Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | ACTUALITES

fontsizedown
fontsizeup
envoyer l'article par mail title=


DECLARATION DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DE LA COOPERATION INTERNATIONALE DU MALI

   

Un journal publié à Abidjan, relayé précipitamment par un organe local, a fait état d’informations infondées sur la participation du Mali au récent Sommet d’Abuja sur la crise ivoirienne.

La position du Mali sur la situation en Côte d’Ivoire et le rôle du Président Amadou Toumani Touré dans la recherche d’une solution véritable à la crise qui secoue ce pays voisin, frère et ami du Mali sont suffisamment connus et fondés sur des principes clairs, à savoir :

1. La paix, la sécurité et la stabilité dans la sous-région ouest-africaine constituent des objectifs majeurs de la politique extérieure du Mali.

A cet égard, le Mali a joué et continuera de jouer un rôle actif, au plan bilatéral et multilatéral, pour faire de la sous-région ouest-africaine un pôle de stabilité et de développement, en particulier pour un retour rapide de la paix en Côte d’Ivoire.

Ainsi, le Mali a pleinement appuyé le Groupe de contact de la CEDEAO, participé à toutes les réunions convoquées par cette organisation et organisé à Bamako, en décembre 2002 et juillet 2004, deux Sommets tripartites qui ont apporté une contribution utile au processus de paix en Côte d’Ivoire.

2. La sécurité et la protection des ressortissants maliens à l’étranger, ainsi que de leurs biens, est un souci constant du Président de la République.

Conséquemment, le gouvernement du Mali continuera de prendre et d’exiger toutes les mesures voulues pour assurer à la communauté malienne vivant en Côte d’Ivoire la paix et la sécurité.

3. Le Mali, affecté par les conséquences notamment économiques, sociales et sécuritaires de la crise ivoirienne, a pris des mesures courageuses pour y faire face.

4. Le Mali continuera de s’assumer avec responsabilité et détermination, en l’occurrence comme à chaque fois. Il est solidaire des efforts déployés par la CEDEAO, l’Union africaine, les Nations Unies et la Communauté internationale pour ramener la paix en Côte d’Ivoire.

Koulouba, le 20 octobre 2006


PDF - 316.7 ko
Déclaration
Déclation du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale du Mali
 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009