mali dans le cadre de son développement économique et social.

Au cours de leurs entretiens, les deux Chefs d’Etat se sont félicités de l’excellence des relations d’amitié et de coopération entre la de la République Bolivarienne du Venezuela et la République du Mali.

Les deux Chefs d’Etat se sont également réjouis de leur identité de vues sur les questions bilatérales, régionales et internationales ci-après :

Au plan bilatéral :

Les deux parties ont exprimé leur volonté de développer et d’intensifier la coopération entre les deux pays dans les domaines politique, économique, social, culturel et scientifique.

A cet effet, les accords suivants ont été signés par les autorités des deux pays :

- Accord sur la suppression de visas pour les titulaires de passeports diplomatiques ou de service ;

- Mémorandum d’entente entre les le Ministère de l’Energie et de l’Eau de la République Bolivarienne du Venezuela et le Ministère des Mines, de l’Energie et de l’Eau de la République du Mali ;

- Programme d’action entre l’Institut des hautes études diplomatiques « Pedro GUAL » du Ministère des relations Extérieures de la République Bolivarienne du Venezuela et l’organisme similaire du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale de la République du Mali.

En vue de maintenir l’impulsion ainsi donnée à la coopération entre la République Bolivarienne du Venezuela et la République du Mali, les deux parties ont décidé de la tenue de la prochaine session de la Commission mixte de coopération à Caracas au cours du premier trimestre 2007 et de la mise en place d’un mécanisme de suivi de ses recommandations.

Son Excellence Monsieur Amadou Toumani TOURE a informé son homologue vénézuelien de l’évolution de la situation politique et économique au Mali dans le cadre d’une démocratie apaisée.

Le Président Amadou Toumani TOURE a salué l’initiative du Président Hugo CHAVEZ FRIAS de créer un bureau de la Banque de développement économique et social du Venezuela (BANDES) à Bamako afin d’appuyer les programmes de coopération en cours.

Au plan régional :

Les deux Chefs d’Etat ont exprimé leur profonde préoccupation face aux crises qui sévissent en Afrique. A cet égard, ils ont salué les efforts déployés par l’Union africaine, les nations Unies, ainsi que les organisations sous-régionales pour parvenir à un règlement pacifique et durable de ces crises.

Concernant la situation au Moyen-Orient, les deux Chefs d’Etat ont exprimé leur vive préoccupation face à l’escalade de la violence qui prévaut dans cette région, suite aux bombardements israéliens au Liban et en Palestine qui ont détruit d’importantes infrastructures et causé la mort de populations civiles innocentes. A cet égard, ils ont condamné avec fermeté ces opérations militaires et exprimé leur solidarité agissante aux peuples libanais et palestinien.

Dans ce contexte, les deux Chefs d’Etat ont lancé un appel à la communauté internationale, au Quartet et au conseil de Sécurité des nations Unies et les ont invité à prendre d’urgence toutes les mesures visant à arrêter l’escalade de la violence et à créer les conditions propices à un règlement pacifique et négocié de la crise.

Face aux destructions provoquées par les conflits, les deux Chefs d’Etat ont souligné l’impérieuse nécessité pour tous les pays d’œuvrer sans relâche à la préservation et à la consolidation de la paix et de la sécurité indispensables à tout développement durable en Afrique, en Amérique latine, aux Caraïbes et dans le reste du monde.

Les deux Chefs d’Etat ont également réaffirmé leur profond attachement à l’avènement d’un monde plus juste fondé sur le respect des principes de démocratie, des droits de l’homme et de l’état de droit.

Evoquant la situation économique de l’Afrique, les deux Chefs d’Etat ont exprimé leur profonde préoccupation face aux effets néfastes de la mondialisation sur les pays en développement, notamment les pays les moins avancés, et plaidé pour un système commercial international plus juste, équitable, fondé sur des règles et non discriminatoire.

Dans le cadre du renforcement de la coopération Sud-Sud, et particulièrement la coopération entre l’Afrique et l’Amérique du Sud, les deux parties ont salué les initiatives du Brésil et du Nigéria en vue de la tenue prochaine, à Abuja (Nigéria), du premier Sommet Afrique-Amérique du Sud.

La partie malienne a également salué les propositions faites par le Président Hugo CHAVEZ FRIAS, lors du VIIème Sommet de l’union africaine, à Banjul, en juillet 2006, et portant sur l’institution d’un partenariat stratégique entre les pays du Sud, à travers la création d’une Commission du Pétrole (PETROSUR), d’une Compagnie de Télévision du Sud, d’une Banque du Sud et d’une Université du Sud.

Au plan international :

Tout en réaffirmant le rôle central de l’organisation des nations Unies dans le maintien de la paix et de la sécurité internationales, les deux Chefs d’Etat ont souligné l’importance du multilatéralisme et du respect du droit international.

Dans ce contexte, les deux Chefs d’Etat ont mis l’accent sur la nécessité de reformer l’ONU en vue d’assurer la transparence et une large participation des Etats Membres dans le processus décisionnel au sein de cette importante organisation.

Ils ont également souligné la nécessité d’un élargissement du Conseil de sécurité sur la base d’une répartition juste des sièges entre les différentes régions géographiques du monde.

La partie malienne a exprimé son soutien à la candidature de la République Bolivarienne du Venezuela pour un siège de membre non permanent au Conseil de sécurité pour la période 2007-2008.

A l’issue de sa visite, Son Excellence Monsieur Hugo CHAVEZ FRIAS, Président de la République Bolivarienne du Venezuela, a exprimé ses vifs remerciements à Son Excellence Monsieur Amadou Toumani TOURE, au Gouvernement et au peuple du Mali, pour la chaleureuse hospitalité qui lui a été réservée ainsi qu’à l’ensemble de la délégation qui l’accompagne.

Son Excellence Monsieur Hugo CHAVEZ FRIAS a renouvelé son invitation à son Excellence Monsieur Amadou Toumani TOURE pour effectuer une visite officielle en République Bolivarienne du Venezuela.

Cette invitation a été acceptée avec plaisir et la date de la visite sera fixée ultérieurement d’un commun accord par voie diplomatique.

Pour la République du Mali

S.E.M. Moctar OUANE

Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération internationale

Pour la République Bolivarienne du Venezuela

S.E.M. Reinaldo BOLIVAR

Ministre en charge des relations extérieures

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009