Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | BREVES

CINQUANTENAIRE : Le couple présidentiel honoré par la FECAM

   

La Fédération des Communautés Africaines vivant au Mali (FECAM) a honoré le Chef de l’Etat ce matin en lui remettant un bâton de pèlerin ainsi qu’un diplôme pour lui et pour son épouse en reconnaissance de leur engagement en faveur de la paix, du développement et de la cohésion entre tous les fils du Mali et d’Afrique.
Le bâton de pèlerin ou de commandement, fabriqué par les artisans nigériens vivant au Mali, est une replique de celui que Dieu offrit à Moïse pour l’aider à sortir les enfants d’Isrël de l’Egypte pharaonique. Selon Mme CAMARA Hadja Aïssatou CAMARA, présidente de la FECAM, ATT devra sortir l’Afrique de sa torpeur et l’amener vers la terre promise.
La canne offerte à ATT est longue de de 1,04m et pèse 0,70kg.
La poignée de la canne est surmontée par le logo du cinquantenaire du Mali sculpté dans du bois d’ébène. Dans ce matériau, les artisans ont incrusté la carte du Mali en argent, avec des petits points symbolisant les huit régions et le District de Bamako. Quant au corps de la canne, il est fait d’argent légèrement mélangé pour lui conférer de la résistance et d’agate (une variété de pierre), très utilisée dans la joaillerie.
Enfin, la pointe de la canne est en bois d’ébène avec un bout arrondi.
L’objet d’art typique de l’artisanat touareg est disposé dans un étui de luxe avec un système de sécurité comprenant trois appuis et un cadenas.
Le Président TOURE s’est dit profondément touché par cette attention qui constitue une invite supplémentaire à oeuvrer pour davantage d’intégration aux plans sous-régional, régional et africain.
Le Chef de l’Etat a notamment dit aux représentants des 22 communautés africaines vivant dans notre pays que nul n’avait besoin de carte de séjour ou autres documents de cette nature pour s’établir dans notre pays.
Au Mali, leur a t-il expliqué, vous êtes chez vous et bien malin qui pourrait faire la différence entre vous et un Malien.
ATT a conclu ses propos en soutenant que "... Au Mali, je n’aime pas entendre le mot étranger ; nous préfèrons et disons hôtes".
La cérémonie s’est déroulée en présence du Dr. Alou Badra MACALOU, Ministre des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine.
Diarra Diakité

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009