Fil RSS du site

Abonnez-vous à la lettre d’information de Koulouba
 

   
Contactez la rédaction
ACCUEIL | BREVES

BREVES DE KOULOUBA : Décentralisation et droits de l’homme au programme dominical du Chef de l’Etat

   

Comme à son habitude, le chef de l’Etat a eu une journée dominicale très studieuse. En effet, il a accordé des audiences à plusieurs personnalités dont M.M Charles JOSLIN, ancien ministre français de la Coopération et Sidiki KABA, Président d’honneur de de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH).
Le premier hôte du chef de l’Etat, M Charles JOSLIN, séjourne à Bamako où il a pris part aux assises de la coopération décentralisée qui se tenaient ce weekend.
La visite de courtoisie de M. JOSLIN avait pour but de saluer l’oeuvre grandiose accomplie par les autorités nationales en matière de décentralisation.
Le Président de la République et son hôte ont abondamment échangé sur la coopération bilatérale Mali-France, sur les questions liées à la gouvernance locale et la déconcentration.
Les deux personnalités ont également évoqué les reformes constitutionnelles qui seront prochainement soumises à référendum, le code des personnes et de la famille qui vient dêtre adopté par l’Assemblée nationale et l’organisation prochaine de scutins importants pour notre jeune démocratie.
Le Chef de l’Etat et M. JOSLIN ont enfin évoqué la question de la sécurité dans la bande sahélo saharienne à l’aune de la guerre en Libye qui a favorisé une circulation anormale d’hommes en armese.
La deuxième personnalité reçue par le Président de la République a été M. Sidiki KABA, Président d’honneur de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH).
Le Chef de l’Etat et M. Sidiki KABA ont abordé de nombreux sujets parmi lesquels le renforcement de la coopération entre le Mali et la Fédération Internationale des Droits de l’Homme, l’adoption d’un code des personnes et de la famille consensuel et l’adoption par l’Assemblée Nationale du Mali de la loi abolissant la peine de mort.
ATT et le défenseur des Droits de l’Homme ont passé en revue les élections de 2012, le cas Hissène Habré et la collaboration entre l’Union Africaine et la Cour Pénale Internationale.
Kader MAIGA

 
© Equipe de Développement du Site de Koulouba - 2009